Fermeture de classe à Tristan Bernard : les parents se mobilisent

Comme chaque année, c’est l’inquiétude dans les écoles : y aura-t-il une fermeture de classe ou une ouverture ? avec pour conséquence des effectifs plus ou moins élevés et des conditions de travail plus ou moins difficiles. Dans le jargon de l’Education Nationale, on parle de « carte scolaire »

Tristan Bernard

Quoi de neuf pour les écoles des Chaprais ?

Une réunion au mois de mars 2019 avait prévu 4 changements : deux ouvertures « fermes » en maternelle à Fontaine Argent et à Tristan Bernard et deux fermetures conditionnelles à l’Helvétie et à Tristan Bernard (élémentaire)

Une nouvelle réunion s’est tenue mardi 18 juin à 9 h, présidée par Patrice Durand, le nouveau directeur académique (DASEN) du Doubs.

école Fontaine Argent rentrée

En réalité, l’ouverture dite ferme à Fontaine Argent est annulée, la fermeture conditionnelle à l’Helvétie est maintenue et il a été décidé la fermeture ferme d’une classe à l’école Tristan-Bernard.

école Tristan Bernard

Les parents d’élèves de l’école Tristan-Bernard se mobilisent contre la fermeture d’une classe
Une décision qui « consterne » les parents d’élèves. Ces derniers ont décidé de se mobiliser tous les jours d’école jusqu’à la fin de l’année scolaire. Banderole à l’entrée

Non à la fermeture de classe

dessins d’enfants

non à la fermeture dessin

Les parents d’élèves de l’école Tristan-Bernard sont « en colère » et le font savoir.

mobilisation Tristan Bernard

Ils ont été reçus ce lundi par « l’inspectrice de l’Éducation nationale » mais ils ne se sont pas du tout « sentis soutenus ».

« L’école passerait de 4 classes à 3 classes », explique une parent d’élèves. Cela signifie « moins de temps de décharge de direction pour recevoir les familles, la réduction du temps individualisé et moins de temps consacré aux élèves en difficulté ». Or, explique-t-elle, « 1/4 des enfants sont suivis en Rased » (réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté).

Selon les parents, Tristan-Bernard est « une école particulière ». Elle accueille « depuis trois ans une classe Clex de l’IME (institut médico-éducatif) », c’est-à-dire « une classe permettant à des élèves handicapés de se familiariser à un contexte social plus ouvert », un dispositif mis en avant par le rectorat. Or, selon les parents d’élèves, « l’inspection ne prend pas en compte les enfants en inclusion dans ses calculs ». « Nous avons 77 élèves. Il en faudrait 80 pour maintenir la classe. Si on compte la Clex, ça passe. Mais l’inspection refuse de les prendre en compte. »

Les parents, qui disent se sentir « méprisés », évoquent le travail de partenariat mené dans l’école, et l’importance d’un lieu comme celui-là « où les enfants oeuvrent et vivent ensemble avec leurs différences sociales, physiques ou intellectuelles ». Mais beaucoup d’élèves sont en difficulté. Ils ont besoin d’un soutien individualisé.

école et jeux Tristan Bernard

Rappelons que cette école doit être déplacée dans le nouveau quartier des Vaîtes

Voir un article de juin 2016 sur les élèves de Tristan Bernard lésés ? 

de avril 2015 la mobilisation à l’école Tristan Bernard

A l’Helvétie, cette école très recherchée,  des parents ont lancé une pétition : motif comme chaque année, la prise en compte des demandes de dérogation.

fermeture Helvétie

Des familles qui ont déjà un enfant dans cette école voudraient pouvoir y inscrire un autre enfant. La réponse est attendue pour le 27 juin

fratrie à l'Helvétie

Categories: Actualités