Café histoire : Besançon les Bains, du rêve à la réalité

Besançon les Bains, du rêve à la réalité

Il y avait beaucoup de monde, ce jeudi 16 novembre 2017 après-midi, à la Villa Médicis, avenue Carnot, pour cette première séance du Café Histoire de l’association Vivre aux Chaprais consacré à Besançon les Bains. Voir la présentation de ce Café histoire

Café histoire le Bains

Des résidants de cet établissement pour seniors qui peuvent y louer un logement du T1 au T3 et qui accueillent aussi bien des personnes seules que des couples.

Café histoire Besançon les Bains

La Villa Médicis est un lieu de résidence avec de nombreux services dont, entre autres la possibilité de restauration dans la superbe salle de réception de l’ancien Grand Hôtel des Bains. Hôtel ouvert en 1893, rénové à plusieurs reprises, racheté par la SEGER en 2003 et inauguré en 2009.

Villa Medicis

Le directeur de l’établissement, M. François Monnier et toute son équipe ont donc accueilli des résidants et de nombreux chapraisiens afin d’échanger leurs souvenirs sur ces lieux devenus mythiques d’une « belle époque » disparue, celle des bains salins de la Mouillère.

Eveline Toillon rues de Besançon

On notait dans la salle la présence de Madame Eveline Toillon, l’historienne bien connue pour ses nombreux ouvrages sur l’histoire de Besançon, mais aussi de personnes plus inattendues comme la petite fille du peintre franc-comtois Emile Isenbart ( né à Besançon en 1846, mort à Besançon en 1921 et enterré au cimetière des Chaprais) ;

dessin d'Isenbart

ou le petit fils de M. Robert, dont le grand-père, Paul Robert né en 1874 devait s’associer, en 1926, avec son oncle François Jean Marie Pateu (1835-1905) afin de créer la célèbre entreprise de travaux de construction et de rénovation Pateu Robert.

Est Pateu Robert

Emile Isenbart avait participé avec d’autres artistes franc-comtois à la décoration de la salle des fêtes du Casino tandis que l’entreprise Pateu devait construire l’ensemble des bâtiments de ce complexe comprenant un Casino (avec sa salle de restaurant et sa salle des fêtes), un établissement thermal et le Grand Hôtel des Bains tous ouverts au cours des années 1892 et 1893.

Ce Café Histoire sera renouvelé, sur ce même thème, sous une forme différente, le jeudi 30 novembre, toujours à la Villa Médicis. Malheureusement il est d’ores et déjà complet…..

Un compte-rendu plus détaillé des différents sujets abordés et des discussions provoquées sera publié ultérieurement.

Photos : M. Alain Prêtre, site Mémoire vive Besançon.

photos : 2 vues de l’assistance du café histoire, une photo Villa Médicis, une photo de la couverture du livre E. Toillon, un dessin d’Emile Isenbart  et une photo d’une coupure de presse du 19 mars 1992 sur l’entreprise Pateu Robert.