Jessy et Achille, gérants du Petit Casino, rue de Belfort

Portrait de Achille et de Jessy, les très sympathiques gérants du Petit Casino de la rue de Belfort

Jessy et Achille du Petit Casino rue de Belfort

Depuis quand êtes-vous gérants de ce Petit Casino ?

Depuis 6 ans

Est-ce votre première gérance ?

Non, nous avons commencé dans l’Aube, à Troyes durant 6 ans

D’où êtes vous originaires ?

Nous venons du Nord d’où ma femme est originaire.

Petit Casino Achille et Jessy

Quels ont été vos parcours professionnels ?

Moi, Achille, j’ai fait un BTS Force de vente dans le Nord. Avant ces douze ans de gérance dans le groupe Casino, j’ai commencé par du management d’une équipe d’un MacDo, puis comme chef de rayon dans le groupe Métro. Quant à moi, Jessy, j’étais assistante de direction dans une entreprise près de Lille.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce métier ?

C’est le contact, le commerce de proximité. Et particulièrement la possibilité de travailler en couple avec une liberté de gérer sans devoir investir dans un fond de commerce.

Achille et cliente au Petit Casino

Pourquoi avoir choisi cet établissement de la rue de Belfort aux Chaprais ?

Nous avons fait la formation à Besançon et la ville nous a bien plu. Quand cet établissement s’est libéré, nous n’avons pas hésité, nous l’avons demandé.

Comment caractérisez-vous ce commerce ?

Un commerce de proximité, qui rend un service à la clientèle. C’est plutôt un commerce d’appoint, la plupart des gens font des courses ailleurs et viennent ici en dépannage. Mais il y a des clients âgés ou des jeunes qui n’ont pas envie ou pas la possibilité de se déplacer qui viennent régulièrement ici. On effectue même des livraisons pour les personnes qui ont du mal à se déplacer.

Petit Casino clientèle

Quelle est la clientèle ?

On voit davantage de femmes. Il y a tous les âges, une moyenne autour de 40 ans, mais avec une assez forte proportion de personnes âgées et de jeunes adultes. Du fait de la proximité de la gare, Il y a aussi des gens de passage, par exemple qui viennent chercher une bouteille d’eau. Ou la clientèle des hôtels près de la gare.

Comment vous organisez-vous pour gérer en couple ? Est-ce facile ?

C’est une habitude à prendre, nous nous relayons à la caisse et pouvons être présents les deux lorsqu’il y a un rush. Jessy passe plus de temps avec les enfants.

Quels sont les avantages de ce système de gérance ? Quelle est votre marge de manoeuvre ?

Sans avoir à faire trop d’investissement initial, nous avons une certaine autonomie. C’est le groupe Casino qui fixe les prix.. Mais c’est nous qui choisissons les produits qui vont satisfaire la clientèle.

Nous gérons le stock. La majorité des produits demandés sont pour du dépannage. En particulier des boissons, par ce temps de canicule ou par exemple en prévision des soirées étudiantes du jeudi.

Et les limites ou les inconvénients ?

Il arrive que certaines décisions nous créent des difficultés par exemple lorsque le supermarché Casino a décidé d’ouvrir le dimanche matin lui aussi, ça été dur. C’était le jour où nous faisions le plus gros chiffre d’affaires. Il a diminué de moitié d’un seul coup.

Petit Casino rue de Belfort

La devanture a été modifiée dans tous les magasins, comment réagissent les clients ?

L’intérieur est plus clair et plus chic. Mais certains clients trouvent qu’à l’extérieur, on nous voyait mieux avant lorsqu’il y avait du vert.

Qu’est-ce qu’on privilégie chez-vous, le prix ou la qualité ?

On essaie de concilier les deux. Mais avec la crise, les gens font attention à leur budget et regardent de près les prix. Avec la carte Casino, les clients peuvent bénéficier des remises (surtout sur les produits Casino) comme dans une grande surface. Nous avons un rayon fruits et légumes attractif avec des remises toutes les semaines, les jeudi, vendredi et samedi. Le rayon des boissons fraiches a du succès surtout en plein été.

Rayon frais Petit Casino

Vous participez au Troc des Chaprais ?

Oui avec des opérations commerciales spectaculaires certaines années.

Troc des Chaprais 2014 petit Casino

Il y a trois ans, on a vendu deux tonnes de raisin à 0, 99 euros. L’an passé, on vendait des ananas. Cette année, avec les mauvaises récoltes, c’est plus difficile de faire aussi fort.

Quelles sont vos relations avec les autres commerçants ?

Nous sommes adhérents à l’association des commerçants. Une certaine convivialité règne. Nous avons de bonnes relations avec tous les commerçants du voisinage.

Que pensez-vous du quartier des Chaprais ?

C’est un très beau quartier, il y fait bon vivre. On trouve tout sur place. Il a bonne renommée. Nous l’aimons bien, les gens sont sympas

Que pourrait-on améliorer ?

Il faudrait faire revenir du monde dans la rue de Belfort. Depuis les travaux, le flux de circulation a beaucoup baissé. Le stationnement pose toujours problème. On attend des décisions de la mairie.

Avez-vous le temps d’avoir des loisirs ?

Un peu : je fais du footing et du tennis. Et je pèche avec les enfants, surtout pour le plaisir d’être sur le bord du Doubs

Contact : Petit Casino 31 rue de Belfort tel 03 81 80 10 66

Voir la page consacrée à la rue de Belfort et ses commerces

L’article sur le commerce de proximité