Vivre aux Chaprais se préoccupe du commerce de proximité

Vivre aux Chaprais avait demandé à rencontrer sur le terrain l’élu en charge du commerce de proximité.

Monsieur Guerric Chalnot a eu l’amabilité d’accepter notre demande. La rencontre s’est déroulée dans une excellente ambiance ce mardi 23 août au matin. Elle a permis un fructueux échange de points de vue souvent concordants.

Guerric Chalnot

L’association était représentée par son Président Jean Pierre Rouillon, sa trésorière Nathalie Délisée et par son Vice Président Christian Renard.

commerce proximité 816

En préambule, nous avons exposé à notre interlocuteur notre ressenti. On est dans le quartier des Chaprais et particulièrement la rue de Belfort (et autres rues adjacentes) dont le nombre de commerces et services (plus de 100) et sa diversité font l’attrait bien connu et incontestable du quartier. Nous sommes contents de savoir qu’il existe un élu qui se préoccupe spécifiquement du commerce de proximité, contents de savoir qu’à la ville, on ne se préoccupe pas seulement des zones commerciales périphériques et de la boucle. Nous avons déjà rencontré plusieurs fois M le Maire, et des responsables de la voirie et de l’urbanisme et donc pour la première fois quelqu’un en charge du commerce de proximité.

M Chalnot nous indique qu’il n’appartient pas à un parti politique, il a été élu comme représentant de « la société civile » parce qu’il était responsable d’association. S’il n’habite pas actuellement dans notre quartier, il le connaît bien pour y avoir résidé il y a une quinzaine d’années. Il n’ignore pas les difficultés de stationnement tant pour les résidents que pour les clients des commerces.

Selon M Chalnot, à son arrivée, il n’y avait rien de spécifique au commerce de proximité tant à Besançon que dans d’autres villes. Désormais, il existe une cellule élargie à l’ensemble des quartiers. Auparavant son champ de compétence se limitait à la boucle et à Planoise. Pour l’élu, le commerce de proximité est le commerce du quotidien, qui évite les déplacements inutiles et qui permet des contacts entre les gens créant du lien social.

Une étude a déjà été réalisée avec le concours des géographes de l’Université. Une cartographie de l’implantation des commerces présents et vacants a été établie pour le quartier des Chaprais.

implantation des commerces

Une typographie des activités représentées a été établie (couleurs différentes)

typographie des commerces autour de Flore

Les premières assises du commerce de proximité (sédentaire et non sédentaire) vont être organisées prochainement à Besançon afin de préciser le constat et de mettre en évidence les difficultés et ce qui fonctionne bien. L’ambition est de se donner des outils pour une orientation stratégique.

Après cette présentation générale, M Chalnot a accepté de rencontrer plusieurs petits commerçants et artisans qui lui ont exposé leurs difficultés et leurs propositions. Epicerie, salon de coiffure, fleuriste, commerce de chocolats et confiseries ont donné un aperçu concordant de la situation difficile depuis les travaux de la rue du Chasnot puis du tram qui ont détourné le flux de circulation de la rue de Belfort en créant de nouvelles habitudes.

M Chalnot au studio 24

Les commerçants qui avaient signé une pétition contre la verbalisation excessive des clients qui font des arrêts minute ont reçu une lettre de Madame Zehaf l’adjointe à la voirie qui reporte au mois de janvier 2017 une amélioration (trop légère) de la situation.

réponse Zéhaf stationnement

M Chalnot a indiqué qu’il était prêt à rencontrer les représentants des commerçants. Il avait déjà rencontré Madame Faivre Chalon avec M Morton l’adjoint au Commerce. Il viendra au Troc des Chaprais.

Il n’est pas un professionnel de la politique, il a un métier, donc peu de  temps disponible. Il ne peut matériellement pas rencontrer un à un tous les commerçants de la ville (ils sont plus de 1980), à raison de 3 ou 4 par jour, cela prendrait plusieurs années ! Il invite donc les commerçants à faire partie d’une association que ce soit Vivre aux Chaprais ou l’association des Commerçants. (ou les deux !)

L’association Vivre aux Chaprais continuera à agir pour améliorer la situation. Elle sera d’autant plus efficace qu’elle aura beaucoup d’adhérents, tous les Chapraisiens qu’ils résident ou travaillent dans le quartier sont invités à adhérer.