EXPOSITION-HOMMAGE de 55 toiles du Peintre Roland Gaudillière (1932-1998)

Il y a bientôt 20 ans, décédait le peintre Roland Gaudillière. C’était le 15 novembre 1998 ; il avait alors 67 ans. A cette occasion, une exposition est organisée par la Mairie de Montfaucon et son épouse Annie. Elle réunit 55 toiles exécutées entre 1955 et 1997 appartenant à 24 collectionneurs privés.

Roland Gaudillière pipe

Nous avons déjà, à deux reprises, le 19 décembre 2015, puis le 10 mars 2018, évoqué ce peintre réputé, puisque ses liens avec notre quartier ont toujours été très forts.

Et Annie Gaudillière, son épouse est originaire des Chaprais et habite toujours notre quartier. Voir son interview. Elle a entrepris un vaste travail de mémoire afin de retrouver les quelques 2 000 tableaux de son mari qui vivait de sa peinture ! Plus de 800 sont déjà répertoriés sur le site qui lui est consacré.  www.roland-gaudilliere.com

Nombreux sont les tableaux de cette exposition qui seront montrés pour la première fois. Car si fin 2013 une exposition intitulée « UNE VIE DE PEINTRE » a été organisée à la Ferme de Courbet, à Flagey, les œuvres étaient en moins grand nombre.

Certains tableaux facétieux méritent quelques explications : comme cet « Amour Conjugal » illustrant l’amour d’un couple vieillissant symbolisé par les dentiers ! D’ailleurs Annie Gaudillière avait souhaité en offrir une reproduction à son dentiste qui eut la bonne idée de l’exposer à l’accueil. Et un jour, une patiente interrogea son dentiste sur la provenance de cette reproduction étant l’heureuse propriétaire du tableau original d’une taille plus importante ! Elle finit d’ailleurs par le céder à ce dentiste qui l’expose toujours dans une salle de son cabinet….aux Chaprais !

Amour conjugal dentier

L’humour du peintre se manifeste également dans cette « Tête de Veau » à 23 f le kg

tête de veau Gaudilliere

ou dans ce portrait du « Juge » : Roland Gaudillière aimait se moquer, gentiment, des notables et des corps constitués.

Juge par Roland Gaudillière

 C’est ainsi qu’un tableau « Les Élus » aurait été acquis par le Conseil Général du Doubs qui doit l’avoir rangé dans ses réserves.

Autre tableau non exposé « Le Miroir », peint en 1963,  propriété du Musée des Beaux Arts de Besançon. Lui aussi remisé dans les réserves.
Le miroir Roland Gaudillière

D’autres tableaux abordent des sujets plus graves comme « Les Piquets », réalisé alors que le peintre était atteint par un cancer et tableau que son épouse et ses deux fils, offrirent en guise de remerciements, à son médecin qui le suivait avec beaucoup d’attention et d’humanité.

piquets Roland Gaudillière

Ou ce tableau reprenant le thème de  L’Enterrement à Ornans de Gustave Courbet : Roland Gaudillière a peint son propre enterrement tel qu’il l’imaginait et s’est représenté le regardant passer. Car la mort ne lui faisait pas peur !

enterrement Roland Gaudillière

Inutile de vous dire qu’il faut courir à la Mairie de Montfaucon pour cette Exposition exceptionnelle qui ouvrira le vendredi 12 octobre de 14h à 19h puis le samedi 13, dimanche 14, lundi 15 octobre de 10 h à 19 h 00 .

invitation expo Gaudillière

Dès le vendredi 12 octobre au soir, nous publierons, sur ce site web , les choix coups de cœur de deux artistes chapraisiens et leurs réactions face à ces tableaux.

Photos des tableaux : Droits Réservés

Voir le reportage de FR3