La visite des Chaprais par M. le Maire

M Jean Louis Fousseret a organisé une tournée des quartiers pour faire le bilan de son mandat au bout d’un an. Aujourd’hui, c’était le tour du quartier des Chaprais et des Cras.

Le temps fort de la journée : une réunion publique à La Cassotte à 18 h qui a réuni une soixantaine de personnes. Monsieur le maire a exposé durant plus de 3/ 4 d’heure son bilan en 20 points présentés sur une plaquette (imprimée en juillet).  Il était entouré de plusieurs adjoints et conseillés délégués dont M Lime, Madame Zehaf, Madame Vignot, Madame Jeannin, M. Dahoui, M. Schauss etc …

Après avoir présenté les personnalités et évoqué les changements concernant l’agglomération et la région fusionnée Bourgogne Franche Comté, M Fousseret a abordé le sujet.

Un an de mandat page 1

Le premier point se situe dans la logique économique actuelle : réduire les dépenses pour ne pas augmenter les impôts. Le reste en découle : il ne s’agit pas de faire plus ! mais moins cher !

Un an de mandat page 2

Pourtant, une série de réalisations ou de projets sont énumérés  vis à vis des handicapés, avec l’eau municipale et la relance de la bière Gangloff,

Un an de mandat page 3

des aménagements urbains dont celui de la Viotte (placé par erreur à la place de Pomona);  pour la sécurité : de la sensibilisation et de la prévention;  le redéploiement des stations de Vélocité aux Chaprais, la réfection des trottoirs pour les handicapés;  les nouveaux CCH, les activités périscolaires, une alimentation bio à la cantine scolaire, la vaccination gratuite, mieux vivre dans les quartiers (Planoise, 408, Clairs Soleils)

un an de mandat page 4

Bref des généralités, mais pas grand chose qui concerne spécifiquement  les Chaprais.

En ce qui concerne spécifiquement le quartier : 

Pour la mairie, le problème de la rue de Belfort  serait que les voitures  y rouleraient trop vite. A l’occasion, on apprend qu’un essai va être fait pour casser la vitesse en réduisant la circulation à une voie.  En ce qui concerne le stationnement , il y aurait déjà beaucoup de places de livraison entre la Liberté et la rue Chopard. Pour M Fousseret, la place de la Liberté est un espace de respiration à conserver et à agrandir en plaçant un parking  d’une trentaine de places payantes à la place de l’ancien local municipal.

A propos des constructions, selon M Fousseret, il ne faut plus faire de bâtiments élevés 2 ou 3 étages au maximum. Toutefois, il rêve d’une tour élevée qui soit « un signal ». Mais, heureusement,  « il n’y a pas le moindre sou pour la construire ».

Le projet d’aménagement d’un nouveau quartier près de la gare Viotte a été évoqué en annonçant une nouvelle réunion à ce sujet le 15 décembre dans le quartier. Revoir le compte rendu de la réunion du 15 septembre 2015

A bout d’une heure, la parole est donnée à la salle. La question de l’accueil de 40 réfugiés politiques à Besançon est débattue longuement. Puis, sont soulevées des questions de sécurité  en particulier une hausse de cambriolages rue du Papillon,  rue du Repos, et le trafic de drogues. Enfin, on revient sur les difficultés de circulation et de stationnement rue de Belfort. D’où un report de circulation rue Nicolas Bruand (où les trottoirs sont très étroits) ou rue Paul Bert, rue Lanchy et rue Duchaillut (devant les écoles). La place des piétons est envisagée en particulier près de la gare.
Un riverain signale la situation d’une maison qui menace au 64 rue de Belfort. Une habitante du bas de la rue du Chasnot déplore les nuisances  à proximité des fast-food.

M le Maire invite les responsables du quartier

M le Maire avait commencé par réunir au FJT les Oiseaux les représentants d’organismes et d’associations implantés aux Chaprais : directeur de l’ASEP, directeur et président des Oiseaux, directeur de l’école Tristan Bernard, directrice de l’école Paul Bert-Duchaillut, directrice de la crèche, directeur de l’Antenne Petite Enfance, représentant du CCH, représentant de Vivre aux Chaprais, présidente de l’association des Commerçants, présidente de La Chapraisienne etc …

Parmi les questions évoquées  la baisse de la fréquentation de la restauration collective, de  meilleures signalisations, la possibilité d’arrêt minute gratuit devant les commerces de la rue de Belfort (quand il n’y a pas de parking), la propreté des rues et des aires de jeux pour enfants (action contre les tags et crottes de chiens), une présence policière qui ne soit pas consacrée seulement à mettre des PV aux clients des commerces, la sécurité des enfants et parents à proximité des écoles et crèche et la réfection du clocher de l’église des Chaprais (coût 1 million d’euros) etc .. Bref, beaucoup de questions concrètes sur le quartier.

Maire, député rue de Belfort en octobre 2015

Le Maire, le député, d’autres élus et chefs de service en visite rue de Belfort

Fousseret et Alauzzet au Café des Pratiques

Au cours de son déplacement dans les rues du quartier, M Fousseret s’est rendu en compagnie de M Alauzet le député du Doubs au local du Café des Pratiques. Un atelier céramique était en cours, et la fête de la citrouille en préparation.Il a pu prendre connaissance des projets du Café, de la bricocyclerie et du label « Espace de vie sociale » (CAF). Ensuite, visite au jardin partagé : explications sur le projet du jardin, ses liens avec l’école et sur l’avancée du projet d’Habitat Participatif de la Pernotte. (photo Café des Pratiques)

Voir l’article précédent : Le Maire doit visiter le quartier, le service de la voirie s’active