Ciné, débats, expos, concert, bal aux Oiseaux en mars

Au programme du mois de mars 2016 au FJT Les Oiseaux

Cinéma :

jeudi 10 mars à 20 h 30 projection gratuite du film Réalité réalisé par Quentin Dupieux
avec Alain Chabat, Elodie Bouchez, Jonathan Lambert

Chabat dans le film Réalité
Jason Tantra, un cameraman placide, rêve de réaliser son premier film d’horreur. Bob Marshall, un riche producteur, accepte de financer son film à une seule condition : Jason a 48 heures pour trouver le meilleur gémissement de l’histoire du cinéma…
Entre comédie loufoque et mise en abyme surréaliste, Quentin Dupieux réussit un film totalement déboussolant, halluciné. Fort de ses acteurs, Réalité n’en finit pas de rebondir jusqu’à nous laisser complétement incrédules. Un cinéma du malaise absolument fascinant

Mercredi 16 mars à 20 h 30 : Cinéma débat : projection de A chacun son Algérie un film documentaire réalisé par Caroline Philibert et Luc Thiébaut, en présence des réalisateurs

50 ans après l’indépendance de l’Algérie, proclamée en 1962, les plaies sont encore vives pour les millions de Français qui ont été mêlés aux sept années de guerre qui l’ont précédée et à la colonisation. La société française est malade de son passé ; et pourtant, il s’agit aujourd’hui de vivre ensemble avec des passés conflictuels, et de construire des avenirs communs avec des personnes imprégnées d’une mémoire radicalement différente.

Algérie
Le film est monté à partir de vingt témoignages de Côte-d’oriens d’aujourd’hui. Ceux-ci sont Algériens, Français ou les deux à la fois, pieds-noirs pour ou contre l’indépendance, militaires, combattants du FLN, harkis, pacifistes, petits paysans que la guerre a broyés, « fils ou filles de… », qui souffrent, une ou deux générations plus tard, d’une histoire qui les écartèle encore. Certains parlent de ces événements pour la première fois. D’autres n’ont pu s’y résoudre.
Une parole rebondissant sur une autre, sont évoqués les raisons de cette guerre, les combats en Algérie et en France, le départ et l’arrivée en « métropole ». Le récit de ces histoires personnelles améliore la compréhension entre les héritiers de mémoires antagonistes.
Jeudi 17 mars à 20 h 30 Vincent n’a pas d’écailles un film réalisé par Thomas Salvador

Vincent a un pouvoir extraordinaire : sa force et ses réflexes décuplent au contact de l’eau. Pour vivre pleinement ce don, il s’installe dans une région riche en lacs et rivières, et suffisamment isolée pour préserver sa tranquillité. Lors d’une escapade aquatique, il est surpris par Lucie dont il tombe amoureux.
film Vincent n'a pas d'écailles

Vincent n’a pas d’écailles est une comédie dramatique fantastique écrite et réalisée par Thomas Salvador, sortie en 2014, avec Thomas Salvador, Vimala Pons, Youssef Hajdi. Ce premier long-métrage a reçu le grand prix du jury au Festival international du film indépendant de Bordeaux en octobre 2014.

jeudi 24 mars à  20 h 30 Le dernier continent, un film documentaire réalisé par Vincent Lapize

dernier continent ZAD

Réalisé entre le printemps 2012 et le printemps 2014, Le Dernier Continent propose un regard subjectif sur l’expérience politique atypique vécue par les opposants au projet d’Aéroport Grand-Ouest sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Anciens habitants, paysans, sympathisants, constructeurs, combattants et activistes, ensemble, ils inventent des modes d’organisation collectifs et horizontaux pour dépasser la simple opposition au projet d’aéroport et mettre en place des modes de vie en cohérence avec leurs valeurs.
« Des cabanes, des chiens, des jongleurs, des zadistes, des agriculteurs, 1650 hectares… » À l’heure où Ségolène Royal exprime ses doutes sur le projet d’aéroport de Notre-Dames-des-Landes, ce film de Vincent Lapize nous y emmène, avec complicité et douceur. Ici on parle, on rêve, on résiste non seulement à l’aéroport, mais au monde qui va avec. L’an 01 à la Gébé. « On arrête tout, on réfléchit, et ce n’est pas triste », c’est
ici qu’il démarre. Sous l’oeil des gardes mobiles… Le canard enchainé (11.11.2015)

Dans le cadre du festival Diversité, séance suivie d’un débat

 

Concert : GLIZ

Gliz rock

mardi 15 mars à  20h30   concert de rock sawyer avec le groupe Gliz

« On est vraiment heureux d’accueillir Gliz sur la scène des Oiseaux ! Car envoyer du rock avec un banjo, une batterie et un tuba, on dit chapeau !… Ils en ont fait leur credo et défrichent des paysages sonores où l’énergie rauque de Jack White et Mardi gras BB se mêle au romantisme tourmenté de Beirut et Radiohead. Banjo électrisé, chant trempé dans la mélancolie brutale, batterie incisive, basse hybride mi-homme mi-tuba,
un concept joyeux mais profond, qui vous prend par la peau du coeur et vous embarque à toute vapeur. Come on ! » selon le FJT Les Oiseaux

Voir la page Facebook de Gliz

Guinguette

Vendredi 25 mars bal musette avec l’orchestre Fréquence

L’Orchestre Fréquence est habituellement composé de Olivier Rognon à l’accordéon, Guy Perriod à la guitare et Eric Gigouley à la batterie

 

Expositions

Isabelle Garnier expose jusqu’au 13 mars

« Des planètes inconnues aux étranges textures, des océans aux vagues multicolores, des terres béantes aux strates multiples… Voici l’univers coloré et mystérieux dans lequel les peintures d’Isabelle Garnier vous entraînent. Pour la plupart réalisés à l’acrylique, certains à l’huile, proposés en différents formats, ronds, carrés, rectangulaires, ses tableaux parlent à l’imagination de chacun. »

Emmanuel Dard expose du 14 mars au 4 avril

« Par le choix de la figure humaine comme sujet essentiel de ma peinture, j’essaie de dire comment l’expérience spirituelle se vit dans l’espace du corps. Je cherche à traduire la notion d’impermanence propre au Bouddhisme par l’inachèvement, le brouillage des formes toujours en devenir. »

Voir l’article consacré à l’association FJT Les Oiseaux