L’école en débat : droit à la cantine et rythmes scolaires

Certes, il y a d’autres événements dans l’actualité (des stars qui remplissent les pages des journaux et qui se répètent jusqu’à l’overdose sur les chaînes télévisées)  pourtant les questions tournant autour de l’école sont à l’ordre du jour, particulièrement aux Chaprais

L’admission à la cantine scolaire : un droit

La FCPE présidée localement par Bénédicte Bonnet vient d’obtenir une « victoire »

Bénédicte Bonnet FCPE

Cette association de parents d’élèves avait soutenu une des mères des quelque 400 élèves (sur plus de 9000) qui ne bénéficiaient pas de la cantine à Besançon

&cole Paul Bert rue Lanchy carnaval

Le garçon, Baudouin, élève en CE1 à l’école élémentaire Paul Bert ne bénéficiait ni de la cantine, ni de la garderie. Soutenue par la FCPE, la maman a porté l’affaire devant le tribunal qui vient de publier son jugement. Il donne raison à la mère et à la FCPE. A partir du moment où la ville met sur pied un service de restauration, il doit être ouvert à tous les enfants sans discrimination (d’après la loi du 27 janvier 2017). En revanche, pour le périscolaire, ce ne serait pas une obligation. Cette décision étant susceptible de faire jurisprudence, la mairie a décidé de faire appel. Depuis quelques jours, la mairie a accepté de recevoir l’enfant à l’accueil périscolaire de l’après midi. La situation s’est donc améliorée grâce au recrutement de 10 nouveaux animateurs  pour accueillir près de 140 enfants supplémentaires fin novembre

Autre sujet : celui des rythmes scolaires

choisir les rythmes scolaires

Ce dimanche 10 décembre, les bisontins sont appelés à voter entre trois propositions :

  1. semaine de 4 jours
  2. semaine de 4 jours 1/2 dont le mercredi matin
  3. semaine de 4 jours et demi avec le samedi matin

« Pour que chacun puisse s’informer » une conférence débat a été organisée lundi 27 novembre au Kursaal à 20 h avec l’intervention d’experts et de représentants de parents

Voir le dossier consacré à ce sujet sur le site de la ville de Besançon

Qu’en pense la FCPE ?

Bénédicte Bonnet présidente de la FCPE considère que le sujet mérite mieux qu’une pseudo consultation citoyenne. Selon elle, aucun expert ne soutient qu’un enfant puisse vraiment apprendre en restant assis sur sa chaise durant plus de 6 heures par jour. Donc, il faut mieux répartir le temps d’apprentissage et pas le rallonger sous des prétextes d’économie du budget de communes.

Un collectif de parents se prononce clairement et en dessins pour l’école le samedi matin

école samedi

Si la mairie refuse d’assumer un choix, plusieurs partis ont pris position : le PS préconise le choix 2 ou 3, le PCF appelle à faire « prévaloir l’intérêt de l’enfant », donc à maintenir une pause le mercredi matin sans rallonger la journée de classe, même si « la solution des cours le samedi matin n’est pas sans inconvénient pour certains parents et enseignants ».

Laurent Croizier du MODEM, qui avait soutenu la consultation citoyenne mise en place par la municipalité à propos des rythmes scolaires pour la rentrée 2018 déclare le 7 décembre qu’il refuse de cautionner ce débat tronqué et que finalement il ne participera pas à cette consultation. Selon lui, « la question n’est pas de savoir si les activités périscolaires ont de l’intérêt, évidemment elles en ont si elles sont de qualité, mais de réfléchir à la manière dont on peut améliorer les résultats scolaires des Petits-Bisontins en organisant les temps de l’enfant différemment ? »

Les écologistes  EELV appellent  « à voter dimanche pour la semaine de 4 jours et demi dont le samedi matin. Faire le choix du samedi permet de faciliter la rencontre entre les enfants, les enseignants et chacun des parents. … Faire ce choix privilégie l’intérêt de l’enfant. Ne confondons pas temps d’apprentissage et temps passés à l’école. EELV regrette la précipitation de l’Etat à réformer sans évaluation préalable et en omettant de traiter la question des rythmes scolaires et extrascolaire dans leur ensemble. Une vision plus globale aurait permis de rappeler les objectifs « éducatifs » et pas seulement « scolaires ». Il fallait aborder la question de l’organisation du calendrier de la vie de l’enfant y compris celles des vacances scolaires. Faute de prendre ces aspects en compte on risque de passer à côté de l’intérêt de l’enfant. »

Vote rythme scolaire

Concrètement, il y aura 5 bureaux de vote dans le quartier ouverts de 8 h à 18 h :

A l’école maternelle Fontaine Argent 19 ter avenue Fontaine Argent,

école maternelle Fontaine Argent

à l’école élémentaire Helvétie avenue de l’Helvétie, à l’école élémentaire Paul Bert 5 rue Lanchy,

Rue Baille, l'école des Chaprais

à l’école maternelle Chaprais 4 rue Baille et à l’école élémentaire Tristan Bernard 26 rue Tristan Bernard

Categories: Actualités