ActualitésCinémaCinéma Théâtre

La fille de son père un film de Erwan Le Duc


Après un coup d’essai très remarqué, son film « Perdrix, » la réalisation de la série « Sous contrôle », Erwan le Duc revient au cinéma avec « La fille de son père ».

La fille de son père
Etienne (Nahuel Perez Biscayart a vingt ans lorsqu’il rencontre Valérie (Mercedes Dassy). Coup de foudre immédiat.

Mais très vite, la jeune femme abandonne Etienne, sa fille Rosa et disparaît dans la nature.

Une relation intense s’installe entre le père et la fille, l’un protégeant l’autre. Rosa grandit auprès d’un père bienveillant devenu entraîneur de foot jusqu’au jour où âgée de 17 ans, elle est admise aux Beaux-Arts de Metz.

Rien ne va plus : Etienne doit quitter la maison devenue trop grande ; par ailleurs il est en train de s’installer avec sa copine (Maud Wyler). Son boulot est menacé puisque la mairie voudrait récupérer le terrain de foot pour planter des arbres.

Ce film serait d’une grande banalité s’il n’était pas soutenu par un rythme, une atmosphère qui lorgne du côté de Buster Keaton et d’une légèreté poétique peu commune au cinéma français.

Erwan le Duc a un don pour enchanter la vie, la rendre légère, la dire avec tendresse et installer un ton humoristique qu’il ne lâche jamais.

Évènements à venir