Actualitésarbres, espace vert

Que fait-on pour la forêt et les espaces verts ?

Visite aux Portes Ouvertes de l’Orangerie municipale

Certes, il n’y a pas de forêt aux Chaprais et les espaces verts sont limités, mais cela valait la peine d’aller jusqu’à Saint Ferjeux rencontrer les professionnels de la forêt et des espaces verts.


Portes Ouvertes à l'Orangerie Municipale

Que devient le jardin botanique, auparavant place Leclerc ?


La question est posée à une spécialiste qui fait visiter une des serres où sont stockées provisoirement des plantes exotiques.
jardin botanique

Il faudra attendre 2024 avant de pouvoir profiter du nouveau jardin botanique en construction à La Bouloie.

Quelles plantes originales pouvait-on voir ?

Beaucoup d’orchidées

orchidée jardin botanique

Une plante carnivore, une plante en symbiose avec de petites fourmis

plante fourmis

On pouvait sentir le patchouli, voir du coton etc …
coton

Que devient la forêt de Chailluz et que fait-on face aux conséquences du changement climatiques ?

La forêt représente 2041 ha sur la commune de Besançon soit un tiers de la surface de la ville.

Chailluz plan futaie senescence
Le plan représente les différentes formes de plantation : en futaie régulière, par parquets et les zones en senescence (hachurées en clair). L’histoire de Chailluz commence dès le XVI° siècle avec l’extraction de la « pierre de Chailluz » qui a servi à la construction des bâtiments du centre ville. L’aménagement forestier commence en 1699. Des futaies de grands chênes et des taillis de charme procurent respectivement le bois de construction et le bois de chauffage.

Actuellement, la répartition des espèces est la suivante :
forêt répartition des espèces

Or beaucoup de ces espèces ne résistent pas au changement climatique, c’est par exemple le cas des frênes et des hêtres.


espèces résistantes

Il faudrait donc y développer des espèces méditerranéennes. Un professionnel de l’ONF explique que le tilleul à petites feuilles et le chêne pubescent résistent mieux.
chêne pubescent
Un secteur entier, vers Braillans (mal nommé canton des Acacias) a été planté exclusivement en sapins. Il va falloir les remplacer par d’autres espèces
sapins aux Acacias

Le terrain est spécifique à Chailluz avec énormément de dolines

plan de Chailluz dolines

Le bois a trois utilisations selon sa qualité


3 utiisations du bois

Mais le bois mort, laissé sur place a aussi une utilité pour préserver la biodiversité
bois mort

Face à l’ampleur des conséquences du réchauffement climatique sur la forêt, la ville a décidé de laisser « en libre évolution » six secteurs en sénescence (vieillissement). C’est le cas en plus de la partie la plus haute de la forêt de Chailluz (fort de la dame blanche), des collines de Chaudanne, du Rosemont, de Planoise, de la chapelle des buis et partiellement de Bregille.

collines en sénescence
Il ne reste plus qu’à espérer que la régénération naturelle soit réussie.

Comment favoriser la biodiversité ? que faire vis à vis de la faune sauvage ?



favoriser biodiversité

Dans la forêt, il y a une faune remarquable. Voici quelques exemples : le pic, le milan royal, le murin d’Alcathoé (une chauve souris), un crapaud sonneur, un papillon (grand nègre des bois) et le lynx.

faune remarquable de la forêt

L’excès de sangliers et de chevreuils qui mangent les jeunes pousses a un rôle dans les difficultés de la forêt.

En ville, il faut adopter de bons gestes vis à vis des pigeons, rats et canards : ne pas leur donner à manger
ne pas nourir rats, pigeons,


Les visiteurs ont pu découvrir bien d’autres informations sur ce que font les jardiniers de la ville


orangerie municipale

et de précieux conseils par exemple pour le rempotage

Et aussi se renseigner sur les 140 métiers proposés par la ville dans ce domaine
En conclusion, merci à ces professionnels compétents qui ont accueilli les nombreux visiteurs et répondu avec gentillesse à leurs questions.


Évènements à venir