Un service d’écrivain public est proposé aux Chaprais

Interview de Madame Maria Da Rozaria Fernandes, écrivain public aux Chaprais

Maria Fernandes

Vous proposez un service d’écrivain public de quoi s’agit-il ?

Je propose une aide à l’écriture de différentes sortes de courriers comme des lettres de motivation, des dossiers à remplir, des dossiers de surendettement, des courriers à la CAF mais aussi des courriers personnels etc …

A qui est destiné ce service ?

Aussi bien à des retraités ou futurs retraités, qu’à des demandeurs d’emploi, des bénéficiaires du RSA mais aussi à des étudiants qui doivent rédiger des mémoires ou bien d’autres personnes qui veulent une aide pour mieux exprimer par écrit ce qu’ils ont à dire.

Maria Fernandes à l'ordi

Depuis combien de temps proposez-vous ce service ?

Officiellement,  cela fait un an. Mais depuis longtemps, j’aidais des membres de ma famille ou des amis.

Pourquoi avez-vous choisi cette activité  ? 

Auparavant,  j’étais formatrice au CLA à l’Université en Français Langue étrangère (FLE) et traductrice en portugais. Je continue encore les traductions.
Cette activité peut être pratiquée à mon domicile. C’est plus facile pour moi qui me déplace en fauteuil roulant. Il faut dire aussi qu’avec mon handicap, j’ai du rédiger des quantités de demandes, remplir des dossiers en nombre, je suis rodée !

Combien ça coûte de vous faire rédiger un document ? 

Les tarifs sont variables selon l’importance du travail à faire et je propose des réductions de 30 % aux demandeurs d’emploi, étudiants etc … Par exemple la rédaction d’une lettre est facturée 20 € , pour la correction d’un mémoire c’est 3 € la page ou il peut y avoir un tarif forfaitaire. Il faut préciser que je prends en général au moins une heure à échanger avec la personne pour comprendre le projet d’écriture.

Comment vous contacter ? 

Le plus simple est de me téléphoner ou laisser un SMS au  06 01 39 12 51

ou un message électronique au maria.fernandes25000@gmail.com

48 rue de Belfort

Depuis combien de temps habitez vous aux Chaprais ? 

Cela fait 18 ans

Quel est votre avis sur le quartier ? 

Il n’y a pas beaucoup de quartiers où l’on peut tout trouver sur place ou presque : commerces alimentaires, buraliste, bar, école etc …

Maria Fernandes et son chien

Je suis bien dans ce quartier. Mais j’ai parfois des difficultés de voisinage au 48 rue des Chaprais. Des attroupements dans les passages me rendent la vie difficile. Durant le confinement ça s’est calmé et une personne perturbatrice a été incarcérée. On est plus tranquille.

J’ai constaté des améliorations pour les personnes à mobilité réduite comme moi. Les trottoirs ont été adaptés en général. La plupart des commerces sont accessibles. J’apprécie par exemple que l’on puisse maintenant accéder au laboratoire d’analyse de la rue de l’église Auparavant, il n’y avait q’un ascenseur trop étroit.

labo CBM 25 rue de l'église

J’ai été agréablement surprise lorsque j’ai voulu aller chez Florence Dussaussay 14 rue des Chaprais pour accéder à son cabinet de Reiki,  il y a une rampe spéciale.

A quelles difficultés devez-vous faire face ? 
Depuis la crise du Covid, les gens ne se déplacent plus. J’espère que les clients vont revenir.

En général, la vie d’une personne en fauteuil roulant n’est pas simple. Je me déplace souvent avec mon fils et mes deux petits chiens.

PMR rue de Belfort

J’habite au 3 ° étage, je suis bien, mais je suis à la merci d’une panne d’ascenseur. Ce fut le cas durant 8 jours juste avant la décision de confinement. J’ai failli craquer. J’avais déjà du faire face à un arrêt de l’ascenseur plus long (un mois) pour faire des mises aux normes. Je me souviens c’était durant l’Euro.  Heureusement, j’ai été relogée provisoirement à l’hôtel Ibis budget de l’avenue Foch.

 

 

Categories: Actualités, Portraits