Lutter contre le SIDA : information, prévention et dépistage avec AIDeS samedi 16 mars à la Cassotte

L’association AIDeS sera présente samedi 16 mars à la Cassotte pour la Journée Santé Bien être

Interview de  Michaël Peyrazat, responsable de Région Bourgogne-Franche Comté

Vous participez à la Journée Santé Bien-être aux Chaprais le 16 mars à la Cassotte, Pourquoi ?

Nous venons d’arriver aux Chaprais, nous nous sommes installés l’été dernier dans notre nouveau local dont nous sommes co-propriétaires, 2 avenue Fontaine Argent ; un vrai ancrage dans le quartier soutenu par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Participer à l’évènement c’est faire connaissance avec le quartier et ses habitants, les rencontrer et pouvoir discuter avec eux, mettre des mots sur leurs craintes …

Aides sida

AIDES est une association de lutte contre le VIH/Sida et les Hépatites Virales. Son objectif est de faire évoluer les réponses sociales, thérapeutiques et politiques apportées aux personnes touchées ou vulnérables au VIH et aux Hépatites Virales.

Notre local aux Chaprais est par ailleurs un établissement médico-social avec le dispositif CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues).

Quelle est l’histoire de l’association AIDES, son organisation, son fonctionnement ?

AIDES est créée en 1984 par le sociologue Daniel Defert à la mort de son compagnon Michel Foucault, philosophe français, des suites du Sida. Créée à la base à Paris, puis dans tous les départements, l’association de patients et/ou entourage fonctionne en fédération. Depuis 2002, AIDES est une association nationale avec un Conseil d’administration national.

Depuis 3 ans, AIDES Bourgogne-Franche-Comté, s’est mise en place suite à la fusion des Territoires d’Action Bourgogne et Franche-Comté afin de répondre au mieux à la réforme des régions administratives.

Quelles sont ses missions internationales, nationales, régionales et plus précisément ici dans le quartier des Chaprais ?

Tout d’abord au niveau local, nos actions sont menées avec la ville et les quartiers. Elles touchent un public généraliste et un public plus vulnérable, c’est-à-dire des personnes à facteurs de risques (consommateurs de produits psycho actif, travailleurs du sexe, personnes de l’immigration, homo-bisexuel, personnes Trans…). Nous sommes aussi en lien avec les personnes sortant de prison via le CAARUD.

éventail pour la lutte contre le SIDA

Nous proposons également un accompagnement et un soutien aux personnes séropositives autour de réunions et de groupes de paroles, sur les temps de permanence au local.

coalition Aides

Au niveau International, AIDES est membre fondateur de la coalition PLUS, regroupement d’associations mondiales et d’ONG communautaires (Organisation Non Gouvernementale) qui répond aux mêmes valeurs. La coalition agit aussi en matière de plaidoyer, de soutien et de renforcement de moyens (gestion financière, collecte de fonds…).

Vous travaillez avec des partenaires de la santé de la Ville de Besançon et dans notre quartier, qui sont-ils ?

Nous travaillons avec le centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic, (CeGIDD) situé à côté, avenue Denfert Rochereau ; SOLEA centre d’accueil jeunes consommateurs (CJC) et le centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) ; ANPAA prévention en alcoologie et addictologie portant aussi un centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) ; Nouvel Esprit Association L.G.B.T.A…

Nous faisons partie du Comité de Coordination du Réseau VIH Bourgogne Franche Comté (COREVIH) dont le siège est au Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon.

Qu’allez-vous proposer concrètement le 16 mars à la Journée Santé Bien être ?

dépistage Sida

Un stand d’information et de prévention : sensibilisation du public sur les modes de transmission, de distribution de matériel de prévention/réduction des risques et bien sûr des échanges.

camion Aides

Un camion sera installé sur le parking du Foyer des Jeunes Travailleurs FJT La Cassotte, et proposera un dépistage à résultat rapide du VIH et du VHC, et un accompagnement vers le soin.

Que pensez-vous du quartier des Chaprais ?

C’est un quartier vivant, avec beaucoup de passage, et facile d’accès facilitant un accueil discret.

Que pourrait-on améliorer ?

Développer le réseau social pour mieux se connaitre, mettre en place des actions ponctuelles sur les maisons de quartier.

AIDeS Contact :

2, avenue Fontaine Argent

25000 Besançon

03 81 81 80 80 – 07 62 93 22 38

Interview réalisé par Annick C en mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*