Municipales : quels liens avec les Chaprais ?

Les candidats prennent-ils en compte la spécificité des Chaprais ?

Le quartier des Chaprais est le deuxième quartier de Besançon (après Planoise) et il est le plus densément peuplé. Les candidats ont-ils pris en compte cette situation ?

toits bleus de la Viotte

L’Association Vivre aux Chaprais ne s’engage derrière aucun candidat, mais ne se désintéresse pas des choix qui seront fait par les citoyens les 15 et 22 mars.  Son président, Jean François Moine a envoyé une lettre à chaque tête de liste en leur demandant de s’exprimer sur 5 questions qui ont été jugées prioritaires lors de lors de l’Assemblée Générale du 24 octobre 2019

Au préalable, on peut s’interroger pour savoir où vivent ces 9 candidats et leurs colistiers ?

Karim Bouhassoun

Une seule tête de liste annonce vivre aux Chaprais : Karim Bouhassoun Il précise que c’est aussi le cas pour 6 personnes de sa liste dont 4 sont placées dans les 10 premiers

Eric Alauzet habite dans la boucle, mais 9 personnes de sa liste résident aux Chaprais dont 3 placées dans les 10 premiers

Ludovic Fagaut candidat

Ludovic Fagaut habite à la Butte, mais 9 personnes de sa liste résident aux Chaprais dont aucune n’est parmi les 10 premiers.

Anne Vignot

Anne Vignot n’habite pas aux Chaprais et si sa liste est publiée sur son site web, avec l’étiquette politique de chaque candidat mais à ce jour sans aucune indication géographique (dommage pour une géographe!) On peut estimer qu’ils sont au moins 4 ou 5 aux Chaprais

Claire Arnoux verte et solidaire

Claire Arnoux n’habite pas aux Chaprais, mais aux Vaîtes, 3 colistiers résident aux Chaprais et 6 dans le quartier Viotte

Alexandra Cordier

Alexandra Cordier habite à la Butte mais 5 de ses colistiers résident aux Chaprais dont aucun parmi les premiers

Les liens de JP Allenbach et de Nicole Friess avec le quartier viennent de l’enfance : pour l’Est Républicain, le premier a souhaité poser entre les immeubles situés avenue Droz

JP Allenbach Est Républicain

et la seconde à Micaud.

Nicole Friess LO

Ils n’indiquent pas à ce jour le quartier de leurs colistiers.

Ricciardetti candidat

Jacques Ricciardetti préfère le bâtiment de la Cité des Arts, il est né à Battant. Ses colistiers sont inconnus à ce jour.

Il va de soi que nous publierons volontiers d’autres indications si elles nous sont envoyées

 

Parlent-ils des Chaprais dans leur programme ?

Aucune proposition concernant les Chaprais dans le programme de Jean Philippe Allenbach, ni dans celui de Nicole Friess, ni dans celui de Jacques Ricciardetti qui prône pourtant le « localisme »

Pas de mesure spécifique aux Chaprais parmi la cinquantaine de propositions de Besançon verte et solidaire de Claire Arnoux. On reviendra dans les prochains articles sur l’impact pour le quartier de ces propositions.

Besançon par Nature menée par Anne Vignot voir sa page Facebook a publié « 50 premières propositions » Plusieurs peuvent concerner les Chaprais, mais aucune n’est spécifique sauf la 49 ° concernant les « Rives du Doubs de la source de la Mouillère aux Prés de Vaux dédiés aux loisirs, au tourisme, à la culture et aux sports ». 

Deux réunions de quartier sont annoncées Vaites – Tristan Bernard – Fontaine Argent le 5 mars à 18 30 à l’école Tristan Bernard et

Cras Chaprais le 7 mars à 10 h au Centre Pierre Mendès-France rue des Chalets

Alauzet candidat et

Eric Alauzet a déjà publié deux plaquettes, mais pas un mot sur les Chaprais parmi les 60 propositions. Il annonce 10 réunions publiques dans les quartiers. La dernière aura lieu le 13 mars à l’école Tristan Bernard pour Chaprais Fontaine Argent Vaîtes 

Ludovic Fagaut

Ludovic Fagaut a publié un luxueux programme de 24 pages.  Et à la 21 e page sont indiquées 3 promesses pour le secteur de vie Chaprais, Paul Bert : Rénover et entretenir les terrains de jeux pour enfants, Rénover les trottoirs, Créer une maison de quartier. Il propose aussi une réunion publique à l’école Tristan Bernard, mais dès le 28 février.

Il ne semble donc pas que les Chaprais soient la préoccupation principale des candidats. Il faut dire que les candidats ont été beaucoup sollicités par les médias, sommés de répondre à des quiz , se faire connaître dans leur intimité (que mangez-vous au petit déjeuner ? …) et de s’intéresser par priorité aux vélos, aux animaux de la Citadelle ou à la stérilisation des chats. Ne confondons pas le jeu question pour un champion avec l’élection du maire

 

A suivre :

La prise en compte des piétons et des trottoirs par les candidats ….