Marche pour le climat samedi 13 octobre à 11 h à Micaud

Un nouvelle « marche pour le climat » est organisée samedi 13 octobre 2018 à Besançon. Le rendez-vous était donné au parc Micaud

Micaud 13/10/18 climat

Dès 11 heures, une foule de plusieurs centaines de personnes se rassemblait près du kiosque.

Micaud climat

 

Il faisait très chaud en cette fin de matinée d’octobre !

micaud climat

 

puis les porte paroles d’Alterniba ont expliqué les raisons de ce rassemblement

Micaud manif climat

Selon Alternatiba Besançon, il faut montrer que « des efforts sont faits à toutes les échelles, mais que leurs petits pas ne peuvent pas constituer à eux seule la solution ». Voir le site web Alternatiba

Après l’alerte rouge sonnée par le dernier rapport du GIEC, nous devons agir par nos propres moyens pour éviter le pire. Samedi 13 octobre, mobilisons-nous massivement à la fois pour marcher pour le climat, et pour empêcher les projets climaticides !

Le rapport spécial du GIEC publié lundi 8 octobre nous dit qu’il est encore possible de maintenir le réchauffement climatique sous le seuil crucial de 1,5°C, à condition de changer le système radicalement et dès maintenant. Autrement dit : il est encore temps, mais nous n’avons plus le temps d’attendre les décideurs politiques et économiques !

Un rassemblement avait déjà eu lieu à Granvelle avec l’objectif est de « faire entendre notre voix auprès de ceux qui prennent les décisions à notre place. Alors rejoignez-nous nous munis, ou non, d’une pancarte avec un slogan qui envoie du tonnerre, d’un marqueur, et de toutes les idées qui fourmillent dans votre tête. Toutes les pancartes seront accrochées pour le week-end autour du kiosque Granvelle à la fin de la manifestation« . Un tableau sera notamment mis en place afin de « formuler des demandes concrètes à la Ville de Besançon ».

Quelques jours après la sortie du rapport du GIEC, et dans le cadre de la journée mondiale contre la fracturation hydraulique, les organisateurs demandent  aussi « à la Société Générale d’adopter enfin une politique d’exclusion ambitieuse sur le gaz de schiste et mettre fin à ses soutiens à Rio Grande LNG ».

Les manifestants (plus d’un millier) ont ensuite emprunté le pont de la République puis se sont dirigés vers la rue Bersot

 

Categories: Actualités