La piscine Seger, avenue Fontaine-Argent…suite

P1040757Dans notre billet de lundi dernier, nous évoquions la « piscine » qui s’est formée à l’angle de l’avenue Fontaine-Argent et de la rue Beauregard, à l’emplacement des fondations du futur immeuble le dôme impérial, à construire par la Seger.Si le niveau de l’eau a baissé du fait de son pompage par trois pompes électriques, il en reste encore beaucoup . Une nouvelle pompe plus puissante est arrivée hier et devrait être installée aujourd’hui. Si les pluies de fin décembre et de début janvier sont en cause, il y aurait deux grosses infiltrations d’eau par des failles, dans la roche. L’une débiterait quelques 3 m3 à la minute!

P1040755Car le creusement de deux niveaux de parking souterrain semble avoir modifié le cours naturel de l’écoulement de ces eaux : les fondations deviennent un véritable bassin de récupération des eaux de pluie et d’infiltration.Et comme le fond est rocheux, cela constitue une réserve quasi imperméable…

P1040756Certes il existe un ruisseau avenue Fontaine-Argent,dont nous avons déjà évoqué l’existence à propos de l’épidémie de fièvre typhoïde de 1888/1889 (voir le billet publié à ce sujet le 7/09/2013). Mais ce ruisseau qui prendrait sa source du côté des jardins du chemin de Brulefoin, serait canalisé et son écoulement se ferait dans le Doubs à la hauteur du syndicat d’initiative, Parc Micaud

 

P1040734

Les immeubles de la rue Beauregard ne comptent qu’un seul niveau souterrain de parking. D’ailleurs le premier immeuble de cette rue, à droite, voisin immédiat des travaux actuels, aurait eu son parking inondé  au moins deux fois depuis le chantier de la Seger.

 

P1040735

Le sous-sol bisontin réservera toujours des surprises aux constructeurs!

 Ne manquez pas ce week-end, dès samedi, la lecture de notre billet consacré au patrimoine des Chaprais! Seront évoqués les voeux adressés aux habitants par la Commune Libre des Chaprais, en…. janvier 1931 !…