Histoire d’eau….

piscine seger 6Que d’eau! Que d’eau…en cette fin d’année 2013 et début de l’année 2014!Tout d’abord, cette véritable piscine que constitue le trou des fondations des immeubles Seger, à l’emplacement de l’ancien garage Opel, avenue Fontaine-Argent, à l’angle de la rue Beauregard. Ces photos nous ont été adressées par une habitante : nous l’en remercions. Et comme nous avons reçu des appels inquiets de riverains, nous avons relayé ces messages auprès de la direction régionale de la Seger. Qui nous a répondu qu’ils surveillaient la situation averc un géotechnicien….Une intervention de pompage était programmée pour le jeudi 2 janvier 2014.

piscine seger 5Autre problème d’eau, à la fin de l’année dernière, dans l’immeuble Le Majestic construit par Promogim à

P1040665l’angle du passsage Rambaud et de la rue de Belfort (voir photo ci-contre à gauche). Les premiers occupants de cet immeuble de 42 logements ont eu la surprise de découvrir leur cave et sous-sol inondés. Depuis tout serait rentré dans l’ordre.Mais nous reviendrons dans le billet qui sera publié demain sur l’occupation du trottoir, rue de Belfort, devant cet immeuble. Cette occupation gêne considérablement la circulation piétonne!…

Enfin, dernière histoire d’eau de ce début d’année qui concerne de nouveau des immeubles construits par Promogim….Ceux de Coeurville face à la poste des Chaprais, rue de Belfort. Des échafaudages ont orné les façades fin 2013. Ce qui nous a intrigués pour cet immeuble construit il y a 3 ou 4 ans seulement! Renseignements pris, il s’agissait de fixer une cornière dite « goutte d’eau » afin d’empêcher l’eau des balcons, par temps de pluie, de s’écouler le long du béton.(voir photo ci-dessous à droite).

P1040721Il semblerait que ceci ne soit pas obligatoire lors d’une construction! Et que la note des

P1040723travaux serait à la charge des copropriétaires! (voir photo de gauche, la goutte d’eau posée). Un appartement, dans ce groupe d’immeubles, situé à un dernier étage serait l’objet d’infiltrations d’eau du toit terrasse, le rendant difficilement habitable!

Nous avons appris, par la presse locale, samedi dernier, que la caserne des sapeurs-pompiers, toute neuve, de la rue Brulard, est également l’objet d’infiltrations importantes d’eau de pluie,  à répétition!

Décidément, il est des constructions qui font couler…beaucoup d’eau! Tous nos voeux pour cette année 2014, sans problèmes d’eau!

Categories: Humeur des chaprais