Connaissez-vous Marcel et Maurice Boutterin ? …

Certes, ils ont donné leur nom à une rue du quartier de Palente. Et Eveline Toillon, dans son livre sur « Les rues de Besançon » publié aux éditions Cêtre, rappelle que la première dénomination de cette rue avait été donnée, en 1985, au seul Maurice Boutterin et que la décision d’y associer son père, Marcel date de 2004 seulement. Alors qui étaient-ils et quels rapports avec les Chaprais ?

 

Marcel BGrand hôtel des bainsoutterin est né en 1842 à Ollans (canton de Marchaux) dans une famille d’agriculteurs dont il est le 7° enfant. Il s’est intéressé très vite au dessin et aux arts et devint architecte. Il est mort à Besançon en 1915.

Outre de nombreuses églises, dans la région, on lui doit, aux Chaprais, la conception et le suivi des travaux du Grand Hôtel des Bains qui date de 1893. Et qui s’appelle aujourd’hui la Villa Médicis. A l’origine, l’hôtel comportait 80 chambres et tout ce qui faisait la modernité de l’époque: ascenceur, éclairage électrique et lignes de téléphone directes!…

 

 

 

Maurice Boutterin, fils donc de Marcel, est né en 1882 à Besançon (mort à Tour en 1970). Il fit ses études aux Beaux Arts à Paris et reçut, en 1910, le grand prix de Rome de l’architecture. Architecte des bâtiments civils et palais nationaux, on lui doit une centaine d’immeubles et d’hôtels particuliers. Lors de l’exposition internationale de Paris de 1937, il est l’auteur de l’aménagement du Palais de la Découverte pour cette expo : il y reçoit le grand prix d’urbanisme et d’architecture. En 1933 il est chargé du plan d’extension de Besançon et se fera remarquer comme partisan de la destruction des remparts. Qui ne se produisit pas, comme on le sait, grâce à la mobilisation des amis du Vieux Besançon qui fit changer d’avis Maurice Boutterin. Sauf en ce qui concerne la destruction de la porte d’Arènes….Il participa à la reconstruction, après la 2° guerre mondiale, de la Normandie. Il est l’architecte de l’hôpital psychiatrique de Novillars.

villa Zetner rue de Vittel

 

Et, aux Chaprais, il est l’architecte de la villa Zetner, en 1920, située rue de Vittel, dont on aperçoit la pergola et le toit plat. Il est également l’auteur du monument aux morts qui était situé devant la gare et qui a été déconstruit en ce début d’année.

monument aux morts de Besançon

 

En 2005, le musée des Beaux Arts de Besançon a organisé une exposition consacrée à Marcel et Maurice, grâce au don de madame Maria-Catherine Boutterin d’aquarelles, plans et documents de cette famille. Un catalogue a été édité.

Maurice Boutterin a donc largement contribué à l’aménagement de Besançon, son plan ayant été adopté par le conseil municipal en 1927/1928.

 

Categories: Histoire & Patrimoine