Ça construit, ça construit..Mais ils arrivent à vendre?…

 

P1020168Ça construit, ça construit aux Chaprais! Mais est-ce qu’ils arrivent à vendre? C’est la question que nous posait un couple devant un chantier immobilier… Renseignements pris auprès des promoteurs et des agents immobiliers : ben oui, ça se vendrait. pourtant, ce n’est pas donné : entre 3 500 et 4 000€ le m2! Inutile de vous dire que c’est impossible à un jeune couple avec enfants de pouvoir accèder à ce type d’appartement aux Chaprais s’ils ne possèdaient, auparavant, un bien qu’ils ont revendu depuis… Et il nous est confirmé que ce sont plutôt des personnes âgées extérieures à Besançon qui achètent, pour se rapprocher des commodités de la ville. Vous voyez bien que notre raisonnement se tient : si le quartier veut rester attractif, il faut que ses commerces et services, en particulier de santé, se maintiennent voire se développent. D’où notre combat en faveur du petit commerce et la création de pôles de santé. Mais il faut aussi que ce quartier attire de jeunes couples : d’où notre demande faite à la ville d’exiger, dans le cadre des 20% de logements sociaux obligatoires dans tout programme immobilier, que ce soit plutôt de grands logements de type 4 et 5 qui soient prévus. Au niveau des locations, malheureusement, là aussi, les loyers sont plutôt à la hausse. Car ceux qui ont investi dans le cadre de la loi Scellier afin de bénéficier de défiscalisation, ont acheté cher pour des prestations qui ne sont d’ailleurs pas toujours à la hauteur…C’est l’effet pervers de cette loi qui va disparaître…et qui entraîne des locations à des coûts élevés! Veillons à ce que les Chaprais ne soient pas réservés qu’aux hauts revenus! fargentpermiseger

P1020174