Actualitésarbres, espace vertPiétons, trottoirsTravaux publics et voirie

La renouée du Japon qui envahit la rue de Belfort a été coupée

Laisser pousser n’importe quelle végétation n’est pas sans danger !

Chaque année, elle repousse un peu partout, et notamment rue de Belfort en face du supermarché Casino

On ne pouvait presque plus passer sur le trottoir. Ce mardi 24 mai elle a été coupée.


coupe de la renouée du Japon 24/5/22

La renouée du Japon (Fallopia japonica syn. Reynoutria japonica) est une vivace herbacée rhizomateuse invasive mauvaise pour la biodiversité, originaire du Japon et importée aux Pays-Bas dans les années 1820, avant de se propager progressivement dans toute l’Europe, en plaine comme en altitude.

Les milieux pauvres en diversité du fait de la présence de métaux lourds ou d’aluminium sont également des lieux d’implantation de la renouée, qui n’y est pas sensible et qui y trouve peu de concurrence.

La rapidité avec laquelle elle se propage et la vigueur de sa croissance (4,65 centimètres par jour en période haute pour environ 100 grammes par plant) font qu’elle colonise rapidement des surfaces importantes en captant parfaitement bien un maximum de luminosité.
Elle a toutefois des qualités pharmaceutiques et il semblerait qu’elle serait efficace dans le traitement de la maladie de Lyme (après une piqûre de tique)

La présence de végétation sur les trottoirs peut présenter un obstacle à la circulation des piétons.


herbe sur le trottoir rue Baigue

Dans le cas de la rue Baigue, c’est une gêne supplémentaire. Lundi 23 mai, un mur qui s’écroulait a été réparé.


trottoir rue Baigue mur réparé

Mais la difficulté principale résulte de l’mportant dévers du trottoir et de la multiplicité des trous dans le revêtement.

On connaît l’intérêt d’une fauche tardive pour la biodiversité. L’effet contre le réchauffement est important. Selon une étude, si la température près du sol en été est de 24, 5 ° si l’herbe est tondue très courte, elle baisse à 19, 5 si l’herbe est plus élevée tandis qu’elle peut monter à plus de 43 ° sur un terrain goudronné ou bétonné.

Au bas de l’avenue Carnot et de la villa Médicis les services des espaces verts on laissé poussé une « prairie fleurie » dans un espace bien délimité et avec la pluie, les herbes ont pris une belle hauteur. Mais cela ne gêne pas le passage des piétons.
prairie fleurie

Évènements à venir