Nathalie Huc-Délisée, épicerie bio rue de la Rotonde

Interview de Nathalie Hug Délisée réalisée le 15 février 2012 mise en ligne le 16 février sur l’ancien site Reprise en août 2014 sur ce nouveau site

Nathalie Huc épicerie bio rue de la Rotonde

Depuis quand êtes-vous aux Chaprais ?

J’ai repris cette épicerie bio en juin 2011, j’ai habité 13 ans dans le quartier.

Etes-vous bisontine d’origine ?

Non je suis née à Reims et venue à Besançon depuis une vingtaine d’années à part un petit passage à Marchaux. Actuellement, je n’habite pas loin : rue de Vesoul.

Quel a été votre parcours professionnel ?

Je suis venue à Besançon pour travailler dans la bijouterie. Après 23 ans comme salariée, j’ai eu envie de changer, d’être à mon compte.

Comment êtes vous devenue commerçante bio ?

Depuis longtemps, je consomme des produits bio, ou à défaut des produits de bonne qualité en privilégiant le local. Habitant le quartier, j’étais cliente de ce magasin. Un jour, j’étais venue acheter une choucroute et j’en suis repartie avec le magasin que Madame Bruchon cherchait à vendre.

Que proposez-vous dans votre magasin ?

Principalement de la nourriture saine (pas de pesticide !) et de qualité. Ce sont des produits bio, ou à défaut des produits locaux de bonne qualité.

légumes bio rue de la Rotonde
De la crèmerie : par exemple des fromages bio de Lavans Vuillafans et du Jura, des légumes bio qui viennent de la région ou d’Alsace (le plus près possible)

Fromages épicerie bio rue de la Rotonde

 

Je propose des fruits bio

fruits chez Nathys rue de la Rotonde

et toute une gamme de produits comme du vin du Jura (le viticulteur de Chille, un village près de Lons fait du vin bio depuis très longtemps),

vin du Jura bio rue de la Rotonde

du miel, des confitures, des pâtes, des gâteaux par exemple à l’épeautre.

épicerie bio rue de la Rotonde
On peut aussi acheter des produits détergents moins polluants et même du papier de toilette recyclé compact.

Par rapport aux grandes surfaces que proposez-vous de plus ?

D’abord ma bonne humeur, la proximité, et bien des services utiles aux personnes âgées (ou accidentées) du quartier : par exemple, la possibilité de se faire livrer à domicile.
Tel 03 81 80 75 03 Nathysnature.creations@sfr.fr

Epicerie bio rue de la Rotonde

Le magasin est ouvert du mardi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 16 h à 19 h 30 ainsi que le samedi en continu de 8 h 30 à 16 heures. Ce sont donc des horaires adaptés aussi aux personnes qui travaillent.

Quelle est votre clientèle ?
C’est surtout une clientèle de proximité, des gens qui viennent à pied. Il y a un arrêt de bus (anciennement 34 maintenant le n° 20)  à deux pas.

Bus rue de la Rotonde
Mais il y a aussi des automobilistes, ce qui pose le problème du stationnement. Les places manquent cruellement dans ce coin des Chaprais.

Vous proposez maintenant un nouveau service ?
Depuis peu, je fais partie du réseau Relais-Colis (www.relaiscolis.com).

Nathys relais colis
Les gens qui commandent à La Redoute à SFR, à Daxon etc … peuvent venir chercher leur colis ici.

Votre enseigne s’intitule Nathys nature création. Avez-vous conservé votre métier de bijoutière ?
Oui, je continue à créer des bijoux fantaisie et à en vendre.

bijoux faits main rue de la Rotonde
J’en propose quelques uns dans la boutique.

Nathys création de bijoux

Je propose aussi des services variés :
réparation de bijoux : bague, chaîne, boucles d’oreille etc ..
gravure, nettoyage, polissage rhodiage de l’or gris pour redonner de l’éclat.

Avez-vous d’autres activités, d’autres passions ?
J’ai peu de temps disponible. Oui, je pratique le karaté au Dojo de la rue des Chalets, c’est d’ailleurs là que j’ai rencontré mon mari. C’est lui qui anime les cours de karaté et de Nunchaku.

Que pensez-vous du quartier des Chaprais ?
Pour y avoir vécu longtemps, je peux dire que c’est un quartier agréable. On y trouve tout, c’est à proximité de la gare et du centre ville sans y être complètement. On ne peut pas dire que ce soit toujours hyper-tranquille, mais en général, c’est sympa.

Y aurait-il des améliorations à faire ?
Eh bien, le stationnement. Il faudrait absolument faire quelque chose dans ce coin des rues de Belfort et du Chasnot.

stationnement rue de la Rotonde

Y aurait-il d’autres personnes dynamiques dans le quartier à faire mieux connaître ?
Je pense bien sûr au Café des pratiques.
J’apprécie beaucoup cette initiative, même si je ne puis pas m’y rendre souvent avec les horaires.

Café des pratiques 105 rue de Belfort

Aux Chaprais, la qualité et la diversité des commerces et des services sont à encourager
Remarques sur la filière bio
En 10 ans, le nombre d’exploitations bio a doublé : elles étaient 10.364 en 2001, elles sont passées à 20.604 en 2010 et à 23.100 en 2011 (soit + 12% en un an), d’après l’Agence Bio. La part des exploitations bio dans l’ensemble des exploitations françaises a presque triplé : passant de 1,6% à 4,6% en 2011. Environ 3,5% (1,5% en 2001) de la surface agricole utile est aujourd’hui   consacrée à la production biologique, encore loin des objectifs fixés initialement par le Grenelle de l’Environnement (6% fin 2012) . La consommation de produits bio représente seulement 2 % du total de la consommation alimentaire mais elle progresse de 10 % par an. Ce sont les fruits, les légumes et les produits laitiers qui viennent en tête.