Marie Noëlle Besançon, Présidente de l’association « Les Invités au festin »

Interview n° 59 réalisée le 5 mars 2014 mise en ligne le 10 mars 2014

IAFmarienoellebesanconIAFmaisonsourcesIAFstecolette

Vous êtes présidente de l’association Les Invités au festin installée aux Chaprais depuis quand ?

J’ai créé l’association en 1989, et nous fonctionnions jusqu’alors dans de petits locaux ouverts dans la journée. C’est depuis le 1° avril 1999, un jeudi Saint, que nous avons emménagé dans le couvent des Capucins (Sainte Colette) au 10 rue de la Cassotte, acheté par les IAF pour y créer un lieu d’accueil et de vie, projet réalisé avec l’aide de mon mari Jean. Nous y avons vécu avec les résidants  jusqu’en 2010.

Etes vous originaire de Besançon ?
Je suis né dans le Haut Doubs, originaire de Malbuisson dans un milieu très catholique.

 IAFjeanbesancon
Quel a été votre parcours professionnel ?

Après des études à Notre Dame, j’ai fait l’école d’infirmière. Mais ce travail ne m’a pas plu, j’ai fait médecine. Je suis devenue médecin psychiatre et j’ai exercé en libéral durant une vingtaine d’années. Quand j’ai découvert la façon dont on traitait les patients, cela m’a fait un choc. J’ai voulu trouver une alternative à l’enfermement et à l’exclusion. Je n’étais pas toute seule à vouloir changer les pratiques anciennes, déjà à la fin des années 60, on mettait en place une politique de secteur pour limiter l’enfermement.

IAFmnbentree 

 

 

Le jardin et les logements des résidants

IAFjardinIAFjardinstatue

IAFhistorique

Pourtant la folie, ça fait peur ?

C’est contre cette façon de stigmatiser que j’ai voulu lutter en mettant en place un lieu de vie. Il faut rétablir la vérité, beaucoup de gens considérés comme sains d’esprit sont agressifs. Moins de 1% des crimes sont commis par des malades mentaux. En revanche, ces malades mentaux sont beaucoup plus victimes d’agressions. En 2006, j’ai écrit un premier livre intitulé « On dit qu’ils sont fous et je vis avec eux ». Notre objectif, c’est d’offrir un espace d’accueil, de partage, de rencontre à des personnes souffrant de solitude, d’inactivité et/ou de difficultés relationnelles et donc d’aider chacun à trouver ou à retrouver du sens à sa vie.
IAFjeux

Concrètement comment fonctionne votre association ?

Maintenant, il y a plusieurs structures dans la maison à Besançon : un accueil de jour fréquenté par plus d’une centaine de personnes avec l’aide de 80 bénévoles environ, un lieu de vie pour 13 personnes qui résident sur place et un GEM (groupe d’entraide mutuel) association d’usagers avec une animatrice a été créé. Je préside toujours l’association Les Invités au festin avec un CA. Il y a quelques une quinzaine de salariés encadrés par Jean-Marie Bornert, le directeur. Maintenant, le médecin psychiatre qui intervient dans le centre, c’est Pascale Bouquardez.
la présidente et le directeur des IAF

Le cloître et le couloir des « pas perdus »

IAFgalerieg IAFgalerie

 

Tout cela doit coûter cher, quelles sont vos ressources ?

Mon mari qui était directeur financier dans une entreprise a joué un rôle indispensable pour aboutir à l’achat de cet ancien couvent. Pour le fonctionnement, l’essentiel est fait de façon bénévole, nous nous autofinançons au 2/3. Il faut dire que notre pratique coûte beaucoup moins cher que l’hôpital. L’Etat nous verse 16 euros par jour et par personne alors qu’à l’hôpital de Novillars par exemple cela coûte 400 € par jour et par personne et près de 900 € au CHU. Les ventes que nous effectuons à la friperie se font tous les après midi du mardi au vendredi, et lors de deux périodes exceptionnelles de braderies en automne et au printemps. La prochaine aura lieu du 20 au 23 mars 2014 à la Maison des sources au 10 rue de la Cassotte.
IAFartisanat

Quelles sont  les nouveautés dans le quartier des Chaprais ?

Depuis le mois de janvier 2014,  nous avons ouvert un nouveau service (SAMSAH service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés) pour lequel nous avons embauché récemment une infirmière( Julie) et une secrétaire médicale (Lise Marie). Nous louons le rez de chaussée de la maison du 28, rue de Vittel (à deux pas de La Maison des Sources). Pour ce service, nous avons obtenu un financement de l’ARS (médical) et du Conseil Général (social). Il sera inauguré officiellement le 26 avril à 11 heures.
28 rue de Vittel Invités au Festin

Comment peut-on aider les Invités au festin ?

On peut participer aux Braderie Bric à brac de printemps et d’automne, apporter une aide matérielle ou financière, ou encore participer en tant que bénévole, (la journée, ou pour les permanences de nuit), c’est très important. Tel des Invités au Festin : 03 81 88 90 30

IAFbenevoles

Bric à brac à la Maison des Sources
IAFbricabrac

Spectacle Festin de couleurs au Kursaal en 2011
IAFcouleurskursaal11

Cette psychiatrie citoyenne a du succès et déborde de la Maison de la Source ?

Oui, nous avons ouvert un  autre lieu de vie pour 13 personnes à Pouilley les vignes en 2009. Au delà de Besançon, nous avons créé en 2007 un véritable réseau de développement, IAF réseau, qui regroupe 15 associations qui veulent faire la même chose. Mais ce n’est pas facile de mettre en place un lieu de vie avec toutes les contraintes administratives. Nous passons beaucoup de temps, mon mari et moi dans des colloques, à faire des conférences. Nous sommes mis en valeur par des médias nationaux comme  les revues Témoignage Chrétien, le Pélerin qui nous a classé parmi « les vrais stars de Besançon », Participe Présent Psychologies, Le Monde.fr, L’Express, etc. Radio Classique, RCF, la TV (TF1, D8, Canal+, etc …
IAFvraisstars

Personnellement, avez-vous d’autres passions, d’autres activités ?

Je consacre 90 % de mon temps aux Invités au festin ! Je fais du vélo et de la marche. Je suis très axée sur la dimension spirituelle .
Je me suis intéressée à l’histoire des Capucins et du lieu où nous sommes installés.
IAFcapucinsembleme

 Que pensez-vous du quartier des Chaprais ?

Je trouve le quartier agréable. On est près du Doubs et vite sorti de la ville. Avec le tram, ce sera super. Personnellement je m’efforce d’acheter des produits bio, j’aime bien aller chez Biocoop.  L’association est bien impliquée dans le quartier. Nous participons à la fête du quartier en juin au Parc des Chaprais, nous avons participé à la course aux œufs  proposée par l’association Vivre aux Chaprais. Nous participons au compostage ouvert place de la Liberté.

 libertecompost12

Pour voir d’autres portraits sur  www.chaprais.fr cliquer ici