L’horlogerie dans ses murs…aux Chaprais

Une exposition fort intéressante se déroule, en ce moment, au Musée du Temps du Palais Granvelle et ce, jusqu’au 6 octobre 2019. Elle concerne les Lieux horlogers de Besançon et du Haut-Doubs.

expo horlogers 001

Si  quelques 70 sites horlogers, à Besançon, ont été repérés et documentés, sauf erreur de notre part, 25 concernent les Chaprais et 9 font l’objet d’un panneau explicatif détaillé .

Commençons par les 9 entreprises des Chaprais plus particulièrement exposées, sur un total, pour Besançon, de 26. Nous ne manquerons pas de vous rappeler celles qui ont déjà fait l’objet d’un article (voire plusieurs) sur ce site web. Avec la petite fenêtre « rechercher », située à droite de votre écran,  vous les retrouverez aisément. Nous effectuerons, bien sûr, les recherches nécessaires, afin de vous informer, si possible, sur les autres lieux.

– le CETEHOR, 16 avenue Carnot (jusqu’en 1962) :  articles parus les 12 et 19 janvier 2019;

CETEHOR cour 16 avenue Carnot

 

– Frankowski et Pierre Seguin, 36 avenue Carnot;

– Hatot, 13 rue de la Rotonde : article paru le 20/12/2014;

Rue de la Rotonde Ato

Les horloges ATO étaient fabriquées dans le bâtiment du fond de la cour, derrière le magnolia

– Lip, 4 rue des Chalets, articles parus le 22/11/2014; 4/03/2017; 26/05/2018;

Lip horloger

– Petolat et Anguenot 7 avenue Denfert Rochereau et 19 rue Nicolas Bruand : article paru le 3 mai 2014;

Pétolat horlogerie

rue Nicolas Bruand

– Utinam, Universo, Richert-Laval, 10, 14, 19 rue des villas : articles parus le 18/04/2014 et 22/10/2016;

ateliers Universo vus de l'extérieur rue des Villas, aujourd'hui CESH

– Sarda, 21 avenue Carnot : article paru le 14/12/2013;

montres Sarda pub

– Sidhor, 23 rue de la Mouillère : article paru le 26 octobre 2013.

SIDHOR 23 rue de la Mouillère

– Yema, 3 rue Paul Bert

Quant aux autres entreprises, elles sont évoquées soit dans des vitrines, soit dans le diaporama projeté :

– Philippe, 2 rue de l’Industrie : article paru le 21/11/2015

Roger Philippe éditait un catalogue afin de vendre ses montres par correspondance

– Paul Lévy, 19 avenue Carnot;

– Usine horlogère montres Luxia 41 avenue Carnot;

– Usine de montres Mougin puis Cadrhor , 43 avenue Carnot;

– Les Pierres Françaises 13 rue des Jardins

– Boîte de montres Monnet, 17 rue des Jardins;

– Sormel, 26 rue de l’Eglise;

– Perfex,  17 bis rue de la Rotonde;

Perfex 17 bis rue de la Rotonde

 

 

– Argentor, 6 rue du château Rose;

Argentor rue du Château rose

– Cadralux, 7 rue des Chaprais;

– Miserey et Spiraux Français, 16 rue Suard : article paru le 1er mai 2015;

– Henri Melet, 15 rue Klein;

– Grand Comptoir National d’Horlogerie et de Bijouterie, 19 rue de Belfort;

– Balanche Masoni 105 ter rue de Belfort;

– Quartier Frères et Cie, 3 rue Henri Baigue;

Quartier rue Baigue

– Atelier d’horlogerie Henri Girard, 5 bis rue Nicolas Bruand.

Nous aurons donc l’occasion de revenir, peut-être tout l’été, sur ces entreprises et d’autres horlogers qui travaillaient autrefois à domicile et de vous proposer cet automne un parcours commenté de ces lieux horlogers.

Précisons également qu’un catalogue fort intéressant, de 140 pages est vendu à la boutique du musée….5€ seulement! N’attendez donc pas le mois d’octobre pour visiter cette belle exposition!

Horlogerie les lieux

Photos : droits réservés