Qui se souvient des montres Philippe, entreprise née aux Chaprais?

Roger Philippe éditait un catalogue afin de vendre ses montres par correspondance

Le catalogue de vente par correspondance des montres Roger Philippe

En 1951, Roger Philippe créée aux Chaprais, dans l’immeuble du 2 rue de l’Industrie (immeuble qui fait le coin avec la rue de Belfort) une entreprise de fabrication de montres avec vente sur catalogue.

Photographie de Roger Philippe dans les années 50

Le portrait de Roger Philippe dans les années 50.

Voici ce qu’en dit un passionné d’horlogerie sur un site spécialisé : « Cette société travailla principalement par correspondance de la fin des années 50 aux années 80. la période phare se situa dans les années 60.
Un peu moins renommée que DIFOR, les modèles sont vendus en majorité par correspondance, « très classiques » mais des prix très abordables.Les mouvements étaient corrects. A ne pas confondre avec Phillip WATCH marque Suisse « .

Avant de poursuivre sur cette entreprise, nous tenons à faire remarquer que, décidément, les Chaprais ont vu éclore un certain nombre de firmes horlogères spécialisées dans la vente sur catalogue, par correspondance : c’est le cas de A. Anguenot installée 7 avenue Denfert Rochereau en 1933, puis de Petolat et Anguenot à la Grande Viotte (nous aurons l’occasion de revenir sur cette dernière), de SARDA puis DIFOR, avenue Carnot, enfin de MATY, rue Jeanneney puis avenue Fontaine-Argent. Toutes ces firmes ont fait l’objet d’un billet, sur ce site, depuis 2013. Pour les retrouver (et lire d’autres billets consacrés à d’autres marques horlogères), vous pouvez saisir dans le moteur de recherche adjoint « Horlogerie« ….Bien sûr, il y a les exceptions…aux marges des Chaprais…comme TRIBAUDEAU derrière la Mouillère, rue des Fontenottes, sous la colline de Bregille, maison fondée en 1876 et dont le catalogue, en 1927 portait le N°77! Ce qui prouve qu’il existait plusieurs éditions par an….

L'entreprise de Roger Philippe était installée au 2 ruez de l'Industrie: à sa place, aujourd'hui, un commerce de tissus.

L’immeuble actuel du 2 rue de l’Industrie

Revenons à Roger Philippe. En 1958, en introduction à son catalogue, il écrit : » Il y a 7 ans, j’ai créé cette maison pour vous servir. Je la voulais sans reproche, digne de vous. J’ai tenu parole. Et vous, chers amis, par votre enthousiasme et votre zèle, vous avez permis à cette maison de prendre un élan prodigieux et unique dans les annales de l’horlogerie ».

Dans son catalogue de vente par correspondance figurent des vues des ateliers

Une vue des ateliers Roger Philippe, figurant dans son catalogue.


Son catalogue met en exergue les récompenses prestigieuses obtenues par les montres Philippe. Ce que conteste, dans un courrier daté du 11 décembre 1958, adressé au secrétaire général de la fédération nationale de l’industrie française de la montre, Roger Sarda, autre horloger célèbre. (voir notre billet sur la maison Sarda en date du 14 décembre 2013).

De nombreux modèles tant homme que femme sont proposés à la vente sur caztalogue

Une page du catalogue des montres Philippe


 

Vue aérienne de l'usine Roger Philippe transplantée à la Croix de Palente

Vue de l’usine Roger Philippe à Palente

Les montres Philippe poursuivirent leur développement au point d’ouvrir de nouveaux ateliers dans un bâtiment, rue de Belfort, à la Croix de Palente. Voici ce que l’on peut retenir du site internet de la société :

En 1965, cette société  ouvre à Abidjan, dans la Galerie Nour Al Hayat, un magasin relais afin de se rapprocher de sa nombreuse et fidèle clientèle ivoirienne.

En 1980 avec l’émergence des montres à quartz, il est  décidé de la gratuité à vie des piles, service à la clientèle qui semble toujours en vigueur .L’emboîtage  de modèles de montres spécifiques au marché Ivoirien et la fabrication des montres personnalisées se font alors à Abidjan.
En 2000 la société ’Expansion Horlogère Africaine’ qui gère la marque des montres PHILIPPE reçoit le Trophée international à la qualité, à Madrid, , trophée qui récompense avant tout la qualité du travail des horlogers PHILIPPE d’Abidjan.
En 2007 les montres PHILIPPE développent en exclusivité le procédé de personnalisation à l’unité sur des surfaces métalliques argentées ou dorées et sont distinguées à …GENÈVE en se voyant remettre l’International Award Business of Prestige. »

Destin peu banal pour cette entreprise née aux Chaprais!

Nous avons reçu d’un collectionneur passionné des montres Philippe un message nous donnant de nombreux nouveaux renseignements. Nous vous invitons à consulter, en complément de ce billet, sur le FAM (Forum A Montres) l’article qu’il a écrit et les nombreuses photos des montres Philippe qu’il possède ainsi que celles des documents sur cette société. Qu’il en soit félicité et remercié! : http://forumamontres.forumactif.com/t187954-mes-quelques-philippe-et-petite-chronique-de-la-marque

 

photo d'un chronomètre de marque Roger Philippe

Un chronomètre Roger Philippe

Photo de Roger Philippe

Le représentant des montres Philippe en 2001. Le fils de Roger?

nombreux modèles de montres proposés à la vente sur catalogue

Les montres, modèles féminins, proposés à la vente