La fabrique d’horlogerie Petolat frères et Anguenot aux Chaprais

pétolat frères et anguenot 7 rue de la MouillèreCette carte ci-contre évoque une fabrique d’horlogerie installée aux Chaprais, 7 avenue Denfert Rochereau :il s’agit de Pétolat frères et Anguenot. Il est même précisé au verso de cette carte qu’il s’agit des successeurs de la maison Benoit ( Jean succédant à son père Pierre).

jean benoit pub

Les établissements Pétolat et Anguenot auraient été fondés en 1881 à Villers le Lac. La photo ci-dessus serait, d’après l’historien bisontin François Lassus,  celle des usines de Morteau ou de Villers le Lac.

anguenot catalogue

Leur fabrication se vendait sur catalogue (20 000 modèles était-il précisé) et la publicité tenait largement sa place. Sous forme de cartes postales représentant des monuments importants de Besançon. Et sous forme d’encarts publicitaires que l’on retrouve dans la presse de l’époque, y compris dans L’Express du Midi daté du 5/10/1919, avec ce texte :C’est de Besançon la grande métropole horlogère qu’est expédiée la reine des montres….Prix de la montre homme 39,50 francs….

 

montres petolat 1

En 1929, on trouve trace de cette société dans un registre de la Justice de Paix déclarant La société Pétolat Frères et Anguenot, fabrication et vente de montres, de réveil, horloges, pendules, bijouterie.

Ce qui est curieux, c’est que l’on trouve trace d’une manufacture d’horlogerie de précision, Anguenot, au 51 avenue Denfert Rochereau…puis au 50, numéros qui n’existent pas aujourd’hui.

Par contre les annuaires Fournier de 1936, 1946, 1963 relèvent bien un fabricant horloger sous le nom d’Anguenot au 7 avenue Denfert Rochereau.

Ajoutons, pour mieux brouiller les cartes, que les frères Anguenot ont créé en 1953 la société des montres Herma, qualifiée de Reine des montres et qui est associée en 1969 aux 24h du Mans….

D’autres billets seront consacrés, dans les mois à venir, à l’industrie horlogère aux Chaprais.