Arc en neige : une exposition de Guy Georges Lesart à la mairie d’Arc sous Cicon

Guy Georges Lesart est membre du groupe Histoire, Patrimoine, Mémoire de Vivre aux Chaprais. A ce titre, il a créé le diaporama projeté lors du premier café histoire sur l’avenue Fontaine-Argent ( le 6 octobre 2016 ).

Nous avons publié cet été (le 20 juillet 2016) des photos réalisées par Guy, accompagnées d’un poème.

Il récidive pour notre plus grand plaisir. Il expose, ces mois d’hiver (jusqu’au 4 mars), dans une très belle salle voûtée que la mairie d’Arc sous Cicon a restaurée et qu’il inaugure en quelque sorte.

Comme nous l’indiquions déjà à propos de ses photos et de ses poèmes sur les sapins,  Ses clichés lui inspirent des poèmes. Sa vision poétique  le  guide dans  ses prises de vue.    Images, mots et  impressions  dialoguent  donc sans cesse dans  ce travail.

Ne manquez pas cette exposition, intitulée Arc en neige.

photo évoquant, par ses formes, sous la neige, la communauté monastique de la Combaz

 

L’office   d’hiver près  d’Yverdon

   I

Serait-ce  un  ku kux klan fourbissant   votations

Porté  par   sa  vindicte

Contre  les  minarets,

Contre  les noirs moutons ?

 

Serait-ce  la  montagne qui vous montre ses dents

Promettant   l’avalanche,

Promettant la  mort  blanche

À tout  contrevenant ?

« Que  nul ne  vienne  ici,

La  douane  est  helvétique

L’homme est fait pour  les plaines 

Nous broyons   les  passants »

 

Serait ce  collier  de perles

Prestement  enfilé  pour  se  hausser  du  col

Séduire   le pèlerin cheminant  vers    l’Eiger  ou le Cervin tranché

Les  Dieux  européens dont    la  Suisse  est  vestale ?

 

Est-ce  publicité  pour  un chocolat  blanc

Un  toblerone  au  lait

Dont  chaque  cran  appelle

À jouir  du  suivant ?

photo sous la neige, en route pour l'office des laudes?

II

Je ne  vois  que   des  moines

Cisterciens     de  la  neige

De pureté  épris

De  belle  liturgie

Ils  ont prêté  leurs vœux, ont  dressé leur convent

Au  lieu  dit   « la Combaz »,

Sur  les   flancs  Chassseron   non  loin du  creux du Van

Vous  les  voyez  l’hiver   partant  à  la  prière

En colonne  réglée pour  laudes  ou pour  les vêpres

Dans  leur  robe  de bure à capuchon béant

 

Je  vois  ici  des  frères

Sphinx  de  la sagesse

Priant  indifférents aux  foules des   fondeurs.

Obstinés  du  divin

Leur   foi est  en  béton

Et   l’heure  capitulaire

 

Parfois  un  noir choucas se pose  sur  l’épaule

D’un  frère  en  dévotion

Tenant  propos  sinistre

Parlant du grand démon

Mais tel un saint  François

Il  lui  prêche  oraison

En fait un converti

Devant  le  peuple  gris  des poteaux ahuris

 

On  peut  les  voir  encor   à l’heure  des  vigiles

Quand   en Valais tout  dort

Ils  veillent   en  prière  sur  la  douleur  du  monde

Et  prient  pour  que   l’espoir  tue la  résignation,

Photo d'un noir choucas perché dans la neige

 III

 

« Ce  sont  des  antichars »  me  dit un imbécile

Qui  voit toujours  le  mal  et  la raison hostile

Je ne  vois  que   des  moines

Ils  se  sont  convertis   en chantre  de  la paix

Ils  célèbrent   à genoux la  beauté  de ce   monde

Laquelle  ne  passera

Comme   chars  allemands

 

Des     sapins   balancés   accompagnent  leurs  psaumes

Veillant avec   respect leur vigilance  blanche

Ils    observent  au loin l’ultime procession

Autre cérémoniel  perçu à l’horizon

Des sommités moniales des Alpes échancrées

C’est le frère Oldenhorn suivi de Weisshorn

Les  frères  Oche,  Ruan,  Sallière, Muveran

Le frère La Berneuse tenté   des  Diablerets

Puis le  prieur  Jorasse  et l’Abbé qu’on  dit  « Blanc »

Congrégation  géante  posée  comme  une  offrande

Sur un    damier  varié parsemé de grands   lacs

O sainte   oligocène qui vit sa fondation

Photo d'un lutrin sous la neige

 

                                        IV

 

« Ce n’est que  l’arc   alpin  dont  tu vois  la  façade »

Me  dit notre  imbécile  qui  revient à la  charge

Non   c’est  la  maison  mère  de la  congrégation

Qui chante  la  louange   du  Dieu  de permanence

Le  divin   manifeste
le  dieu  de la  beauté

Qui  a  béni  la  Suisse  et la  rend

                                         Exaltée

                                                                                                                                            GGL 2014

article paru dans l'Est Républicain à propos de cette exposition à Arc sous Cicon

 

N’en doutez pas! Guy Georges Lesart, » poète, capture la nature ». Mais il est aussi historien et nous en reparlerons…

G.G. Lesart a publié, en 2006, chez Cêtre, une étude détaillée du culte marial en Franche-Comté

Une étude sur le culte marial en Franche-Comté du XIX° au début du XX° siècle

Photo de la dernière de couverture du livre de G.G. Lesart, sur le culte marial en Franche-Comté

La dernière de couverture du livre de G.G. Lesart paru en 2006 aux éditions Cêtre