Libres opinions

Retour à la page Accueil

Messages reçus à l’association
Pour être pris en compte, ils ne doivent pas être anonymes, mais sauf demande expresse, ils seront  publiés de façon anonyme
La page libres opinions n’engage que les auteurs dont les propos ne doivent pas être en infraction avec la loi.

DateOrigine et thèmeMessage reçu
28 mars 2017Pomona : pourquoi pas un parking ?Bonjour, je vis rue de la rotonde et je voulais savoir si l'idée de créer une zone de stationnement à la place des entrepôts Pomona en haut de la rue de la rotonde serait imaginable ?
Serait-il possible de soumettre cette idée à la municipalité ?. Dans l'idéal ce parking serait gratuit ou réservé aux habitants du quartier. ça soulagerait grandement la vie des habitants du quartier qui tournent et retournent pour trouver un stationnement gratuit. Merci M.E.
15 mars 2017Aires de jeuxBonjour, Je réside aux Chaprais depuis 2008, j'ai une fille de 4 ans qui adore jouer au parc resal en sortant de l'école. Je suis très déçue que ce parc soit laissé de côté aux dépens du parc Micaud et du square Chaprais !!!! Plein d'enfants de l'école des Chaprais vont être privés de jeux. Je ne trouve vraiment pas pratique, d'aller au square des Chaprais quand on habite rue Résal et cité parc, c'est dangereux de promener des enfants le long de la rue de Belfort, mais comme d'habitude il faut privilégier le centre-ville !!! Je pensais bêtement que vu les dégradations du parc resal, il serait le 1er à être refait, je suis profondément déçue. Cordialement
MV
20 juillet 2016Stationnement rue de VittelJe voudrais signaler un problème lié au stationnement abusif de véhicules au bas de la rue de Vittel.

Bien que la zone de stationnement autorisée en bas de la rue se limite au niveau du numéro 5, on trouve systématiquement en fin de journée 1 voire 2 véhicules supplémentaires garés au-delà de la dite zone.
Conséquence de ce stationnement abusif : les automobilistes qui sortent des garages souterrain ou en arrière-cour situés au 3 Rue de Vittel, n'ont aucune visibilité sur d'éventuels véhicules qui descendraient la Rue, rendant par là-même la manœuvre de sortie du garage plus qu'hasardeuse. FB
14 décembreHygiène et difficultés de voisinage au 48 D rue de Belfortbonjour, je veux signaler une mauvaise gestion des HLM : grand Besançon Habitat au 48 D rue de Belfort avec un état d’insalubrité et un comportement agressif d’une dame qui depuis 6 mois voire plus , rend la vie impossible à ces locataires (13 au total sur la pétition ) par l’odeur de pisse de chat, une mauvaise hygiène des lieux, elle nourrit les pigeons et autres animaux vagabonds… la liste est longue. je suis en colère car mon compagnon et moi subissons ces conditions déplorables . La situation ne s’améliore guère et le temps passe….malgré les démarches auprès des organismes publics. C’est navrant et dégoutant !
9 décembre 2015Place aux vélos rue de BelfortLa nuit dernière j’ai fait un rêve : J’arrivais sur le bas de la rue de Belfort, à pied, et là je fus surpris, presque choqué, pas un bruit, ou plutôt si, des voix, des rires, des cris d’enfants, mais pas le brouhaha habituel des voitures qui traversent cette rue commerçante. Mais où étaient passées les voitures ?
Suite à la demande des habitants et des commerçants, et pour suivre l’exemple du centre-ville, le maire avait décidé de fermer le bas de la rue de Belfort aux voitures. Les bars et restaurants occupaient donc la chaussée, les habitants ravis avaient ainsi retrouvé la vie de quartier qu’ils apprécient tant aux Chaprais. Cette journée fût un plaisir partagé entre commerçants et habitants, l’occasion pour chacun de se retrouver autour d’un verre ou d’un repas après être aller faire quelques courses chez les commerçants du coin.
Et si on essayait ? La rue de Belfort est le centre névralgique des Chaprais, laissons la respirer, donnons lui le rôle qu’elle devrait avoir, un lieu de vie et non pas un simple lieu de traversée pour voiture.
De tels projets sont-ils envisagés?
Qu’en pensent les commerçants?
A bientôt pour un verre rue de Belfort
Thomas
18 septembre 2015Effacement communal gratuit des tags Pourquoi pas à Besançon ?
Jipeto
Pourquoi pas à Besançon ? L'Est Républicain du 18 septembre 2015
le nouveau dispositif se nommera FaST, qui signifie « Façades Sans Tags ». Il proposera aux propriétaires belfortains d’éffacer les tags se trouvant sur leurs immeubles. Le détail du projet a été présenté par Ian Boucard, conseiller municipal délégué qui insiste sur un point : l’organisation actuelle n’est pas efficace, principalement pour des raisons juridiques. Les propriétaires doivent se rendre au commissariat, y déposer plainte, puis remplir un formulaire administratif avant que quelque chose puisse être envisagé. Actuellement, l’effacement des inscriptions est assuré par un prestataire privé sur la base d’un budget annuel de 17.000 €. Théoriquement, cela permet de financer une centaine d’interventions par an. Concrètement, il y a très peu de demandes formulées par les propriétaires auprès de la mairie.

Le nouveau système que va autoriser la délibération municipale est celui d’un accord tacite des propriétaires. Le maire prendra un arrêté municipal autorisant la Ville de Belfort à effacer les tags et les graffitis sur les façades privées accessibles depuis la voie publique. Les propriétaires auront la possibilité de faire connaître à la mairie leur opposition à ces interventions. S’ils ne se manifestent pas, leur accord sera réputé tacite et les équipes anti-tags procéderont aux effacements. [ ...|
Le coût pour la collectivité sera limité. Le service anti-tags sera rattaché au centre technique communal (CTM) et il faudra recruter (en contrat aidé) un encadrant technique permanent. L’investissement se limitera à l’aménagement, pour 25.000 €, d’un local au sein du CTM, rue Faid’herbe, à l’achat d’équipement pour 2.000 € et à l’affectation d’un véhicule communal. Les opérations d’éffacement seront assurées par un effectif permanent de deux adolescents ou jeunes majeurs, effectuant au sein des services municipaux une période de travail d’intérêt général prononcée par la justice.
2 juillet 2015Marché place de la Liberté pour dynamiser le quartier
Message de M Magna
J'ai une suggestion à faire pour rendre encore plus agréable la vie dans notre quartier. Pourquoi ne pas instaurer un petit marché de producteurs bio et non bio le samedi ou le dimanche matin. Cela pourrait se passer place de la liberté par exemple.
A moins que l'idée ait déjà été étudiée et finalement abandonnée....
Merci de me dire ce que vous en pensez ?
Bien cordialement
20 mars 2015Propreté de l'espace public
Courrier de Catherine, relaté par l'Est Républicain du 20 mars
"Habitant près de la ligne de tram, je constate une dégradation progressive et récurrente de la propreté plus particulièrement rue Tristan Bernard et dans les rues voisines. Les arbustes qui sont à proximité de l'arrêt du tram, juste derrière et qui bordent le parking, en bas de la rue Tristan Bernard sont jonchés de détritus. Le sol aussi. J'ai l'impression d'être la seule à me préoccuper de ces nuisances. Les gens ont l'air de s'habituer et certains font probablement partie des pollueurs. Je suis frappée par tant d'incivilités" C.
16 mars 2015Demande du retour d'une poubelle avenue CarnotAvant les travaux du tram, se trouvait une poubelle de type mobilier urbain, entre le garage RENAULT et la résidence située au 34 avenue CARNOT. Celle-ci a été enlevée du fait des travaux du tram et de la réfection du trottoir.
Serait-il envisageable que la municipalité nous remette une poubelle de même type ? Cela éviterait ainsi de voir certains déchets déposés dans l'entrée du garage du 34 avenue CARNOT et participerait à la propreté du secteur fréquenté par de très nombreux passants entre la gare et la place FLORE ?
Dans l'espoir que vous puissiez transmettre favorablement cette requête vers les services compétents, veuillez agréer, Messieurs, l'expression de ma profonde reconnaissance.
Signé : P B,
6 mars 2015Le courrier confié à la poste des Chaprais va-t-il arriver à destination ? Bonjour nous sommes une petite entreprise située dans la rue de Belfort près du crédit agricole, depuis bientôt 3 ans.
Nous utilisons régulièrement les services de la poste des chaprais. Or depuis que nous sommes installés nous avons très régulièrement des problèmes de courriers qui n’arrivent pas à nos destinataires. Parfois cela nous met dans des situations compliquées ( paiement de charge sociale RSI envoi de facture ..) nous avons constaté que les courriers envoyés n'arrivant pas le sont pour tout type de destination, Besançon Montbéliard Paris ... à priori le problème vient du lieu où l'on dépose le courrier ) .
je vous écris donc pour savoir si vous avez déjà eu des remarques de ce type ? et si il serait possible de faire un appel à témoignage sur votre site. Car nous en sommes au point de poster nos courrier dans une autre poste, ce qui nous complique la tâche ..
Bien cordialement PR

2014 : 31 décembre Nuisance sonore : Sirène des ambulances, sécurité indispensable ou simple commodité ?Nous étions à la dernière assemblée générale et je tiens à saluer l'excellent travail fait par l'association dans les relations entre pouvoirs publics et usagers du quartiers.
Nous avons du quitter la réunion vers 22h30 et nous n'avons pas pu évoquer un problème récurrent rue de belfort qui nous préoccupe à proximité du feu rouge des chaprais..
Depuis plusieurs mois, les sirènes des véhicules d'urgence (pompiers, samu, ambulances privées Philippe Courtot et autres) sont particulièrement nombreuses, parfois jusqu'à 10 par jour et parfois tôt le matin jusqu'à tard le soir.
Il est parfaitement compréhensible que ces véhicules usent de leur sirène en cas d urgence. Sauf que nous avons constaté que tous ne semblent visiblement pas pressés. Certains semblent l'utiliser pour ne pas à devoir s'arrêter au feu rouge de l'école des Chaprais.
Cela ajoute au bruit déjà important de cette artère et surtout, à la longue, cela devient particulièrement pénible pour des personnes âgées qui restent souvent à domicile.
Peut-on faire quelque chose, au moins le signaler pour que cela ne devienne pas une habitude de commodité personnelle et que cela reste un usage de situation d'urgence?
En vous remerciant par avance. Bien cordialement MJV
2014 : 14 décembreUn Chapraisien content de la circulation, mécontent des trottoirsVendredi soir j'ai du emmener mes garçons rue de Dole et je pestais déjà contre la circulation de la rue de Belfort vers 17h30. Mais chose surprenante , alors que la circulation était dense, je n'ai mis que quelques minutes pour rouler jusqu'à mon rendez vous à la Butte. J'étais surpris ! J'ai compris en constatant que les feux devant le consulat d'Algérie et le nouveau sous la gare étaient éteints. On était repassé en mode "cédez le passage" et cela roulait !!! Une idée à proposer à la mairie ?

Hier soir remontant du marché de Noël , nous avons remarqué que si les trottoirs de l'avenue Denfert Rochereau n'étaient pas bien éclairés, ce n'était rien comparé à la rue des Chaprais où dans la pénombre le drame arriva !
Les semelles de nos chaussures furent la proie de "sentinelles" laissées par de gentils quadrupèdes (certainement au bout d'une laisse tenu par un ........) !
Bref, si nous voulons développer le déplacement piéton , nous devrons aussi revoir l'éclairage des trottoirs ! Car comme me faisait remarquer un de mes garçons : << la route est super bien éclairée alors que les voitures ont des phares ! ou alors il faut circuler avec une lampe frontale !>TL
2014 : 27 octobreLa propreté dans les ruesBonjour, Je souhaite évoquer le problème de l’ivresse sur la voie publique, conséquence des sorties étudiantes du jeudi soir et les nuisances que cela occasionne : cris nocturnes, bagarres, bouteilles cassées et ordures déposées partout et plus particulièrement à proximité des stations de tram qui sont souvent bordées d’ordures et de vomis chaque vendredi matin.
Il faudrait également remettre à disposition des WC publics gratuits ce qui éviterait que les gens se soulagent n’importe où …

+ le problème trop récurrent des crottes de chien surtout dans le quartier Chaprais : il faudrait que la police municipale verbalise plutôt que de mener une politique de sensibilisation qui s’avère bien dérisoire et inutile face à toutes ces incivilités… Prenons exemple sur nos voisins Suisses qui verbalisent et ont des villes propres bien plus agréables que Besançon qui est souillée par les immondices alors qu’au départ, c’est une très belle ville. MM
2014 : 23 octobreDes bus rue de Belfort !nous n'avons plus de bus rue de Belfort le dimanche et en soirée. Le tram c'est super, mais je pense aux personnes âgées ou à mobilité réduite qui ne peuvent plus sortir ni le soir ni le dimanche MJ L
2014 : 3 octobrePassage piéton rue de Belfortbonjour, je voudrais rebondir sur votre avant dernier blog à propos des passages piétons:
Les personnes qui empruntent la rue de l’industrie et qui veulent se rendre au centre ville via la rue Isenbart sont obligées actuellement de traverser rue de Belfort, ensuite avenue Carnot pour rejoindre la rue Isenbart , ne serait-il pas plus simple de prévoir un passage piéton au droit de la rue Isenbart rue de Belfort ?
merci pour votre blog , je ne manque jamais vos remarques pertinentes, sincères salutations AP
2014 : 2 octobreLes nuisances sonores du ramassage des orduresMonsieur, Je voudrais vous indiquer un problème qui peut paraître dérisoire ou futile mais qui avec le temps, commence à "peser" et surtout à fatiguer. Il s'agit simplement du manque de discrétion des éboueurs le matin.
Que les camions-bennes fassent du bruit, c'est normal. Que le mécanisme de levée des poubelles soit actionné à plusieurs reprises pour chaque poubelle pour mieux la vider, avec les cognements qui vont avec (!), on peut dire que c'est presque normal Que les couvercles des poubelles soient refermés sans
aucune délicatesse et avec violence et grand fracas, passe encore, Mais que les agents hurlent entre eux, rigolent à gorge déployée, se hèlent comme s'ils étaient seuls au monde, et à 4h30 le matin dans les rues sans bruit, cela devient insupportable. Ils n'ont aucun respect pour le sommeil de leurs concitoyens
qui dorment à quelques mètres derrière les volets. Ils s'en foutent royalement!
Comment voulez-vous que ces personnes soient respectées après...
D'accord ils travaillent la nuit, mais à ce que je sache, ils dorment la journée, non? alors il serait appréciable qu'ils ne pourrissent pas la nuit de quartiers tout entier lors de leur ramassage.
Pourriez-vous intervenir de votre côté pour demander plus de discrétion?
En vous remerciant Cordialement CP
2014 : 10 juillet L'accès à la déchetteriesur notre com com, l’accès à la déchetterie est réglementé par une carte gratuite avec barrière et maxi 12 accès par an gratuits, autrement le surplus est payant.
A votre avis n'est ce pas discriminant par rapport au véhicule détenu par les habitants : utilitaire ok pour toi, voiture ko pour toi car multiplies les tours pour déchets verts par exemple . Donc les gens avec moins de moyens paieront une fois de plus plus chers. Quel est votre avis ? que peut on faire ? O.S.
2014 : 7 juillet Les dangers de la rue du Chasnot (suite) Bonjour, Sortant du virage après le pont du chemin fer, ce matin encore, un très gros camion de sable à interrompu la circulation pour faire demi-tour dans l'accès de l'immeuble au n°30. De façon à ensuite, ignorant le panneau à sa gauche, prendre le sens interdit sans hésitation et en totale inconscience.
Le 25 2 2013, j'avais averti Proxim'cité qui avait immédiatement prévenu la voirie. Celle-ci par la voix "d'un" employé au téléphone m'a alors signifié que le panneau ne pouvait pas être installé sur la droite des contrevenants potentiels (comme il était avant les travaux, et, comme il devrait être !). La largeur du
trottoir, m'a-t-il dit, n'est pas aux normes requises…
Je vous transmets, en pièce jointe, mon courrier du 25 2 2013, et je précise que le panneau actuel, sur la gauche, est monté avec un autre panneau d'interdiction de tourner à gauche, à l'entrée d'un parking, ce qui prête à confusion, les deux semblent concerner ce parking. Il ne se passe pas une semaine sans que je voie au moins un véhicule dans ce sens interdit, et je ne passe évidemment pas mes journées à cela. Faut-il attendre un accident grave ? JP G
2014 : 21 juin Des bancs SVP ! Bonjour!
Les bancs, très utiles, installés devant l'entrée du cimetière des Chaprais, démontés à l'occasion des travaux du tram, n'ont pas été réinstallés à ce jour..le seront-ils ? LC
2014 : 20 juin La réfection de la rue de BelfortBonjour, Bravo pour votre article, néanmoins il existe un réel problème de sécurité dans cette rue depuis le grand casino au bas de la rue, endroit où il y a beaucoup de commerces, la poste etc.... Les conducteurs roulent comme des fous, ne respectent pas les passages piétons et comme il y a 2 voies parfois une voiture s’arrête et l’autre pas. De plus, il y a pas mal de personnes âgées dans ce bout de rue, mamans avec des poussettes, personnes handicapées. Ne serait il pas possible si il y a réfection de la chaussée de prévoir des ralentisseurs qui éviteraient très certainement des accidents. Merci Bien cordialement Des habitants du quartier (MV)
2014 : 14 juinA propos de la rue du Chasnot carrefour Ledoux / BaigueBonjour à vous, Tout d'abord merci pour la rédaction du journal "Vivre aux Chaprais" qui me permet d'en apprendre beaucoup sur notre quartier, et plus encore. Je peux permets de vous écrire car j'ai deux "réclamations" que je ne sais pas à qui adresser.
1) Il y a quelques jours, un trou de 10 cm de circonférence est apparu sur la rue du Chasnot, vers le n°35. Qui doit-on contacter pour qu'une intervention soit programmée ?
2) Mon appartement donne sur le carrefour rue du Chasnot / rue Henri Baigue / Rue Emile Ledoux. Quotidiennement, généralement aux heures de pointes, nous avons le droit aux coups de klaxons. Mais ce n'est pas ça qui me dérange le plus : ce carrefour est mal aménagé donc très dangereux et j'ai peur que le jour où il y ait un accident, ce soit vraiment très grave. Là encore je me demande qui contacter. Par ailleurs, savez-vous si ce genre de requête est prise en considération ? Si non, je me demandais si du fait de votre renommée, nous pourrions envisager une demande émanant de votre association ?
Merci d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter. Bonne journée à tous Cordialement CH
2014 : 11 juin La place Flore et ses alentours après les travaux du TramMerci pour votre dernière livraison ; deux suggestions :
- A la station du tram Flore, tentez de vous mettre en situation d'arrivée de la gare et de descendre avec une poussette ou un fauteuil roulant, pour rejoindre le bas de la rue Carnot, vers Le Flore ; c'est un peu compliqué.
- les trottoirs du haut de la rue Klein sont toujours "en gravier", ce qui permet aux maîtres de chiens indélicats, de les laisser déposer leurs incivilités.
Merci pour votre travail. G T.
2014 : 23 avril Les dangers de la rue des Jardins durant les travaux de la rue de l'église
Voir les photos à la page Actu en date du 23 avril
Bonjour, Depuis une semaine il est impossible de prendre la rue de l'église, coupée par les travaux du pont. Habitant dans les immeubles HLM, nous sommes obligés de sortir côté rue des Jardins au niveau de l'immeuble EDEN. Quel Danger!! D'ailleurs Il y avait un sens interdit empêchant de sortir à cet endroit sur la rue des jardins tellement c'est dangereux , puisque les véhicules sortent de passage sous rail à vive allure dans le sens descendant et vont très vite dans le sens montant. Mais quand cela arrange la mairie ou les TP, on ôte le sens interdit pour que les gens puissent sortir par là.. Jusqu'à un accident?? Et en + on a interdiction de tourner à droite pour passer sous le pont (rayon de braquage insuffisant), on est obligé de prendre la rue dans le sens descendant, mais alors on coupe une double ligne continue qui était là aussi pour prévenir les accidents... Franchir une ligne continue à plus forte raison "doublée" est une amende + retrait de points Ils n'ont même pas eu la bonne idée d'interdire le stationnement sur les deux dernières places de la rue avant l'entrée de l'EDEN, car la visibilité est 100% nulle pour sortir et voir ceux qui montent la rue, on est obligé d'avancer quasiment sur toute la voie montante pour voir les venir les véhicules, trop tard évidemment Coup de freins, coups de klaxon... La zone 30 instaurée temporairement ne sert à rien Si rien n'est fait, je vous assure qu'il y aura des dégats matériels et/ou physiques dans pas longtemps...
Seule solution : interdire le stationnement sur les deux places dans la rue avant l'entrée de l'EDEN pour voir arriver les voitures et mettre un panneau "ralentir - sortie de voitures" + zone 30 à la sortie du pont pour les véhicules qui descendent la rue des jardins Merci à vous
2014 : 24 avrilDangers rue des Jardins : Suite :
Intervention de l'association Vivre aux Chaprais
Le Mercredi 23 avril 2014 15h50, Bonjour : merci pour ce signalement que nous avons transmis aussitôt à l'adjointe à la voirie et au directeur de la voirie.Signalez nous si quelque chose bouge dans ce domaine. Merci. J.C. Goudot président de Vivre aux Chaprais
Bonjour Monsieur, Je viens de rentrer du travail, et deux panneaux "interdiction de stationner" ont été mis sur les dernières places avant l'EDEN. Intervention rapide et efficace, je vous remercie, il y aurait eu au moins de la tôle froissée c'est certain ! La visibilité vers le bas est bonne, plus besoin d'avancer à l'aveugle Bonne soirée JJ
2014 : 26 févrierLettre ouverte à propos du passage RambaudHabitant au 5 rue des Chaprais, je constate depuis quelques temps que les poubelles du Majestic trainent dans la rue des Chaprais, au bas du passage Rambaud. Elles peuvent y rester plusieurs jours...La dernière fois pas loin d'une semaine... Qui les ramasse ? Qui s'en occupe ?
Les jeunes qui font la fête le jeudi soir tapent dedans, les mettent sur la route, devant notre porche etc..les habitants du quartier les remplissent avec leur déchets (les habitants du Majestic vont être ravi !). On vit avec 3, 4 poubelles en permanence devant chez nous !! Il est temps de réagir ! Merci G.D.
2014: 17 février3 propositions d'un habitant du bas de la rue de Belfort

Bonjour, En tant qu'habitant du bas de la rue de Belfort, je suis avec intérêt votre blog depuis quelques temps et je tiens à vous féliciter pour le travail mené au quotidien. Je suis globalement en accord avec vos différentes revendications et j'espère que vous continuerez ce travail de terrain encore longtemps. Dans ce sens, je souhaiterais vous faire part de quelques réflexions en cette période électorale.
1) Carrefour rue des balcons / rue de Belfort J'ai vu que vous aviez déjà mentionné des problèmes au niveau du carrefour de ces deux rues sur votre blog. Depuis cette date, peu d'améliorations et j'observe encore régulièrement un grand nombre de déchets autour des poubelles de l'enseigne Pizza Hut. J'ai vu sur votre site qu'une solution était à l'étude par le service voirie de la ville mais pour l'instant pas de changement ...
2) Ré-aménagement du bas de la rue Belfort J'ai aperçu sur votre site qu'il était envisagé une réfection des enrobés de la rue de Belfort. Ne faudrait-il pas être plus ambitieux pour cet axe commerçant du quartier ? Aujourd'hui, et plus particulièrement pour le bas de la rue (en aval du supermarché Casino) où la plupart des commerces se concentrent , je trouve qu'il est globalement difficile et peu agréable de circuler : - des trottoirs peu larges dans de nombreux cas, - peu de places de stationnement, - peu de places de livraison avec des camions qui empiètent régulièrement sur les trottoirs le matin, - pas de piste cyclable (je suis souvent obligé de remonter la rue en vélo sur le trottoir ...),
- peu ou même pas de verdures (pas d'arbre ...), Afin de remédier à ces problèmes qui pénalisent le commerce de la rue de Belfort, je me demande s'il ne serait pas judicieux de réduire l'emprise de la voie dédiée à la circulation automobile. En effet, en amont du supermarché casino et sur la remontée vers la gare, la circulation se fait sur une seule voie. Pourquoi ne pas faire de même sur la partie basse de la rue actuellement en deux voies ? Cela permettrait d'élargir les trottoirs, de créer une piste cyclable, de planter quelques arbres, de créer quelques places de stationnement supplémentaires ... Bien entendu, il ne s'agit que d'une idée qui mériterait d'être creusée et étudiée plus précisément mais je pense qu'elle pourrait être bénéfique pour le commerce et même l'attrait du bas de la rue de Belfort dont certains bâtiments partent en lambeaux.
3) Lutte contre les tags J'ai vu sur votre site que la lutte contre les tags est l'une de vos principales revendications. Je vous soutiens pleinement dans cette volonté de lutter contre ces actes qui enlaidissent le quartier. Je suis également en accord avec vous sur le fait qu'il est anormal que les riverains doivent payer pour faire effacer les tags de leur propriété. Je vous encourage à poursuivre votre travail pour convaincre la ville de proposer ce service gratuitement comme c'est le cas dans de nombreuses villes (Dijon, Brest, Troyes ...). En espérant que ces quelques réflexions vous auront été utiles. Bon courage et bonne continuation à vous. AP
2014 : 16 janvierLettre ouverte à mon quartierJe me souviens, d’avoir pris possession de mon bien, situé dans le quartier des Chaprais, en plein hiver.
La fonte du temps hivernal, la lenteur de la vie rurale ( Suard ), comparée à l’excitation permanente de ma vie à Paris, la luminosité du ciel, et la courtoisie des voisins, ont fait qu’instantanément mon intégration, s’est faite dans cette belle province.
C’est aussi très logiquement que je n’aie pas songé à associer la vie que j’ai dans mon quartier au quotidien, avec celle que j’ai au centre- ville, lieu de culture, d’échanges et de rencontres nouvelles.
Hier, Besançon était un village du monde,
Aujourd’hui, telle une grande capitale, elle est dotée d’un tramway.
Demain mon quartier, sera donc relié, au centre-ville, par ce moyen de transport des plus romantique, et c’est par lui que chaque matin la vie va arriver. MJC
2013 : 6 décembreLa circulation et le stationnement rue DuchaillutBonjour ! Non cher ami vous avez répondu à mon attente. Je connais parfaitement le découpage municipal “Cras/Chaprais” et les sujets traités par Vivre aux Chaprais ne concernent particulièrement jusqu’ici que les Chaprais. J’ai peut-être tort, mais ce n’est pas grave. Pourquoi ai-je ce sentiment? Et bien le problème de la circulation en double sens de la rue Duchaillut, alors que le stationnement sur un coté de la rue est autorisé, reste très compliqué notamment aux heures d’entrée et de sortie de l’école Paul Bert. Les véhicules en stationnement juste devant l’immeuble “le Galaxy”, obstruent totalement la visibilité des résidants sortant de la résidence. Je vous avais déjà signalé ce problème il y a plusieurs mois... à ma suggestion de mise en place d’un miroir pour améliorer les conditions de vie des habitants concernés il m’a été répondu que ce système n’était pas du gout de l’adjointe à la circulation. D’autres solutions seraient pourtant envisageables, non? Mais j’admets volontiers que compte tenu des nuisances liées aux aménagements ferroviaires et à la construction du tram vous avez d’autres priorités. Bravo pour le travail que vous accomplissez avec votre équipe. Bonne journée. Cordialement, N M.
2013 : 3 décembreVous trouverez ci-joint la copie du courrier envoyé aujourd'hui à la mairie concernant un stationnement dangereux au 13 rue de la Rotonde. Je lis et je consulte régulièrement votre site et votre bulletin et je partage vos avis sur les problèmes de stationnement, de circulation piétonne et de sécurité. Cordialement DGMonsieur, Un problème récurrent de stationnement illicite induisant un risque d’accident est constaté par les résidants de l’immeuble du 15 rue de la Rotonde : des véhicules particuliers ou utilitaires sont garés
sur le large trottoir devant le n° 13, ôtant toute visibilité au sortir du garage du n° 15. La verbalisation
ponctuelle de la police municipale n’est pas dissuasive, ce stationnement accidentogène et de plus
gênant pour les piétons perdure. Constatant que des barrières sont installées à d’autres endroits de la rue, la pose de nouvelles barrières ou poteaux semble nécessaire pour empêcher ce stationnement illicite et, je le répète, dangereux. Je vous remercie de bien vouloir examiner ce problème et de trouver une solution satisfaisante et sécurisante. Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.
2013 : 6 novembreNuisances au carrefour de la rue du Balcon et de la rue de Belfort Réponse au courrier envoyé à la Direction de la gestion des déchets du Grand Besançon

Voir ci-dessous le 17 septembre
Monsieur, J’ai pris connaissance avec la plus grande attention de votre courriel par lequel vous me faites part des nuisances engendrées par l’entreposage et à la présentation des bacs à ordures ménagères à l’angle de la rue du Balcon et de la rue de Belfort.
Permettez-moi tout d’abord de vous informer que cette situation est bien connue de nos services et que nous sommes intervenus à plusieurs reprises à cette adresse afin de limiter les nuisances.
Elle est principalement due à l’absence de surface de stockage des bacs pour la pizzeria et la copropriété située au-dessus. La solution de stockage que vous proposez ne peut néanmoins pas être envisagée pour des raisons de sécurité principalement.
Aussi, je vous informe qu’une étude conjointe entre la Direction Gestion des Déchets et le service Voirie de la Ville de Besançon devrait prochainement être réalisée afin de définir les solutions qui peuvent être mises en place. De son côté, la Direction Gestion des Déchets a de nouveau pris contact avec le gérant de la pizzeria afin de lui rappeler ses obligations notamment celles de disposer de suffisamment de volume de bac pour éviter les débordements, et de nettoyer régulièrement les conteneurs. Il lui a également été proposé d’adhérer à la collecte des cartons d’emballage réservée aux commerçants afin de limiter le nombre de conteneurs sur la voie publique.
Vous serez bien évidemment informés à l’issue de cette étude de la (des) solution(s) retenue(s).
Dans l’attente, M. SIMONIN, responsable du Service Qualité Réglementation Collecte, reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires, Meilleures salutations.
2013 : 18 octobreM D. A. revient sur la question des tags en comparant la situation à Besançon avec celle d'AngersOBJECTIF PROPRETÉ
C’est toujours avec un très grand intérêt que je prends connaissance de votre revue Vivre à Angers.
Dans l’un des derniers numéros, vous attirez notre attention sur le civisme, certes je suis entièrement
d’accord. Il y a un point qui me paraît très important, ce sont les tags qui se répandent sur les murs, les
façades, les portes de magasins. Est-ce que des dispositions sont envisagées pour faire apprécier notre
patrimoine, afin de le respecter? Dans le même temps, je n’ignore pas que la Ville intervient rapidement pour effacer du mieux possible. Mme E. L.
RÉPONSE
Angers, depuis fort longtemps, applique le niveau “tolérance zéro” pour les inscriptions et graffiti que l’on voit, en revanche, beaucoup couvrir les murs des autres grandes agglomérations. Outre les risques
que prennent pénalement leurs auteurs, la Ville déploie ses équipes qui interviennent tous les jours à chaque fois qu’un nouveau “tag” est signalé. Réactivité des services et civisme des habitants se omplètent bien avec la plate-forme d’appels Mairie 5/5, 0800490505. Extrait du magazine municipal d'Angers de cet été ! Pendant ce temps, que fait la ville de Besançon ?
2013 : 8 octobreTémoignage d'une habitante de l'avenue Denfert RochereauBonjour Je vous remercie pour votre invitation (à l'AG) , j'ai regardé rapidement votre site, je suis étonnée de voir qu'il n'y a pas de revendications des riverains pour que les rues des chaprais soient nettoyées correctement vu le nombre de déjections canines qui jonchent tous les trottoirs. Je fais régulièrement des signalements à la Mairie via PROXIM CITE et rien ne change, c'est toujours aussi dégoutant de circuler à pieds aux Chaprais.
J'aurais aussi une revendication par rapport aux travaux: certains accès notamment place flore sont très difficiles quand on circule avec un bébé en poussette : la Mairie n'a pas bien aménagé les trottoirs : je ne
compte pas les fois où ma poussette est restée coincée dans le tout-venant... les ouvriers ont du m'aider plusieurs fois à porter la poussette pour passer certaines passerelles complètement bancales... (passerelles en ferraille au dessus des trous dans la chaussée) sans commentaire ! je n'imagine même pas comment font les personnes en fauteuil roulant pour circuler dans ces conditions.
En ce qui concerne les espaces verts, j'ai eu comme mes voisins, la mauvaise surprise de voir abattre sous mes fenêtres il y a 15 jours environ, 2 platanes qui étaient parfaitement sains au niveau du 21 av
Denfert Rochereau. J'ai tél. à la Mairie pour connaître la raison de cet abattage, les personnes que j'ai eues au tel. ont été incapables de donner une explication ... sans commentaire ! Résultat : un énorme vis à vis avec l'immeuble d'en face et d'un point de vue écologique et esthétique, je trouve ça regrettable de couper des arbres sains. Si vous pensez pouvoir relayer mes doléances au travers de votre
association, je serais intéressée par l'adhésion. Je vous remercie pour votre action et vous souhaite une bonne continuation. Sincères salutations, MM
2013 : 29 septembrePont guillotin rue des jardinsEviter les accidents sous le pont de la rue des jardins. Bonjour, Habitant Rue des Jardins depuis 8 ans, au niveau du pont sous la voie ferrée, je fais suite à votre article concernant les véhicules trop nombreux à venir se "fracasser" sous le pont. Depuis plusieurs mois, le phénomène a augmenté. Mais sauf erreur de ma part, il y avait au niveau des ralentisseurs de la rue des Jardins, en bas de la Rue Baille, un gabarit (portique) avec une barre d'avertissement (le véhicule trop haut heurte alors la barre transversale "amovible", pour avertir le conducteur, c'est toujours mieux qu'un bord de pont en béton!) J'ai constaté depuis plusieurs mois que ce gabarit a disparu. Il me parait évident que la recrudescence des accidents sous le pont est en partie due à l'enlèvement du gabarit.
Tout conducteur doit connaitre les dimensions de son véhicule, mais reconnaissons que tout conducteur peut avoir une inattention, surtout ceux qui louent un camion temporairement et qui "oublient" la dimension de leur "convoi"... Certes il y a bien un panneau sur le pont, mais c'est trop tard pour de nombreux "camping-caristes" qui - dans un sursaut de lucidité - ont le temps de s'arrêter avant le pont et doivent alors reculer (dangereusement) sur le parking de la copropriété voisine...
Je pense que remettre le gabarit en bas de la rue éviterait à nouveau les accidents. Merci à vous et bravo pour votre site et votre dévouement dans l'intérêt de notre quartier! Cdlmt PJ
2013 : 17 septembreBas de la rue du Balcon et intersection avec rue de Belfort
Bonjour, Les containers sans compter les nombreux détritus de tout genre qui attirent sûrement des rats, restent en permanence toute la semaine ( 7jours/7), cela est-il autorisé? Avec le revêtement de la rue en mauvais état, les tags, c'est une image bien négative (le tram passera très près), mal odorante et non sécurisante pour les riverains et notre ville. Dommage pour ce quartier des Chaprais si renommé et où il fait si bon vivre... Le mardi, jour de ramassage, le nombre de containers est triplé avec ceux des nouveaux bâtiments de cette rue du Balcon. Le stockage des containers ne pourrait-il pas être fait sur le large trottoir prévu en face de la pizzéria avec un abri en conséquence. Une solution à ce problème récurrent serait bienvenue Cordialement M.B
2013 : 5 aoûtLa circulation rue Charles Fourier demande et réponses d'un ChapraisienBonjour, Je vous fais part d'une anecdote qu' on peut trouver au mieux amusante...
J'habite rue Alexis Chopard et utilise ma voiture matin et soir pour mon travail situé zone de Trépillot. Avec les travaux du tram et les différentes évolutions des règles de circulation, j'ai trouvé un circuit qui me convient à peu près, et qui passe le soir par la rue Charles Fourier. Cette rue à double sens et avec stationnement est devenue très utilisée mais n'est pas faite pour une circulation importante.
Le 17 juin dernier j'envoie un message sur le site de la ville de Besançon, proposant une mise à sens unique de cette rue, dans le sens descendant (sauf la partie haute, parallèle à la voie ferrée), ce qui favoriserait la circulation, et ne me semble pas insensé puisque les utilisateurs habitués à "monter" cette rue pourraient prendre la rue Marie-Louise, à peine plus loin.
Je reçois une réponse de Mme Weinman datée du 23 juillet, m'annonçant ne pas pouvoir donner suite à ma requête pour les raisons (valables ou pas) que je vous laisse découvrir dans la copie jointe...
Or que pouvons-nous constater depuis la mi-juillet environ ?
Que la rue est mise à sens unique en descendant, qu'il y a même un panneau "Centre Ville" rue des Cras pour inciter à la prendre...
C'est bizarre, que sont devenus les arguments de Mme Weinman sur les inconvénients de la mise à sens unique ? Je me réjouis bien sûr de cette mesure, mais après coup, le courrier est amusant, non ? Cordialement DB
2013 : juinSuite à la fuite de Gaz Message : au responsable du chantier du Tram
Bonjour, Ce qui c'est passé lundi matin avenue Carnot et devant la boulangerie laisse rêveur... L'ouvrier sur sa pelleteuse qui a sectionné la conduite s'est sauvé sans prévenir le commerce et le restaurant voisin et c'est la patronne de la boulangerie qui a prévenu ses voisins .Temps pour Gaz de France pour trouver la vanne 1h00, les pompiers temps intervention 15 mn pour boucler le périmètre de sécurité.. j'ai fais
45 ans dans le bâtiment. j'espère que vous allez tirer les conséquences de l'accident salutations A. P.
Réponse : Bonjour, Cet accident sur une conduite de gaz est forcément la conséquence de consignes qui n'ont pas été respectées de la part de l'entreprise. Ce défaut dans l'application des règles sera examiné d'une part dans une commission adaptée sous l'égide de GAZ de France et d'autre part par l'entreprise qui devra fournir tous les éléments permettant d'éviter d'autres risques. L'entreprise devra faire part des mesures qu'elle a prises à l'encontre des salariés qui auront été reconnus en défaut. Espérant que ce problème ne se renouvellera pas. Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées
P. Gudefin, Directeur du projet Tramway
2013 : 9 juinA propos de l'insécurité dans le quartierBonjour Monsieur,
Je viens de lire votre article intitulé "si l'on parlait de l'insécurité dans le quartier" avec intérêt.
Pour étayer votre propos, je veux juste vous signaler que mon fils de 20 ans a été agressé le 14 avril dernier à l'angle de la rue Krug et de l'avenue Carnot à 4 heures du matin. Les 3 individus qui l'on roué de coups (dents et nez cassé) s'en sont pris à lui parce qu'ils voulaient une cigarette que mon fils n'a pas pu leur donner. Mon fils a porté plainte, sans résultat actuellement.
Je tiens à vous remercier pour ce bulletin d'information qui sait trouver le ton juste et qui est un facteur essentiel à la vie de notre quartier. Je vous remercie également pour toutes les démarches auprès des pouvoirs publics que vous effectuez en total bénévolat. Très cordialement, MOM
2013 : 28 maiMessage de M et Mme D. rue Résal à propos des nuisances sonores de l'entrepôt des TER rue Résal Voir les photos à la page ActuBonjour, Nous habitons dans un immeuble qui donne sur le dépôt SNCF de la rue Résal et depuis quelques semaines des travaux de démolition des voies au niveau de l'ancienne rotonde sont en cours sous nos fenêtres. Il semble que de nouvelles voies de garage vont être posées plus près de l'immeuble que nous habitons et qui compte 4 logements. Nous nous inquiétons car nous souffrons déjà du bruit des motrices (TER) qui restent régulièrement stationnées en marche en pleine nuit (surtout en hiver) et la construction de nouvelles voies de garage plus près de notre habitation entraînerait forcément des nuisances supplémentaires en termes de bruit. Êtes-vous informé de ces travaux, d'autres habitants/propriétaires se sont-ils inquiétés ? Nous espérons obtenir quelques informations à ce sujet avant de nous trouver devant le fait accompli (les travaux ont commencé sans aucun affichage sur la voie publique alors qu'il y a des habitations directement concernées par les nuisances éventuelles).
2013 : 22 févrierJe m'appelle Alexandre, j'ai 25 ans, je réside à Cagnes sur mer dans les Alpes-Maritimes.Besançon est une ville qui me tient à coeur, j'en suis tombé amoureux il y a quelques années et je compte bien venir m'y installer dans les années à venir. Mais voilà, comme vous, j'aime vivre dans une ville dans laquelle je me sens bien. Même si je partage pas toutes vos idées, je tiens, moi, à vous donner les problèmes relevés quand je suis venu à plusieurs reprises en "touriste".
Premier constat c'est une ville qui a un énorme potentiel, malheureusement vous en tirez pas toujours le meilleur profit. Sachez que malgré les images pas toujours positives qu'on colle à Besançon, je crois fortement en l'avenir de la ville. Ceux qui la critiquent à mon humble avis ne la connaisse pas (d'ailleur sont-ils déjà venus ?) et je peux vous dire qu'il fait mieux vivre à Besançon que sur la Côte d'Azur (garantie).
Maintenant, la ville a besoin d'une grande cure de rajeunissement, certains endroits (Chaprais par exemple) font véritablement vieillots, de nouveaux aménagements urbains seraient bienvenus, réaménagements des trottoirs, des places, des rues, améliorer la qualité du bâti et des alignements et détruire (si possible) les vérues qui sont plus ou moins nombreuses. Voir le résultat à la fin des travaux du tramway pour une refonte des rues non concernées par le futur tram.
Les façades de quelques immeubles (avenue Carnot, rue de Belfort et autres...) sont d'un gris et d'une tristesse absolue, un petit ravalement de leur feraient aucuns mal, j'espère que les propriétaires m'entendront.
GROS POINT NOIR...les TAGS surtout dans votre quartier, je vous soutiens dans la démarche, je trouve honteux de faire payer les propriétaires pour les faire retirer alors qu'ils le subissent sans pouvoir rien faire. J'ai rarement vu une ville autant concerner par ce phénomène mais il est temps de retourner la tendance. Les tags doivent être retirer systématiquement, gratuitement et dans les heures/jours qui suivent pour que cela soit réellement efficace et dissuasif. Il est temps de faire bouger les lignes à ce sujets et les autres. Bonne continuation. Cordialement.
2012 : 31 octobreSuite à l'accident survenu le 29 octobre, un habitant de la rue Viotte, transmet le courrier envoyé à M Le Maire
Réponse de Madame Weinman (adjointe)
Monsieur le Maire, Une jeune femme a été renversée et grièvement blessée lundi matin rue de la Viotte. Comme vous le savez cette rue est très accidentogène. En effet, il n'y a qu'un seul trottoir correcte en bordure de celle-ci et de l'autre coté le trottoir et très étroit par endroit voir inexistant (remplacé par un morceau de piste cyclable). Cette rue est très empruntée par les piétons qui se rendent à la gare SNCF toute proche et par les étudiantes de l'école privée de la rue du Balcon. Elle est également « mal » fréquentée le soir et la nuit (je ne vous ferrez pas de dessin) . . . Je constate régulièrement, des voitures qui accélèrent brutalement dans cette rue au niveau de l'hôtel Florel pour arriver au feu tricolores plus rapidement. Certaines à mon avis font des pointes à plus 80 km/h voir 100 km/h sur ces quelques centaines de mètres de rue, vous pouvez interroger les riverains.
Je vous suggère d'y instaurer une zone de rencontre introduite par le décret 2008-754 du 30 juillet 2008 ; qui vient modifier l'article R110-2 du code de la route ou si cela n'était pas possible au vu de la configuration de cette rue, réalisez au minimum une zone 30 km/h.
En attendant que cette zone en circulation apaisée soit éventuellement votée (arrêté du Maire) et mise en place, je vous demande de demander à nos services de Polices (Municipale et Nationale) d'y placer régulièrement et à toutes heures du jour et de la nuit un radar. Cordialement
2012 : 10 octobreun témoignage d'une habitante de la rue de Belfort à propos des nuisances de la station serviceHabitant au 75 rue de Belfort, je souhaite, au nom d'un groupe de voisins, attirer votre attention sur les nuisances causées par la station d'essence et de lavage située au niveau de la patte d'oie rue de l'église-rue de Belfort.
Celle ci est en effet ouverte 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, contrairement à la loi et aux autres stations du même type. Le niveau sonore des jets d'eau sous pression, de l'aspirateur, des coups de paillasson et des radios de certains usagers (y compris au milieu de la nuit) nous parait dépasser les seuils autorisés.
Par ailleurs, les nouvelles normes pour les stations d'essence en ville se sont, légitimement, renforcées,
puisqu'on demande désormais l'installation d'une double cuve et de récupérateurs de vapeurs d'essence. Je ne mentionne pas les bassins de décantation sous des grilles face au numéro 8 rue de l'église.
Un camion livreur de carburant a récemment pollué le quartier suite à une mauvaise manipulation.
Nous préparons un courrier destiné à la mairie, et comptons sur votre soutien et vos conseils pour défendre la sécurité et le bien être des habitants du quartier.
Cordialement, A.S.
2012 : 30 juinUn témoignage sur les nuisances nocturnes rues Chasnot/ Baron / Rotonde par une riveraine excédée.









NDLR : agressions et coups de couteau sont à déplorer voir Actu en bref du 6 juillet
Je lis régulièrement le journal que vous déposez dans nos boîtes aux lettres.
Je vous contacte aujourd'hui car, cela va faire trois ans que j'habite au bas de la rue de la Rotonde et je n'ai qu'une envie, c'est de partir. Pourquoi me direz-vous ?
Les nuisances sonores la nuit, le stationnement sauvage, la saleté des rues me sont devenus insupportables. A titre d'exemple, hier soir, vers 2 h du matin les nouveaux voisins d'en face (rue Baron) sont rentrés chez eux en trombe, sont restés dans la rue et ont continué à brailler comme s'ils étaient dans un café. Autre exemple, le Pizz'Burger brasse une clientèle bruyante et irrespectueuse : Cette clientèle se pose sur le mur de la mini place en face (croisement rue du Chasnot / rue de la Rotonde / rue Gal Roland), y mange et laisse toutes leurs merdes sur place.
La rue Baron est horrible de jour comme de nuit : le moindre bruit est amplifié à cause de l'étroitesse de cette rue. Les voitures y passent : entre celles qui s'arrêtent au milieu avec leur musique pourries, celles qui veulent passer qui ne peuvent pas et donc klaxon ! Les alcooliques qui y chantent, ceux qui remonte du centre ville et continuent à parler comme s'ils étaient au milieu d'un marché ! Les mobylettes du Domino's Pizza.
J'ai un garage dans une rue voisine : il y a un panneau sur la porte (interdiction de stationner) et en face de la porte un autre panneau : interdiction de stationner ET DE S'ARRETER !!!!! Les gens s'y arrêtent tous les jours, voir y stationnent carrément. Pour rentrer dans le garage, il faut frôler leur voiture et frôler le mur droit de la porte : J'ai une petite voiture. Devant la Royale, devant chez nous, les voitures stationnent carrément sur le trottoir nous empêchant de marcher et nous obligeant à marcher au milieu de la rue ! Qu'ils viennent carrément se garer dans notre hall ! Ce ne sont que quelques exemples parmi d'autre. Lorsqu'on a acheté, les précédents propriétaires nous ont dit que c'était très agréable de vivre ici, c'était un peu comme un village (mis à par les mobylettes du Domino's). Depuis trois ans, le quartier s'est dégradé. J'essaie d'embellir un peu la rue en mettant des fleurs au fenêtre l'été ... Mais derrière un caillou je ne peux pas cacher la montagne. Je ne sais pas si votre association peut faire quelque chose. Mais à ce rythme là, notre appartement va devenir invendable. Sincères salutations J.P
2012 : 2 avril La circulation rue Beauregard

courrier à M Le Maire de M P.R. habitant 24 rue Fontaine Argent, transmis à Vivre aux Chaprais, le 23 avril
Monsieur le Maire, J'attire votre attention sur les modifications intervenues depuis peu dans la rue Beauregard. Cette voie vient d'être mise à double sens. Or elle est trop étroite pour une circulation correcte (croisement de deux véhicules impossible). J'en ai fait l'expérience déjà plusieurs fois. Un remède existe : la mise en longitudinale du parking en épis. Je vous demande d'examiner ma requête sur ce problème avec bienveillance. Je vous prie d'agréer Monsieur le Maire, l'expression de ma considération distinguée.
2012 : 27 marsRue Ledoux : nuisances nocturnes autour de 2 bancs publicsSuite à des plaintes, un sondage auprès des riverains a été organisé par l'association Vivre aux Chaprais
Voici le résultat
2012 : 20 marsProlifération de chats abandonnés aux ChapraisNos amis les bêtes seraient-ils classés parmi les délinquants ?
Lili , Lune , Noirot , Tigrette et bien d’autres vivent dans un quartier prisé de Besançon . Le calme de divers petits jardins bien entretenus a attiré un chat, deux, puis trois et bien d’autres qui adorent se prélasser sur la pelouse , ce qui ne gène nullement les propriétaires. Mais en l’absence de ces derniers tous ces charmants félins un, deux puis trois et bien d’autres prirent le gazon pour des tinettes , entre le thym , les pensées ou les jacinthes .
Pas facile pour poser pénates sans marcher dans les déjections de ces jolies boules de poils qui résident à Cœur-ville ou rue Suard. Monsieur de LAFONTAINE toi qui respectes tant la nature et nos compagnons à quatre pattes si tu croises leur maitre pourrais-tu leur demander d’installer chez eux des litières ? Avec mes remerciements , Michèle une habitante du quartier des Chaprais .
2012: 16 marsLa pollution par fumée : que faire ?



En réponse au courrier reçu d'une habitante de la rue de Belfort

Nous avons bien reçu votre message et vous en remercions. Cette situation nous semble suffisamment inquiétante pour que nous saisissions le service hygiène et santé de la ville de Besançon avec lequel nous avons de bons contacts. J'ai demandé que ce service prenne directement contact avec vous.
Si cela n'était pas fait, n'hésitez pas à nous en avertir et tenez nous au courant de l'évolution de la situation. Merci et bon courage. Le président de Vivre aux Chaprais J.C. Goudot
Bonjour, je suis résidente dans le quartier des Chaprais, Rue de Belfort, je me permets donc aujourd'hui de vous contacter afin de vous faire part de notre agacement et surtout de nos inquiétudes. Nous habitons dans une résidence au 2ème étage, tous les soirs une maison distante pourtant de quelques mètres allume un feu de cheminée, hors ce n'est pas du bois naturel qui brûle car l'odeur est insupportable, vu que nous sommes en plein dans le couloir aérien, la fumée dense et nauséabonde pénètre dans notre appartement et surtout dans la chambre de mon bébé de 8 mois qui se réveille
en toussant, je ne peux décemment pas obstruer les aérations, c'est interdit par la loi et dangereux mais je ne peux plus faire subir cette pollution cancérigène à mon enfant, nous passons nos soirées à nous frotter les yeux, à tousser et à sentir la fumée. J'ai eu le malheur d'aller sur ma terrasse deux secondes, je suis rentrée totalement enfumée de la tête aux pieds !
Alors que faire ? N'y a t-il pas une loi qui interdit de brûler tout et n'importe quoi dans sa cheminée ? Que pouvez-vous faire au niveau de l'association pour parler de ce problème et pour tenter d'y remédier vu que la mairie ne répond pas à mes messages...Il existe d'autres formes de nuisances que celle du bruit et celle de la pollution est bien plus importante surtout sur un plan de la santé d'un petit bébé ou de personnes âgées déjà bien fatiguées !
Un rappel pour information : La pollution atmosphérique par feu de bois peut affecter la qualité de l'air dans les maisons et aggraver les problèmes de santé tels que l'asthme, la bronchite, l'emphysème ou les maladies cardiaques. Des recherches démontrent qu'une réduction de la résistance à la maladie est associée, entre autres, à l'exposition à la fumée de bois. La fumée produite par la combustion du bois perturbe la membrane cellulaire, ralentit l'activité du système immunitaire, endommage les cellules inflammatoires qui protègent et nettoient les voies respiratoires et désorganise également le taux d'enzymes.
On compte, parmi les effets néfastes de la fumée de bois sur la santé, une augmentation des symptômes respiratoires, du nombre de visites au service des urgences pour des infections des voies respiratoires inférieures, une exacerbation de l'asthme et une diminution de la capacité respiratoire. Les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes d'une maladie cardiorespiratoire préexistante courent plus de risque de souffrir de la fumée de bois. Les polluants dangereux associés à la fumée de bois affectent également les personnes en bonne santé. dégage une fumée composée de plus d'une centaine de substances toxiques différentes : particules fines, monoxydes de carbone, composés organiques volatils,
oxydes d'azote et de nombreux produits irritants. Certaines de ces substances sont cancérigènes. D'autres, comme les particules fines, qui ont un diamètre inférieur à celui d'un cheveu, peuvent pénétrer profondément dans les poumons et affecter la santé.
Que puis-je faire pour épargner la santé de mon bébé, la mienne et celle de mes voisins ? Et que pouvez-vous faire de votre côté ? Je vous remercie de votre attention et j'ose espérer une réponse de votre part. Bien cordialement, SJ
2012 : 17 févrierBonjour, Le 1er février, vous avez écrit :
"Suite aux travaux avenue Carnot, le bus n° 34 descend en ville par la rue de la Rotonde, mais il se trouve confronté au stationnement intempestif en plein virage. Toute la circulation est bloquée, c'était le cas hier, ça recommence aujourd'hui."
Eh bien, depuis hier (ils auront mis le temps) il y a deux poteaux pour interdire le stationnement intempestif à cet endroit. Cordialement, Pascal
2012 : 14 février Une demande de jardins pour s'aérer et discuterBonsoir, il est sans doute trop tard pour noter une idée qui me tient à coeur, néanmoins je voulais demander à l'association de faire le nécessaire pour trouver, approuver cette idée de "jardin" ; du coté de la rue Ledoux et plus haut il n'y a aucun jardin pour les personnes âgées et moins âgées qui ne peuvent plus prendre leur véhicule, il n'y a que des immeubles, ce n'est pas vraiment intéressant ;
lorsque je veux juste m'aérer, je suis obligée de prendre mon véhicule pour aller au bord du doubs; j'ai la chance d'avoir un véhicule et de pouvoir le conduire...que font les autres personnes ? j'aimerais aussi "discuter" avec ces personnes, c'est important pour elles et pour moi, cela s'appelle je crois du lien social
merci Mme L Voir les espaces verts du quartier
2012 : 2 févrierRue Chopard parc de l'ex collège Lumière février 2011Autre abattage d'arbres que ceux publiés dans l'Est Républicain du 31 janvier. Rue Fontaine Argent, en face Saint Joseph, jusqu'à la résidence Saint Vincent, près de 40 arbres vont être abattus. Pas pour les beaux yeux de Vauban, mais pour la mise en place de 328 parkings (dont 270 souterrains) derrière l'arrêt de bus Chopard et la construction d'immeubles de 4 étages plus attique (autrement dit 5 étages) à même le trottoir (sauf un qui bénéficiera d'un recul de 1,5 m). Soit à 9,8 mètres des maisons existantes de la rue Chopard ! ...
JP, Un habitant de la rue Chopard

NDLR Le terrain laissera une place à un square public de l'autre côté.
Lire la page Espaces verts
2012 : 20 janvierJe vous propose un nouveau sujet, malheureusement lié à mon actualité.
Ma compagne a glissé vendredi matin sur un passage piéton au carrefour de la rue de Belfort et de la rue des Chaprais. En fait elle a dérapé sur un morceau dune plaque en plastique (les fameuses plaques situées devant les feux de circulation). De nombreuses plaques sont dégradées et des morceaux s'en détachent.
Résultat: un coude cassé ! L. Job
2012 : 17 janvierStatue Flore place de la LibertéAh, si Flore m'étais conté ! Comme aurait dit JUST BECQUET, c’est le bouquet
Lequel de la bande à Eole a transporté dans les airs notre petite Flore ?
Le Zéphir peut-être ?
Nous ne sommes pas à Versailles, donc pas de bassin à ton retour, pour te mirer dedans, mais un rétroviseur, pour surveiller les autos qui manoeuvreront au pied de ta stèle.
Dans l’attente de te revoir bientôt je suis à flore de peau.
Une admiratrice. Michèle

Commentaires

  1. Henriot Christine 29 mai, 2016, 19:06

    Bonjour,

    et bravo pour le dynamisme de votre association
    Dans votre dernier bulletin, il est abordé le problème des PV distribués pour stationnements illicites; victimes et commerçant s’en émeuvent ce qui est bien compréhensible mais je crois que certains ne sont victime que de leur égoîsme
    Habitant le bas de la rue de Belfort et observant tous les jours les passages encombrés de voitures garées sur les trottoirs, parfois sans couper le moteur, rendant le passage des piétons périlleux car devant souvent marcher sur la voie pour contourner les dites voitures, je me pose les questions suivantes : les conducteurs sont-ils conscients de la gène occasionnée, avaient-ils vraiment besoin de venir en voiture encombrer la rue, se sont-ils interrogés sur les autres modes de déplacements pieds, bus vélos ; nous avons assez entendu parler de la Cop 21 , cela concerne tout le monde, mais qui a changé ses comportements? Le temps où comme disait Pompidou « il faut adapter la ville à la voiture » est révolu et ringard. On reste toujours dans la logique moi je , je veux prendre mon véhicule, je veux me garer et tant pis pour les autres, la pollution le bruit
    Cette notion n’apparait pas dans vos lignes
    cordialement

    Répondre à ce commentaire
  2. MENGET 27 octobre, 2014, 15:02

    Bonjour,
    Je souhaite évoquer le problème de l’ivresse sur la voie publique, conséquence des sorties étudiantes du jeudi soir et les nuisances que cela occasionne: cris nocturnes, bagarres, bouteilles cassées et ordures déposées partout et plus particulièrement à proximité des stations de tram qui sont souvent bordées d’ordures et de vomis chaque vendredi matin.

    Il faudrait également remettre à disposition des wc publics gratuits ce qui éviterait que les gens se soulagent n’importe où …

    + le problème trop récurrent des crottes de chien surtout dans le quartier Chaprais : il faudrait que la police municipale verbalise plutôt que de mener une politique de sensibilisation qui s’avère bien dérisoire et inutile face à toutes ces incivilités…

    Prenons exemple sur nos voisins Suisses qui verbalisent et ont des villes propres bien plus agréables que Besançon qui est souillée par les immondices alors qu’au départ c’est une très belle ville.

    Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*