Le premier café histoire a fait le plein au Fontaine Argent

L’initiative du groupe Histoire, Patrimoine, Mémoire de l’association Vivre aux Chaprais a été une réussite. Le café restaurant Le Fontaine argent géré par Sandrine et Cyril Vienny a accueilli aimablement le maximum de monde possible.

café histoire au Fontaine Argent

Durant deux heures, le passé, le présent (et un peu l’avenir) de l’avenue Fontaine Argent ont été évoqués et illustrés grâce au diaporama de 99 photos préparé et commenté par Guy Lesart

Guy Lesart au café histoire

L’après midi a été introduit par Jean Claude Goudot qui a rappelé le caractère collectif de cette initiative et a cité tous les témoins et toutes les personnalités présentes dont M Eric Alauzet, député et Madame Andriantavy adjointe au Maire.

Café histoire Fontaine Argent

Le diaporama proposait des vues comparatives entre le passé et le présent

Fontaine Argent avant après

On apprend par exemple que le café où l’on était s’appelait jadis Café Casino

Café histoire café casino

Plusieurs points ont fait l’objet d’interventions d’habitants ou de témoins et de discussions

Ont été évoqués par exemple, au début de la rue, l’immeuble le « Champs Elysées »  dont l’intérêt a été repéré par l’historien François Lassus

cafehistoire-francois-lassus

et son ascenseur hydraulique décrit par un habitant

Puis l’origine de la source et du ruisseau Fontaine Argent qui  alimentait d’abord toute la ville (des fontaines) puis  une partie du quartier (en complément d’Arcier). Non sans mal,  puisqu’elle fut  à l’origine d’une grave épidémie de fièvre typhoïde à la fin du XIXe siècle.

Les belles réalisations architecturales dans la lignée des constructions balnéaires ou caractéristiques de l’art nouveau (rue de Vittel et à proximité).

Villa germaine avenue Fontaine Argent

On a parlé de la villa Lorraine (rue de Vittel) et de la villa Germaine (qui fut longtemps propriété de l’horloger Pétolat)

Villa avenue Fontaine Argent

Et d’une villa remarquable qui reste au bout de la rue

caserne avenue Fontaine Argent

Les terrains situés entre la rue Beauregard et Saint Joseph étaient occupés par une caserne, puis des logements pour des militaires. Un ancien habitant évoqua ses souvenirs

Souvenirs de caserne au café histoire

On rappela la période de l’occupation allemande et de la Libération

Des obsèques des victimes des combats de la Libération de Besançon les 7,8,9 septembre 1944, ont été organisées depuis le Lycée Saint-Joseph, avenue Fontaine-Argent.

Les obsèques officielles des victimes de la Libération avenue Fontaine-Argent

Chantal Chevillard évoqua  son passage comme fille au pair chez les « bonnes soeurs » de Saint Vincent qui dirigeaient une école d’infirmières

Les activités industrielles et artisanales étaient importantes dans cette rue ou à proximité  : que ce soit l’automobile, l’horlogerie (Maty) ou la marbrerie.

Garage Thieulin

L’ancien garage Thieulin changea fréquemment d’enseigne pour finir avec la marque Opel avant la construction de l’immeuble SEGER

Les ateliers de l’usine automobile Schneider laissèrent leur place à ceux du lycée Saint Joseph

Café histoire Greset

Les espaces verts situés entre l’avenue Fontaine Argent et la rue de la Cassotte furent utilisés par le Chantier du Gaulois (avant son déménagement aux quatre vents) puis par le collège Saint Joseph puis Lumière et enfin les constructions De Giorgi

Il y eut des maraîchers qui déménagèrent à l’île de Ré

De toute cette activité, il ne reste plus que 7 commerces, mais encore beaucoup de services.

Travaux du tram avenue Fontaine Argent

Les travaux du tram avec toutes les nuisances qui en résultèrent furent rappelés (avec humour), puis les travaux de construction d’immeubles qui ne datent pas d’aujourd’hui mais de 1960 à l’angle de la rue Chopard avec une caractéristique commune : la disparition du végétal remplacé par le minéral.  Jean Claude Goudot a rappelé tout le travail effectué par Vivre aux Chaprais lors des travaux du tram, et des grands chantiers et toutes les initiatives prises afin de limiter au maximum ces nuisances. Voir un exemple en décembre 2012 de suivi du chantier du tram : 3e parcours du combattant

Le Chopard

Et aussi les travaux au collège Saint-Joseph qui ont du prendre une grande ampleur à cause de l’amiante
Saint Joseph rénové à la rentrée 2016

Christian Mourey qui a déniché de nombreuses cartes postales et photos anciennes est intervenu aussi pour apporter des précisions ainsi que Roger Chipaux qui a trouvé des papiers à en-tête des anciennes entreprises

Christian Mourey

Une belle occasion d’échanges entre voisins, entre spécialistes et amateurs d’histoire. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette réalisation.

Voir l’annonce de ce Café histoire

et la page consacrée à l’avenue Fontaine Argent aujourd’hui

Categories: Histoire & Patrimoine