Rue du Chasnot : des Chaprais aux Cras

Retour à la page Accueil

La rue du Chasnot est longue, très sinueuse et pentue, elle commence aux Chaprais, au carrefour de la rue de Belfort et de la Rotonde et traverse la rue de la Viotte. Elle est coupée en deux par la voie ferrée. Elle se poursuit dans le quartier des Cras jusqu’au carrefour avec les rues Paul Bert, Narcisse Lanchy et Trémolières

La première partie de la rue du Chasnot  : au bas de la voie ferrée, côté Chaprais proprement dit

des sites remarquables :

rue du Chasnot bâtisse avec tavaillons près de la voie ferrée

Rue du Chasnot près de la voie ferrée bâtisse originale avec des tavaillons

Logement : Quelques villas et beaucoup de petits immeubles dont un relativement récent au n° 23 :

rue du Chasnot immeubles n° 23 & 25

Des commerces boulangerie (Au pain d’Antan) et boucherie- traiteur (La Royale) au carrefour avec les rues de Belfort et de la Rotonde (et une crèmerie-épicerie bio)

25 rue de Belfort Boucherie La Royale Au pain d'antan

à gauche (côté impair) au début de la rue : sandwicherie, médecin (Docteur Debut) et restaurant traditionnel Le Mistigri,  …
Le Mistigri restaurant traditionnel rue du général Rolland
à  droite, côté pair, avant le pont SNCF : ébéniste-restaurateur de meubles, énergéticienne,

au n° 20 dans une cour,  une domiciliation de plusieurs entreprises avec électricien-chauffagiste, dépannage, détective, ostéopathe,

rue du Chasnot Azur Coiffure

 

salon de coiffure au n° 20 bis , puis au 22 un bar de nuit
Trottoir, vie des piétons : Un trottoir, assez étroit (surtout sous le pont SNCF), de chaque côté. Le danger se situe aux intersections avec la rue de la Viotte et de la rue de la Rotonde. Des riverains se plaignent de la vitesse excessive de certains automobilistes. Plusieurs arrêts de bus (ligne 20) se trouvent dans la rue. Une boîte aux lettres était placée à l’intersection de la rue Viotte, elle a été enlevée par la Poste

carrefour rues Viotte et du Chasnot
Stationnement :
Très peu de places publiques. Le stationnement est interdit sur la rue jusqu’au pont et dans le virage. 7 emplacements payants sont tracés sur les trottoirs au début de la rue. 3 + 5 places sont privées devant des immeubles côté pair. 6 places publiques sont gratuites à côté du pont.

police sur le trottoir
Une partie seulement des immeubles ont des cours intérieures ou des garages .  Il y a un manque notoire de places de stationnement minute près des commerces. Les véhicules obligent les piétons à descendre sur la chaussée.

 La seconde partie de la rue du Chasnot en haut de la voie ferrée (côté Cras)

le haut de Chasnot vu du Belvédère

Chasnot depuis la voie ferrée

rue du Chasnot le Belvédère

Le Belvédère, rue du Chasnot en 2008

Logement : Des maisons particulières avec jardins, des  immeubles plus élevés. Un grand ensemble immobilier a été construit (non sans scandale) dans les années 70, le « Belvédère » Il domine le quartier entre la rue du Chasnot et la rue des Cras.

villa au 37 rue du Chasnot

Plus loin, des villas

ensemble d'immeubles au 48 rue du Chasnot

et un ensemble d’immeubles en coeur d’îlot au n° 48

Rue du Chasnot : carrefour avec les rues Ledoux et Baigue

un peu plus bas   Le  carrefour avec les rues Baigue et Ledoux (assez dangereux)  avec à  droite   une boîte aux lettres, au n° 42, une agence de sonorisation et vidéo-surveillance

Commerces :

Carrefour Contact rue du Chasnot
à gauche :   le plus important commerce est situé au n° 45, une superette (Shopi devenu Carrefour contact), médecin, géomètre, nettoyage,

Immeubles en retrait de la rue du C à la place de l'usine Bhuler

en arrière plan des immeubles récents ont remplacé la biscuiterie Buhler et des prés

Lire un article sur le départ des usines
 Lire billet

rue du Chasnot chapelle Notre Dame du Foyer

puis une chapelle : Notre Dame du Foyer et un autre salon de coiffure au n° 57

Côté pair, juste avant le carrefour avec les rues Paul Bert, Trémolières et Lanchy : l’ancienne école Paul Bert démolie a laissé la place à une maison de retraite, EHPAD : Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. dénommé  Les Quatre Tilleuls  inauguré  en 2013. L’entrée est située rue Paul Bert

Rue du Chasnot : maison de retraite

 

Entre ces deux parties : une zone ferroviaire et des ponts qui ont fait l’objet de travaux  très importants et longs  à l’occasion de la mise en service de la liaison entre les deux gares pour le TGV

Pont SNCF démoli en février 2010 rue du Chasnot

Rue du Chasnot en septembre 2010 travaux du pont

 

rue du Chasnot après le pont SNCF en 2008Le virage en S de la rue du Chasnot supprimé

 

la rue du Chasnot en 2008 après le pont SNCF au carrefour avec la rue Nicolas Bruand et le virage en S

Rue du Chasnot en 2014 au carrefour avec la rue Nicoals Bruand

En 2014, le carrefour avec la rue Nicolas Bruand est élargi, le virage en S est supprimé  mais la pente est plus raide

La rue du Chasnot inondable sous le pont SNCF

Une voie inondable avant les travaux et qui le reste malgré la construction d’un bassin de rétention

inondation en novembre 2011

Histoire : 

Ce nom donné en 1881 vient de chasnois, le chêne. Mais du bois de chêne, il n’en reste plus.
Au 49 de la rue du Chasnot, était installée la biscuiterie Bühler spécialisée dans les gaufrettes et les « bricelets ». Elle avait été fondée en 1919 par la famille Pagnier originaire d’Ornans et par Frédéric Bühler, citoyen suisse. Rachetée par un groupe breton, l’usine est installée à Velotte depuis 1999. Son ancien terrain a été vendu à Néolia qui y a construit plusieurs immeubles.
La rue du Chasnot au moment de la construction du Belvédère

La rue du Chasnot au moment de la construction du Belvédère

Fait divers : un grave accident rue du Chasnot

Rue du Chasnot jadis

La rue du Chasnot n° 21 à 25 et du 18 au 26 avant la construction de l’immeuble Le Chasnois

La rue du Chasnot jadis

Photos aimablement communiquées par M. Mohamed Mairia du bar « Chez Boubou » 22 rue du Chasnot et transmises par LP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*