Rue de la Cassotte

Retour à la page Accueil

Place Flore : la rue de la Cassotte

La rue de la Cassotte, au coeur du quartier historique des Chaprais, relie la place Flore à la rue des Deux Princesses.

Rue de la Cassotte en novembre 2015

Une rue courte (300 m environ) mais assez large, orientée Sud-Ouest / Nord-Est.  Elle croise d’abord la rue de Vittel (à droite),

immeuble n° 2 rue de la Liberté / rue de la Cassotte en 2014

puis la rue de la Liberté (à gauche)

rue Just Becquet depuis la Cassotte

et la rue Becquet (à gauche) Voir un article sur la rue Becquet

Elle est surtout résidentielle avec assez peu de commerces et services

Au début de la rue, on trouve une pharmacie (à droite) et le salon de coiffure Gomina (à gauche)  au coin de la place Flore.
Salon Gomina place Flore Cassotte

Dans le même immeuble (au numéro 1), une orthophoniste (Isabelle Michel-Briand) et un metteur en scène de théâtre (Patrick Mélior)

La rue de la Cassotte  héberge deux établissements importants : les Invités au Festin au n° 10 : la Maison des sources

IAFmaisonsources

et le Foyer de la Cassotte  (hébergement, restauration, location de salles) voir le portrait de la directrice

Foyer de la Cassotte aux Chaprais

en passant le porche du n° 18

18 rue de la Cassotte l'accès au FJT

Plusieurs établissements ont fermé leurs portes :

au début de la rue : la mission locale jeunes pour l’emploi (au numéro 3) et en face, un vendeur d’ordinateurs,

plus loin un autre salon de coiffure (local à louer) etc ..,
l’école Sainte Colette a été  transférée depuis la rentrée 2010 au 8 boulevard Diderot

Il y a cependant au numéro 12 un cabinet d’architectes DeParisàCadizStudio 

12 rue de la Cassotte

et un cabinet de ressources en psychologie clinique  réunissant Marie Besson et Sophie Royer psychothérapeutes, Mélanie Levin et Patricia Quentin psychologues cliniciennes, et aussi Frédérique Dupuy médiatrice familiale.

Logement Les habitations sont très diverses :

Un grand immeuble de 8 étages au n° 1 (place Flore)

des villas assez modernes

La maison de la famille Cornet puis Charrière est située au 9 rue de la Cassotte

de petits immeubles modernes au numéro 12 et en face

puis des maisons anciennes pour ne pas dire historiques

14 rue de la Cassotte

22 rue de la Cassotte

et pour finir, au numéro 28, un ensemble immobilier récent (la résidence Parc Saint Vincent) qui ouvre aussi rue Chopard

résidence parc St Vincent 28 rue de la Cassotte

A l’intersection avec la rue des Deux Princesses, un petit square à gauche et une maison classée à droite

28 rue de la Cassotte maison et square

Le dernier immeuble  a été construit  en 2013, en retrait à côté de Sainte Colette

résidence Ste Colette avril 2013

La circulation se fait sur deux voies en sens unique, donc souvent assez vite. Le passage pour piétons entre la rue de la Liberté et Sainte Colette n’est plus sécurisé par un feu.

Le stationnement est payant près de la place Flore (18 emplacements)

Puis il est gratuit (20 emplacements dont 2 handicapés)

Stationnement rue de la Cassotte

Sur la place devant Sainte Colette, un assez grand parking avec 30 emplacements (et un conteneur pour le verre)

rue de la Cassotte en octobre 2014

Bus : il n’y a plus de passage de bus Ginko sauf Diabolo 5 et 6 avec 2 arrêts

Histoire :

L’origine du nom de la Cassotte n’est pas certaine selon Evelyne Toillon (Les rues de Besançon-édité chez Cètre), déformation de cassette ou casserole ou encore cuiller à puiser de l’eau. Auparavant, il y avait à cet endroit,  perpendiculaire à la pente, des ruisseaux canalisés qui drainaient l’eau de ruissellement  jusqu’au vallon de la Mouillère. C’est en 1881 que le conseil municipal a donné ce nom à cette rue.

La place Flore avant l'élargissement de la Cassotte

L’entrée de la rue de la rue de la Cassotte a été élargie plus tard par la démolition de tout un îlot.
Voir L’histoire des Chaprais au XIX° : la population par rues

Chapelle Sainte Colette rue de la Cassotte

Voir l’histoire des Capucins et de Sainte Colette

Voir la page consacrée à la rue de la Liberté,

celle consacrée à la rue de Vittel