Qui s’intéresse au Cheval blanc ?

La sculpture du Cheval blanc a subi des dégradations, les habitants subissent une insécurité fréquente dans le passage du 48 rue de Belfort

passage du Cheval blanc

Les sculptures sont rares aux Chaprais. Bien sûr, tout le monde connaît celle de la place Flore réalisée par Just Becquet

Flore avril 2015

Une autre est moins visible. Il faut être piéton pour en profiter en s’engageant dans le passage ménagé entre la rue de Belfort et la rue des Deux Princesses

48 rue de Belfort passage du cheval

Pour agrémenter ce passage, une belle sculpture évoque le dénomination de cet ensemble immobilier

Cheval blanc

Cette sculpture a été réalisée par Claude Fortier dans l’atelier de Paul Gonez lors de la construction de cet ensemble immobilier qui a remplacé les Monts Jura

Pourquoi ce nom ? 
Il fait référence à l’existence d’une ancienne auberge : L’auberge du cheval blanc

Auberge du cheval blanc rue de Belfort

Or cette richesse du patrimoine artistique du quartier a été dégradée,  au cours d’une nuit, début juillet. C’est le Régisseur de Grand Besançon Chalezeule, actuellement en vacances jusqu’au 3 août,  qui aurait aussitôt signalé ce délit auprès des Services de Police et de la Mairie. Depuis, les réactions se font attendre. Lorsque l’on contacte la mairie, il est difficile de savoir quel service se préoccupe de ce genre de questions.

sculpture du cheval blanc dégradée

Selon notre correspondante qui habite au 48 rue de Belfort  la dégradation est due, probablement, à l’utilisation  d’acide chlorhydrique. Il faut dire que cet acide est en vente libre en flacon plastique au Supermarché Casino à côté de l’eau déminéralisée ou du liquide de refroidissement et que Casino est ouvert en libre service jusqu’à minuit. 

Il semble que le Cheval, depuis son attaque, se dégrade de plus en plus. 

Sculpture du Cheval blanc dégradée

Une info qui attriste beaucoup notre correspondante et qui va certainement affecter beaucoup de Chapraisiens :

Quelle honte et quel irrespect pour Monsieur Claude Fortier ! Cette statue est installée depuis de nombreuses années et n’avait jamais fait l’objet de dégradations ! 

Preuve flagrante du climat ambiant de cette partie de quartier ! Quel dommage !

 48 rue de Belfort vu du ciel

Incivilités et insécurité

Il faut dire que les habitants de cet ensemble immobilier et les personnes qui empruntent ce passage subissent depuis un certain temps des incivilités fréquentes voire des agressions. Cela dépasse les habituelles querelles de voisinage. Des attroupements de quelques individus souvent accompagnés de gros chiens inquiètent les passants. Des plaintes ont été déposées : appel au 17 à plusieurs reprises et plainte  au Procureur de la République déposée le 29 juin 2020.