Menace sur une classe à l’école des Chaprais : parents et enseignants se mobilisent

Non à une fermeture de classe à l’école des Chaprais !

pas de fermeture !

Face à la menace de suppression d’une classe à la rentrée

L'entrée de l'école des Chaprais rue Baille

Des représentants des enseignants et des parents d’élèves de l’école élémentaire des Chaprais se mobilisent

Le samedi 13 juin, ayant appris la fermeture conditionnelle d’une classe à la prochaine rentrée : ils ont alerté l’opinion :

« Après deux mois de fermeture des établissements scolaires, trois semaines de reprise en présentiel alterné pour les CP et CM2 , et absence de retour pour les niveaux de CE1, CE2 et CM1 , nous apprenons ce projet de fermeture conditionnelle d’une classe dans notre école »

Selon les parents, rien ne justifie une telle décision : « Les effectifs prévisionnels sont constants par rapport aux années précédentes, comme cela a été indiqué aux autorités académiques dès novembre 2019 ». Comme toujours en pareille situation, une fermeture « conduirait à des classes comptant plus de trente élèves, au moment où la crise provoquée par la pandémie de Covid-19 plaide pour un lien de proximité avec les enseignants , dont nombre d’enfants ont été privés pendant une longue période ».

Une grande banderole a été posée rue de Belfort

Non à une fermeture à l'école des Chaprais

Selon les représentants des parents des Chaprais, l’après-crise justifierait « pleinement un moratoire concernant toute fermeture de classe, d’autant que le travail des enseignants sera rendu plus complexe encore par les itinéraires compliqués qu’auront suivis certains enfants… »

 

Une mère d’élève témoigne : « Après l’année qu’ont vécue nos enfants, avec un enseignement à distance, assis•es derrière un ordinateur, voilà que nos dirigeants continuent à vouloir fermer des classes.  À l’école des Chaprais, si cette fermeture se faisait, ma fille se retrouverait l’année prochaine à 31 en CM2 : une pure maltraitance institutionnelle. »

non-fermeture classe Chaprais 19/6/20

Alors avec d’autres parents d’élèves, on a été en délégation déposer une lettre à l’intention du ministre.

lettre préfecture

Une pétition est à signer 

Elle a déjà recueilli plus de 350 signatures

La « carte scolaire » décidée ce 19 juin par le Conseil départemental prévoit donc une fermeture conditionnelle à l’école des Chaprais mais une ouverture à Tristan Bernard et à Fontaine Argent

 

En ce qui concerne la rentrée du lundi 21 juin la mairie informe :

« Les contraintes sanitaires sont allégées tout en préservant les gestes barrières. Pour toute interrogation sur les conditions de la reprise dans l’école de votre enfant, n’hésitez pas à contacter le directeur de l’école »

« Le protocole sanitaire concernant les accueils périscolaires n’a pas été modifié à ce jour », précise la Ville qui indique que les services de l’État vont annoncer un nouveau protocole dans les jours qui viennent. »Il devrait assouplir les taux d’encadrement, les règles sanitaires et permettre de ce fait l’accueil d’un plus grand nombre d’enfants ».

Dans l’attente, la Ville de Besançon se prépare à élargir son accueil périscolaire à l’ensemble des enfants inscrits le matin, le midi et l’après-midi, dès le mardi 23 juin.

Ce délai est nécessaire pour adapter l’organisation en tenant compte des nouvelles dispositions du protocole à venir : réorganisation des groupes d’enfants, ajustement des moyens d’encadrement et des repas commandés aux effectifs présents, modification des protocoles de nettoyage, etc.

Le service de navette scolaire ne reprendra pas pour les cinq écoles concernées avant la rentrée de septembre 2020.

 

Categories: Actualités