Des nouvelles des associations face au confinement (3)

Comment font-elles face à la crise actuelle aux Chaprais ? Les réponses diverses de 3 associations : L’Aiglon Sport (gym), l’Association Yin Yang (Tai Chi et Qi Gong) et la Chapraisienne (jeux)

1. L’Aiglon Sport

Maryse Rémond présidente de l'Aiglon

Interview par téléphone Maryse Dupré Présidente
A sa connaissance tout le monde va bien

L'aiglon sports
L’Aiglon propose de la gymnastique pour les filles de l’école primaire et du collège. Elles sont une cinquantaine. Il y a aussi de la gym détente pour une quinzaine de personnes plus âgées.
Toutes les activités ont été arrêtées mi-mars en suivant les consignes de la fédération

Gym à l'Aiglon Sports
Or cette période est le moment des concours. Les filles de l’Aiglon se préparent normalement à des compétitions régionales qui ont toutes été annulées. Cette année l’entraînement a été stoppé, il n’est guère envisageable de reprendre la compétition avant l’été.
Le lien est maintenu, par des coups de téléphone réguliers et la proposition par les animatrices d’exercices sympas et sans risque à faire à la maison avec un réseau interne de Page Facebook
La reprise est attendue après le 11 mai. Ce sera difficile et cela dépendra de la réouverture des gymnases publics (pas avant le mois de juin) : l’entraînement des grandes se fait à la Bouloie
Si reprise il y a, elle sera limitée et tranquille : ce n’est pas le moment de faire des mouvements à risque et de surcharger les hôpitaux suite à un accident !
Traditionnellement un repas de fin d’année est organisé, on espère pouvoir le faire.
Jusqu’à présent, le club n’a pas souffert de difficultés financières

Salle de l'Aiglon rue de l'église

2. L’association Yin Yang

Tai Chi Qi Gong logo

Comment se passe la période de confinement ?

Toutes les activités régulières en salle ont été arrêtées et tous les stages qui étaient programmés ont dû être annulés.

Combien y a-t-il d’adhérents ?

200 dont une quarantaine aux Chaprais répartis dans trois groupes mardi soir, mercredi à 15 h et vendredi à 18 h pour les pratiquants les plus avancé.

Ta Ji Quan Yin Yang

Que font-ils habituellement ?

Nous enseignons différentes pratiques corporelles d’un art martial interne énergétique : Tai Chi à mains nues ou avec bâton,  épée mais aussi du Qi Gong pour la santé.

Yin Yang salle de l'Aiglon mardi

Comment avez-vous conservé le lien et la pratique ?

Nous avons vécu une période très difficile : les gens ont été bombardés de messages anxiogènes et incités à rester « à la maison » ce qui peut se traduire par la multiplication du temps passé assis sans bouger devant des écrans. Le véritable Tai Chi est un antidote bien connu au stress dans la mesure où il suppose un relâchement total de toutes les tensions. On pratique debout, on se redresse.

Dans cette période, il est important que les gens se maintiennent en bonne santé, cela passe par la marche et des exercices qui vont renforcer les défenses immunitaires. Ce n’est donc absolument pas le moment d’arrêter nos pratiques.

Site web Yin Yang vidéos

Dès le début, tous les cours ont été mis en ligne sous forme de petites vidéos (sans pub) sur le site web www.asso-yinyang.fr. Evidemement, il ne faut pas se faire d’illusion, on ne peut pas apprendre le Tai Chi (un art interne) en regardant une vidéo mais quand on a commencé à l’apprendre on peut continuer à s’entraîner à la maison. Cependant, l’aspect interactif manquait, les cours ont repris à distance avec une application gratuite de Google : Hangouts. Ce n’est pas l’idéal, mais cela permet à ceux qui sont branchés de se retrouver ensemble au même moment.

Qu’est-ce qui manque le plus ?

Deux choses. La marche dans la nature. Nous proposons une quarantaine de parcours sur notre site web.

Le contact physique : pratiquer un art martial tout seul, c’est forcément limité, artificiel. Même si la reprise est autorisée, on devra respecter les distances,  on ne pourra donc pas pratiquer par exemple le Tui Shou ce qu’on appelle (faussement) la poussée des mains.

Tai Ji Martial asso Yin Yang

On ne pourra sans doute pas utiliser de bâtons qui passent de mains en mains.

Démo de Tai Ji bâton

 

Heureusement les maîtres de Tai Chi  de la famille Yang ont inventé des systèmes d’entraînement qui sont de véritables chorégraphies à apprendre : une sorte de combat contre son ombre. Avec un minimum d’espace, on peut même pratiquer des formes d’entraînement spécifiques : la « forme d’hôtel », le Ding Bu Quan etc … L’essentiel concerne les muscles profonds (comme le psoas) autour de la colonne vertébrale et non des gesticulations des bras et des jambes.

Quelles sont les difficultés ?

Une proportion importante de nos adhérents continue de travailler soit dans la santé soit en télétravail. Il n’est pas facile après une telle journée de travail de reprendre une activité corporelle devant un écran.

L’association ne dispose pas de local en propre, elle n’a pas de salariés. Tout est fait par des bénévoles. La une situation financière saine. Mais elle a toujours besoin d’investir dans la formation des ses animatrices, ce qui n’est guère facile actuellement.

 

3. La Chapraisienne

Interview (par téléphone) de Mme Claude Descourvières Présidente

Chapraisienne

Comment allez-vous ? En relative bonne santé

Et vos adhérents ? Ils sont 80 environ. On ne déplore pas de malades à ma connaissance.

Comment se passe le confinement ?

Toutes les activités de l’association ont été arrêtées dès la mi-mars. Plus de tarot, plus de patchwork, plus de jeux des chiffres et des lettres. La marche du mardi est supprimée également

Jeu de cartes à La Chapraisienne

On avait pas prévu d’événements importants. Notre traditionnel repas de grenouilles avait eu lieu une semaine avant la décision de confinement. C’est une sortie que l’on organise au moins une fois par an. Cette année, c’était à Montfort près de Quingey avec une trentaine de participants.

Comment avez-vous gardé le lien ?

Essentiellement par téléphone et des messages électroniques (lachapraisienne@free.fr).  Beaucoup d’adhérents viennent d’assez loin. On n’a pas mis en place d’activités de substitution à distance. Ce n’est guère possible pour le tarot, le patchwork et la marche. Il existe dans le commerce un jeu de Chiffres et des lettres, certains y jouent à la maison.

patchwork à La Chapraisienne

Avez-vous prévu la reprise ?

Pas vraiment, on attend les consignes. Mais si on peut prévoir du gel hydroalcoolique ou des masques, ce sera difficile de respecter les distances pour jouer au tarot

Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

Surtout le contact avec les gens. On a l’habitude de se retrouver presque chaque après midi dans notre local du 48 rue de Belfort.

48 rue de Belfort le cheval

Et l’impact financier ?

Les cotisations sont rentrées en octobre. Alors l’association n’est pas trop gênée de ce côté là.

 

Photos d’archives

Categories: Actualités, associations