La rue Charles Fourier, on ne la monte plus, sauf en vélo !

Depuis ce lundi 18 mai 2015, la rue Charles Fourier est en sens unique descendant

Rue Charles Fourier en sens unique le 18 mai

Cela devait se faire en mars, une pancarte a été placée la semaine passée et finalement, c’est le 18  mai 2015 :

Sens unique le 18 mai 2015 ruecharlesfourierensensunique

Le bon sens l’a donc emporté. Les riverains l’avaient demandé, les automobilistes qui devaient monter sur le trottoir pour se croiser seront plus tranquilles. La rue Marie Louise est déjà en sens unique montant.

remettre sens nique rue Charles Fourier

Cela faisait partie des points examinés sur le terrain avec l’adjointe à la voirie Madame Zehaf, le 8 octobre 2014. Il a fallu donc plus de 7 mois pour que la réalisation ait lieu.

Rue Charles Fourier en mai 2015Comment pouvait-on se croiser dans cette rue ?Bus rue Charles Fourier pas en sens unique en février 2015

L’aménagement du carrefour avec la rue de Belfort reste à faire pour faciliter le tourne à gauche comme le tourne à droite. En revanche, un piste cyclable a été tracée à contre-sens. Il y en avait déjà une autre rue Marie Louise,  mais dans le sens de la circulation. On attend donc beaucoup de cyclistes entre la rue de Belfort et le pont des Cras. Courage, ça monte !

Un peu plus haut, après le pont des Cras  des travaux sont annoncés pour 4 mois, au n° 3 rue des Cras (et rue du Chasnot) pour renouveler et améliorer les canalisations d’eau

travaux au 3 rue des Cras

Du côté des anciens terrains Pomona (10 000 m²) ils restent  en l’état, ressemblant à un grand stade entourant une piscine. Cet espace restera-t-il vide longtemps ?

terrain pollué (ex Pomona)

Rappelons que la dépollution du site n’a pas été réalisée en laissant sur place du « pyralène » et autres matières toxiques.

Pour employer un langage plus scientifique les polychlorobiphényles (PCB), aussi appelés biphényles polychlorés (BPC), ou encore parfois improprement dits « pyralènes » (du nom commercial d’un produit de l’entreprise Monsanto à base de PCB autrefois très utilisé en Europe dans les transformateurs) forment une famille de 209 composés aromatiques organochlorés dérivés du biphényle. Ces produits désormais interdits en France sont toxiques très longtemps (parfois jusqu’à 2700 ans) et cancérigènes.