Le GI Dale R. STAEGE, tué lors de combats pour la libération de Besançon

Combien de GI’s américains ont perdu la vie, lors des combats pour la Libération de Besançon? La 3rd Infantry Division américaine, aura, sur la zone de Besançon quelques 88 soldats tués ou disparus et 80 blessés!  Nous avons choisi, afin de leur rendre hommage, un GI, Dale R. STAEGE ,  sur lequel M. Gautier Jacmaire, auteur d’un Master sur Les combats pour la Libération de Besançon et son secteur, a recueilli les renseignements suivants. Merci à M. Gautier Jacmaire de nous avoir permis de les publier.

Dale R. Staege est né le 26 juin 1922, à Babcock, dans le Wisconsin.

 

Il a été à l’école primaire de Babcock, puis au lycée Alexander de Nekoosa d’où il sortit diplômé en 1940.

Il est employé à la Neekoosa-Edwards Paper Company au moment où il s’engage dans l’armée, le 13 janvier 1943, à Milwaukee. Il devient tireur sur char M4 Sherman, dans la compagnie C du 756th Tank Battalion, attaché à la 3rd Infantry Division.

Tank M4 Sherman

Le tank M4 Sherman

Le 7 septembre 1944, lui et son peloton sont chargés d’aider la progression d’un bataillon du 30th Infantry Regiment face à la Citadelle de besançon. Son tank mène la charge sur le Fort Tousey. Après avoir tiré plusieurs obus sur les position allemandes, son blindé est atteint à deux reprises par des roquettes anti-char de Panzerschreck. Le deuxième coup provoque la mort de Dale.

Le vendredi 8 octobre 1948 au matin, son corps est rapatrié à Nekoosa aux Etats Unis, à bord du transport « Lauwrence Victory ». Immédiatement après son arrivée, un office religieux à sa mémoire est célébré à la Sacred Heart Catholic church. Il est enterré au Riverside Cemetery de Nekoosa.

GI Dale Staege

Tombe du GI Dale Staege