Commémoration du 70 e anniversaire de la Victoire de 45

Commémoration du 8 mai 45

La célébration du 70° anniversaire de la victoire des alliés et de la capitulation de l’Allemagne nazie

70 e anniversaire de la victoire de 45

a eu lieu ce vendredi 8 mai 2015 à 11 heures à Besançon  à l’espace souvenirs des Glacis devant la gare

élus pour le 8 mai 2015

en présence des autorités civiles et militaires dont le Préfet de région, M Fousseret Président du Grand Besançon, Madame Romagnan et M Alauzet députés et Madame Bouquin Présidente du Conseil départemental du Doubs.

A cette occasion, Georges Moreillon, 91 ans et Léon Perruche, 94 ans, deux anciens résistants de la Seconde Guerre mondiale, ont été décorés de la Légion d’honneur.

La victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe est marquée par l’annonce de la capitulation de l’Allemagne. Celle-ci s’est faite en deux temps :

le 7 mai 1945, à 2 h 41  la reddition de l’armée allemande est signée à Reims  par le maréchal allemand Alfred Jodl, en présence des généraux américains Walter B. Smith et Eisenhower, du général français François Sevez et du général soviétique Sousloparov, les combats devant cesser le 8 mai à 23 h . L’acte signé est purement militaire.

Mais Staline veut que la capitulation de l’Allemagne soit signée dans sa capitale, à Berlin, où les soldats de l’Armée rouge règnent en maîtres. Une nouvelle signature a lieu le 8 mai, dans la nuit du 8 au 9 mai à 0 h 16 heure russe (23 h 16 heure de l’Ouest), dans une villa de Karlshorst, quartier général du maréchal Georgi Joukov dans la banlieue Est de Berlin. En présence des représentants de l’URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des États-Unis, c’est l’amiral Hans-Georg von Friedeburg et le maréchal Keitel qui signèrent l’acte de capitulation.

Les péripéties de cette célébration

Le 8 mai a été déclaré jour férié de commémoration en France le 20 mars 1953. Le président Charles de Gaulle supprime le caractère férié de ce jour par le décret du 11 avril 1959. En 1975, pour affirmer la réconciliation avec l’Allemagne, le président Giscard d’Estaing supprime également la commémoration de la victoire alliée de 1945. C’est à la demande du président François Mitterrand que cette commémoration et ce jour férié seront rétablis, par la loi du 2 octobre 1981.

Categories: Histoire & Patrimoine