Projet Viotte : quel cadre de vie ? que prévoit le PLU pour l’environnement ?

Il reste quelques jours pour participer à la consultation sur les modifications du PLU en lien avec le projet de nouveau quartier Viotte. Après avoir examiné  d’abord  l’aspect construction, puis l’aspect circulation et stationnement, examinons un troisième aspect : le cadre de vie et l’environnement.

D’emblée le projet retient deux priorités intéressantes

  • un cadre de vie apaisé grâce à une conception architecturale et paysagère limitant les nuisances sonores notamment ;
  •  une gestion économe des ressources énergétiques grâce à l’imposition d’un minimum d’énergies renouvelables et une conception économe des bâtiments.

 

Coupe paysage du projet Viotte PLU

Pour répondre aux enjeux d’un urbanisme durable, les espaces publics du quartier seront à dominante végétale et feront appel à des matériaux et des mises en oeuvre permettant une gestion alternative des espaces plantés, tout en favorisant le développement des circulations douces. La trame du mail, des travées et des cheminements qui irriguent et structurent le fonctionnement du quartier installe des continuités naturelles durables entre les espaces privés, les espaces publics et les terrasses.
L’aménagement paysager du secteur Sud, qui se développera en une vaste terrasse en contrehaut de la rue de la Viotte, se composera :
– d’un grand mail piéton public le long du programme immobilier tertiaire, mail dont une bande plantée se prolongera visuellement dans les jardins des ilots privés d’habitation ;
– de jardin d’ilots privés plantés, séparés du mail par des clôtures transparentes ;
– d’allées transversales entre les ilots d’habitation, allées privées avec servitude de passage public, qui permettront de rejoindre la rue de la Viotte par des escaliers situés dans l’axe des rues de l’Industrie, du Balcon et Garibaldi ainsi que la rue Jeanneney ;
– d’une bande jardin de 3 mètres de large au pied du parking, le long de la rue de la Viotte, qui permettra de mettre à distance le piéton et de végétaliser la façade de ce parking, pour une meilleure insertion urbaine de l’ouvrage ; le recul du parking et son traitement architectural donneront de la largeur et du confort à la rue de la Viotte et à son usage ;
– d’une bande jardin privée en contrehaut du mur du parking, offrant des terrasses en pied d’immeubles, orientées sud, permettant de réduire l’impact visuel des immeubles depuis la rue de la Viotte. L’ensemble des bâtiments implantés sur le parking le seront ainsi en retrait de la rue, dégageant des respirations. …

Concrètement, quelles mesures apparaissent dans la réglementation du PLU ? 

Article U-Viotte 2 sont autorisées  les constructions à destination de commerce et activités de services, sous réserve qu’elles soient compatibles avec le voisinage, les infrastructures existantes et autres équipements collectifs ; leur extension sous réserve qu’elle n’entraîne aucune aggravation des nuisances ;

Article U-Viotte 11 : Aspect extérieur
358B11.1 Dispositions générales
Les constructions principales, les extensions, les annexes, les petites constructions, les petits ouvrages, les édicules, doivent tous être réalisés avec le même soin. …
360B11.2 Façades
Toutes les façades font l’objet d’une recherche notamment au niveau de leur profondeur, des percements, de l’organisation des entrées, de leurs proportions et rythmes,…, et d’un traitement homogène et harmonieux. Les façades sur les voies publiques feront l’objet d’un traitement particulièrement soigné. Est proscrit l’emploi à nu, en parements extérieurs, de matériaux de remplissage ou fabriqués en vue d’être recouverts d’un enduit. Dans les opérations d’aménagement, le parti d’aménagement et d’architecture garantit une harmonie de traitement des façades et des couleurs de l’ensemble des constructions.

façade rue des Chaprais

Ce qui est toléré rue des Chaprais ne le serait plus à la Viotte ?

361B11.3 Toitures
Les éléments de superstructures tels que matériels de ventilation et de climatisation, cages d’ascenseurs, locaux techniques doivent être intégrés à la toiture et limités en nombre. Ils feront l’objet d’un traitement architecturé. La pose de baies de toiture et de capteurs solaires doit être particulièrement étudiée, notamment au regard de la trame des ouvertures de la façade, de la recherche d’une intégration dans le plan de la toiture et éviter la multiplicité des dimensions et des implantations. Dans les opérations groupées, le parti d’aménagement et d’architecture garantit une harmonie de traitement des toitures (organisation des faîtages, des couleurs, …).

Antennes aux Oiseaux Cras

Un contre exemple ?

362B11.4 Clôtures
Les clôtures éventuelles seront intégrées aux éléments bâtis ou aux aménagements paysagers. Les solutions peu qualitatives, dégradant la perception de l’espace sont interdites.

mur rue Lanchy janvier 2017

Clôture rue Lanchy, une solution qualitative ?

363B11.5 Locaux et équipements techniques
Les locaux techniques et les équipements techniques liés aux réseaux doivent être intégrés au bâti principal ou aux annexes, ou faire l’objet d’une intégration dans une petite construction qui tient compte de l’environnement bâti. Les coffrets, compteurs, boites aux lettres, …, doivent être traités de façon à être intégrés aux volumes principaux, inclus dans une construction annexe, une petite construction ou dans une clôture

armoire vandalisée avenue Denfert Rochereau

un exemple d’armoire pas intégrée !

Article U-Viotte 13 : Espaces libres et plantations
Les espaces imperméabilisés doivent être les plus limités possibles. Les espaces non végétalisés sont de préférence couverts de matériaux perméables. Les espaces libres privatifs font l’objet d’un plan de plantation.

Commentaire : De bonnes intentions avec un accent mis sur les plantations et l’aspect esthétique.

Question : ces bonnes intentions seront-elles suivies d’effets ?

On peut s’interroger sur le respect de la priorité au végétal quand on constate que dans les documents inclus représentant la « situation avant » figure un espace hachuré de vert (en bas à gauche) signifiant PTC = protection de terrains à cultiver jardins familiaux

PLU Viotte PTC

En réalité ce terrain était un jardin arboré

parc privé rue de la Viotte

Voilà ce qu’il est devenu (avec l’autorisation du service de l’urbanisme, on peut l’imaginer)

Chantier Florel rue de la Viotte le 26/12/16

 

Et pourtant dans le PLU projeté, situation après, ce terrain est toujours hachuré de vert. Curieux !

PLU Viotte projet

Sur ce même plan, on remarque en bleu les emplacements réservés pour voie nouvelle ou pour élargissement de la voirie
Faut-il comprendre qu’on commencera par sacrifier ce jardin et son superbe arbre à l’intersection des rues de la Viotte et du Chasnot ?

carrefour rues Viotte et du Chasnot

Quant au « cadre de vie apaisé limitant les nuisances sonores » énoncé en priorité, on ne voit pas trop quelles mesures sont prises à ce sujet

en particulier durant la démolition : où passeront les camions et autres engins ?

et à l’usage : comment évitera-t-on de laisser ce nouveau quartier se dégrader avec les nuisances habituelles à proximité des gares : prostitution, trafic de drogue, agressions ?

Alors,  vous avez jusqu’au 18 janvier pour aller à la mairie consulter les documents officiels et donner votre avis, après il sera plus difficile d’intervenir