Circulation rue de Belfort, on en reparle !

Le bas de la rue de Belfort concentre une cinquantaine de commerces, c’est ce qui fait son attrait.
Comment organiser cet espace public ? Comment concilier tous les points de vue ?

Maintenir en vie ces commerces donc faciliter leur accès, pouvoir circuler tant à pied qu’en bus, en voiture et à vélo, traverser vers le centre-ville, la place Leclerc ou la gare, mais aussi y habiter etc … Le problème n’est pas simple. Chacun a son idée, défend son intérêt et oublie parfois les autres.
On peut rêver : pouvoir déambuler tranquillement au milieu de la rue comme on pouvait le faire en 1908

Rue de Belfort jadis

ou comme on le fait exceptionnellement pour le Troc des Chaprais

troc des Chaprais 2015

Ce n’est guère réaliste si dans le même temps tous les habitants prennent leur voiture pour aller dans les zones commerciales à la périphérie.

 

Essayons de mettre quelques idées au clair pour (re) lancer le débat.

Maire rue de Belfort le 15 dec15
1. L’attrait du quartier et de la rue de Belfort réside dans la diversité de ses commerces et services. Voir la page La rue de Belfort, ses commerces et services

boulangerie Christe rue de Belfort
2. Tout ce qui nuit à la survie de ce commerce va à l’encontre de cette caractéristique.
3. Or le commerce du bas de la rue de Belfort a été fortement éprouvé durant ces dernières années : l’accès par la rue du Chasnot a été entravé par des mois de travaux sur les ponts SNCF.

Reconstruction du pont ferré en 2010

Puis c’est le blocage vers la gare par le chantier du tram qui a détourné une grande partie du passage soit par le boulevard soit en amont de la rue de Belfort. Aucune signalisation des commerces du bas de la rue de Belfort, malgré nos demandes.

chopardbelfortfleches
4. Alors que le segment central de la rue de Belfort a bénéficié de facilités de stationnement (avec le parking du Casino, l’espace de livraison en face et le parking en face la poste)

Parking du supermarché Casino des Chaprais
5. En conséquence, moins de circulation, mais aussi moins de clients pour les commerces : ceux-ci étant incités à faire des kilomètres vers les zones périphériques.  Moins de camions de transit, c’est une bonne chose. Mais encore de la pollution par des véhicules qui doivent tourner en rond pour trouver un stationnement.

camion rue de Belfort en mai 2013

6. La rue de Belfort reste la seule voie pour se rendre du haut de la rue de Belfort vers la gare et la place Leclerc. Le choix ayant été fait de faire passer le tram sur l’axe Fontaine Argent et celui de la rue de la Cassotte (prolongeant l’avenue Denfert) étant en sens inverse (et à double voie). On ne peut donc pas entraver encore plus la circulation de la rue de Belfort (qui est une route départementale ?).

Rue de Belfort du ciel
7. Le constat, c’est davantage l’insuffisante fluidité de la circulation à certaines heures qu’une trop grande vitesse de quelques individus souvent le résultat d’un énervement dans des bouchons.

secours rue de Belfort lundi 8 septembre
8. Le danger (pour les piétons) des doubles voies aux carrefours a été signalé depuis des lustres en bas de la rue du Chasnot Il a longtemps été nié par les services de la voirie qui n’ont pas voulu y replacer une place d’arrêt minute. Il est réel aussi devant la pharmacie Gauthier.

carrefour dangereux rue de Belfort / Rambaud
9. Le carrefour de la rue du Chasnot / passage Rambaud devrait être refait Une proposition a été faite de séparer les voies tourne à droite (rue du Chasnot) et tout droit de la rue de Belfort avec un passage piéton déplacé permettrait de fluidifier la circulation et d’assurer une protection des piétons.

Où traverser la rue de Belfort de Rambaud à Chasnot ?
10. Donc pas d’accord pour réduire encore plus la circulation des bus et des voitures rue de Belfort mesures qui conduirait à la ruine de ce qui reste de ces commerces.
11. Accord éventuel pour réduire ponctuellement à une voie (avant la rue du Château rose comme c’est déjà le cas avant la rue Suard pour faciliter l’arrivée du bus) et entre la rue du Chasnot et la rue Garibaldi A CONDITION que ces restrictions soient accompagnées par la mise en place de zones d’arrêt minute gratuit.

Disque bleu
12. Les cyclistes peuvent emprunter la rue de Belfort en la descendant et la rue de la Cassotte ou de la Rotonde en montant sans être obligés de mettre en danger les piétons sur les trottoirs de la rue de Belfort. A défaut, ils peuvent mettre pied à terre.
13. L’expérience montre que le mieux est souvent l’ennemi du bien. Trop de réglementation crée des comportements délinquants. Il vaut mieux laisser les choses en l’état plutôt que faire pire !
14. Il paraît peu pertinent de révolutionner la circulation rue de Belfort, sans prendre en compte le Plan de Déplacements Urbains (PDU)  et les travaux pour le nouveau quartier de la Viotte qui vont sans doute couper la circulation rue de la Viotte et rue Nicolas Bruand durant plusieurs mois voire plusieurs années !

Au delà des impressions subjectives, il serait intéressant que le service de la voirie communique les statistiques sur l’évolution de la circulation aux différents segments de la rue de Belfort et des rues adjacentes.

 

Des dizaines d’articles ont déjà été publiés sur la rue de Belfort