Recrudescence de tags

Des dégradations contre lesquelles le plan anti-tags de la mairie s’avère inopérant.

Depuis quelques nuits, on assiste à une nouvelle multiplication de gribouillages sur les murs en particulier rue du Chasnot.

tags au 7 rue du Chasnot

Depuis l’intersection avec la rue de la Rotonde

tags rue du Chasnot en février 2015
en montant vers la rue de la Viotte

rue du Chasnot

tags rue du Chasnot en février 2015

et au delà de la rue de la Viotte près de l’arrêt de bus un immeuble complètement et régulièrement  dégradé
Dégradations des murs rue du Chasnot près de l'arrêt de bus

 

Le salon de coiffure Aur et le bar chez Sam ont subi aussi des dégradations

Rue des Chaprais, on reconnait une même signature sur un portail

Portail tagué au 5 rue des Chaprais en février 2015

En face, le mur tagué à peine crépi reste en l’état

rue des Chaprais mur crépi, mur tagué

Va-t-on continuer à montrer cette image du quartier sans réagir ?

Manifestement,  payer des placards publicitaires à JC Decaux pour « sensibiliser » (qui ?) ne sert pas à grand chose. Il est temps de passer à des mesures plus efficaces.

La question n’est pas nouvelle : La guerre des tags en 2011

La réaction de la municipalité jusqu’à présent