Braquage de la rue du Chasnot : la police a arrêté 3 hommes

Le 18 février dernier, trois individus ont braqué les employés de la superette de la rue du Chasnot

Carrefour contact rue du Chasnot

Les braqueurs, armés d’un pistolet factice et d’une bombe lacrymogène se sont attaqués au Carrefour Contact…

Les caméras du commerce avaient filmé toute la scène. On y voyait clairement deux des trois individus maladroitement masqués, chaussettes en guise de gants, malmener le malheureux employé présent ce jour-là. Le troisième larron était chargé de faire le guet.

Entrée du Carrefour Contact rue du Chasnot
Outre des menaces, l’employé avait reçu un coup de crosse dans la mêlée. Après avoir fait main basse sur le tiroir-caisse, le trio de malfaiteurs avait dévalisé le coffre à l’arrière du magasin – 3.000 euros de butin au total – avant de disparaître.

Grâce aux traces ADN laissées sur les lieux du braquage et au système de vidéo-surveillance, l’enquête a mené les policiers vers trois hommes dont un mineur. La police a procédé ce mardi à trois arrestations.

La garde à vue de ces trois hommes, deux majeurs et un mineur, a été prolongée.  Les trois suspects seront déférés vendredi devant le juge du parquet de Besançon lequel décidera des suites pénales à adopter.

Ce n’était pas le seul vol à main armée dans ce commerce

En décembre 2016, un autre braquage violent avait eu lieu au Vival de la rue des Cras

Voir aussi l’article du 25 avril 2013  Les braquages aux Chaprais

 Et cette évocation d’une vieux fait divers Braquage à la pharmacie