La rue de Belfort en discussion suite … et pas fin

A la demande de l’association Vivre aux Chaprais, une réunion s’est tenue ce mercredi 13 avril au FJT La Cassotte

Réunion sur la rue de Belfort le 13/4/16

Merci à M. Bastien Fiori urbaniste à la ville qui a accepté (en l’absence d’élus et de représentants du service de la voirie et des grands travaux) de faire une nouvelle présentation des projets en discussion. Malgré les vacances scolaires, une quinzaine de membres de l’association Vivre aux Chaprais, du CCH et de l’association des commerçants a participé à la discussion.

M Fiori a rappelé le constat d’une baisse de la circulation dans la rue de Belfort. Curieusement, ce constat, sert d’argument à la ville pour justifier le projet d’abandon d’une voie de circulation descendante sur les deux qui existent actuellement depuis la rue Suard jusqu’à l’avenue Carnot. En bref, le débat imposé devient Que faire de cet espace libéré ? différentes hypothèses sont envisagées, mais les participants à la réunion et à la commission du CCH qui étudie cette question s’étonnent que sur les 6 scenarii proposés 4 incluent le passage des bus à contre-sens de la rue des Chaprais à la rue Chopard. C’est une vieille « revendication » de Ginko qui voudrait réaliser des économies en évitant le détour par la rue des 2 princesses. Cette éventualité a été rejetée par les participants.

Restent 2 autres projets l’un supprimant la majorité des places de stationnement pour élargir les trottoirs et y planter des arbres. Cette idée séduisante sur le papier ne semble pas résister à la réalité : il n’est pratiquement pas possible de planter des arbres étant donné le présence de réseaux souterrains. La nécessité de laisser un espace suffisant pour les véhicules de secours (les pompiers demandent une largeur de 5, 50 m) impose aussi des contraintes importantes. Par ailleurs, il nous a été indiqué qu’aucun budget n’est actuellement prévu pour faire des aménagements importants.

Dans ces conditions, il semble plus raisonnable de prévoir des aménagements ponctuels qui tentent de concilier tous les intérêts en jeu : sécurité pour les piétons, accès facilité aux commerces grâce à une possibilité d’arrêt minute gratuit, fluidité de la circulation d’un axe qui est encore considéré comme une route départementale, tout en permettant aux bus et aux cyclistes de mieux circuler. Or, les mesures concrètes pour fluidifier la circulation en aval (au rond point de l’avenue Foch) ou de gratuité de l’arrêt minute semblent faire l’objet d’un refus de la part de la mairie. Par ailleurs, le département devait refaire, ce printemps,  le revêtement de cette partie de la rue de Belfort, les travaux seraient repoussés pour ne pas devoir défaire ce qui vient d’être fait.

Danger rue de Belfort / Château rose

Parmi les mesures présentées, il y aurait la création de places de stationnement en amont de la rue du Château rose (comme c’est le cas en amont de la rue Suard)

Place de la Liberté vu du haut en 2014

La place de la Liberté serait réaménagée avec un déplacement des places de stationnement  en bas de la place derrière le local des anciens combattants.

Scénario d'aménagement de la rue de Belfort

Le sens de la circulation dans la rue de la Liberté serait inversé avec un débouché sur la rue des deux princesses.

bus Ginko ligne 10

A noter le déplacement de l’arrêt de bus rue des Chaprais (en face l’autre) pour libérer un espace pour un arbre.

scenario 4 aménagement Liberté et Belfort

Des places de stationnement seraient placées côté impair entre le rue du Cercle et la rue du Chasnot, avec une piste cyclable en sens inverse de l’autre côté.

Scénario rue de Belfort / Chasnot

L’accès  à la rue de Belfort par la rue du Chasnot serait réduit à une voie permettant de rétablir un espace de livraison.

1 voie rue de Belfort et espaces piétons cyclistes

En revanche, l’idée de mêler piétons et cyclistes sur un même espace a suscité une hostilité.

Les participants ont demandé des statistiques sur les flux de circulation aux différents endroits de la rue de Belfort pour mesurer l’importance de l’accès par la rue Suard, la rue du Château rose et la rue du Chasnot. Ils ont regretté le flou concernant l’articulation entre ces aménagements envisagés rue de Belfort et les travaux qui vont s’engager rue de la Viotte.

Rappelons que  les schémas évoqués ne sont que des hypothèses de travail, rien n’a été décidé par la mairie. Une opportunité à saisir par les citoyens.

Le débat n’est pas clos. Espérons que les avis des citoyens parviendront jusqu’aux élus. Madame Tournier (du service démocratie participative) était présente pour faire le compte rendu.

Les représentants des commerçants souhaitent une information spécifique à un horaire adapté pour tous les commerçants concernés afin d’éviter la propagation de rumeurs.

Une réunion « plénière » du CCH aura lieu le 25 avril.

Voir les articles déjà consacrés à ce thème :

Le stationnement rue de Belfort : où est le problème ?

Rue de Belfort, comment traverser la rue du Chasnot sans se faire écraser ? 

Comment organiser l’accès à la rue de Belfort ?