Xavier Jounin directeur de l’Antenne Petite Enfance

Interview de M Xavier Jounin, directeur de l’Antenne Petite Enfance réalisée le 10 juillet 2015

Xavier Jounin sirecteur de l'Antenne de la Petite Enfance

Vous êtes directeur de l’Antenne Petite Enfance depuis 2014, quel a été votre parcours ?
J’ai eu un parcours éclectique, atypique et diversifié. Après des études de droit et d’éducateur sportif, j’ai commencé mon activité professionnelle comme moniteur d’équitation d’abord à Epernay puis à 24 ans, j’ai repris le centre équestre de Maîche, où j’ai monté une école d’équitation. Je suis ensuite revenu à Besançon m’occuper d’insertion professionnelle dans le cadre de l’association Intermed. J’ai connu Jean François Moine qui l’a présidée. J’ai continué à m’occuper d’insertion professionnelle à la Régie des quartiers (rue de Chalezeule) en qualité de coordinateur et responsable d’un chantier d’insertion.

Avez-vous des liens avec le quartier des Chaprais ?
Je suis né à Besançon, il y a 46 ans. J’ai plutôt vécu du côté du fort de Rosemont. Mais ma mère, comme mes grands parents sont natifs des Chaprais, ma mère habitait rue de la Liberté. Du quartier des Chaprais, je connaissais quelques points de repère : le cimetière des Chaprais, la boutique Vidéo Futur qui était sur la place des Déportés et rue Tristan Bernard. Depuis, je connais bien le FJT des Oiseaux pour ses activités culturelles et pour sa restauration.
Entre les chevaux et la petite enfance, y a-t-il des liens ?
En apparence, ce sont des mondes un peu éloignés. C’est ma femme, maître de conférence en psychologie clinique à l’Université qui m’a sensibilisé aux questions de la petite enfance. Elle s’intéresse particulièrement aux relations précoces entre père, mère et bébé. Nous avons deux filles qui ont déjà dépassé cet âge.
L’Antenne Petite Enfance existe depuis 30 ans, quelle est son origine ?
Oui, nous avons fêté cette année, les 30 ans de notre association. En effet, elle a été créée en 1984, à l’initiative du Professeur Hubert Montagner, bien connu pour ses travaux sur les rythmes de l’enfant et les interactions entre enfants, entre parents et enfants et entre parents.
Hubert Montagner

Il a créé le service « Oreille » animé actuellement par deux psychologues cliniciennes, Cécile Remermier-Pianet et Adeline Quinnez qui accompagnent et soutiennent les personnes dans leur rôle de parents. service.oreille@netcourrier.com
Le service Oreille propose d’une part une écoute, avec des entretiens individuels mais aussi des groupes de parole au cœur du quartier et d’autre part des exposés-débats régionaux. Ces exposés-débats (21 en 2014) portent sur des thèmes généraux comme le sommeil, l’alimentation, l’autorité parentale .. ou plus spécifiques comme la séparation parentale ou le stress et l’anxiété chez l’enfant. Chaque année, nous participons à une grande journée en octobre organisée par la Direction Hygiène Santé de la Ville de Besançon. L’an passé, c’était à La Grette. Nous avons une convention avec l’association Familles rurales du Doubs pour proposer de tels exposés débats. Nous offrons aussi une formation professionnelle au personnel des crèches notamment sous forme de groupes d’analyse de la pratique. L’association est présidée depuis 2013 par Madame Frédérique Gentner-Marmier. A l’occasion de son anniversaire, l’association  a organisé deux conférences-débats à Besançon sur le thème: « grandir entre long fleuve tranquille et parcours du combattant ». Parents, professionnels, étudiants et grand public étaient invités à échanger.

L’Antenne Petite Enfance, met en pratique ces idées dans une crèche ?
Isabelle Pianet directrice

Oui, mais il s’agit d’une structure multi-accueil créée en 1992 : crèche, halte-garderie dirigée actuellement par Isabelle Pianet. Nous accueillons 26 enfants de 7 mois à 4 ans pour un temps qui peut aller d’une demi journée par semaine au minimum jusqu’à 5 journées complètes au maximum. Par principe, nous veillons à respecter le rythme de l’enfant. Par exemple, nous n’allons pas réveiller un enfant qui dort sous prétexte que c’est l’heure de manger.

Le dôme, coin de repos

Il y a un espace spécifique pour le repos « le dôme ».
Comment est disposé le local ?
D’abord, nous sommes situés dans un cadre calme, un parc avec une entrée au 12 rue de la Famille. Le bâtiment a été conçu et aménagé pour développer l’autonomie de l’enfant, son initiative personnelle, selon les recommandations de Madame Yvette Durin.

antenne petite enfanceUn lieu pour les tout petits

L’espace est décloisonné, ouvert avec des coins aménagés et des espaces de jeux, des obstacles, des passerelles pour développer la motricité des enfants.

Coin lecture de l'antenne petite enfance

Le coin lecture
Il y a une grande cour-jardin.

jardin de l'Antenne Petite Enfancejeux dans le jardin de l'Antenne Petite Enfance

Tout est organisé pour garantir une sécurité matérielle et affective.
Dans ce cadre, les enfants vont se prendre en charge, se développer. A l’entrée, il y a un espace de transition pour permettre aux parents de conduire leur enfant le matin et de le retrouver le soir.

accueil et départ de la crèche

L’horaire d’ouverture est large de 7 h à 19 h (sauf le mardi à 18 h pour permettre au personnel de se réunir).
Qui s’occupe des enfants ?

Nous n’avons que des professionnels qualifiés : une directrice, des éducateurs pour enfants, une infirmière (Madame Marie Zehaf, adjointe au maire) et même un médecin (à temps partiel). En tout, l’association emploie 17 salariés (15 femmes et 2 hommes) ce qui correspond à 12 ½ équivalents temps plein.

Tralalère

Nous faisons aussi appel à des intervenants externes pour des animations spécifiques comme Katia Bergman de Tralalère pour l’éveil musical et Pierre Chevignard de l’association Lire et Faire Lire.
Qui est accepté à la crèche ?
Ce sont des enfants de Besançon. Nous en avons reçu une centaine l’an passé. Nous ne réalisons pas de sélection, dans la limite des places disponibles. On applique le principe « premier inscrit, premier servi ». Nous veillons à ne faire aucune discrimination. Les parents peuvent avoir une profession libérale ou être demandeur d’emploi. Nous avons une convention avec la CAF pour moduler les tarifs selon les revenus. Nous acceptons aussi des enfants ayant des handicaps. A Besançon, il y a d’autres structures qui reçoivent les enfants,  mais nous sommes la seule crèche associative. Les parents doivent adhérer à l’association (la cotisation est de 17 €) et ils sont associés au fonctionnement de la crèche par un conseil de crèche.

jardin de l'antenne petite enfance
antenne-petite-enfance-entree

Pour tout renseignement : contacter Dominique Robert, la secrétaire au 03.81.48.05.24 du lundi au jeudi.après midi de 14 h à 18 h
Vous avez modifié votre communication ?

Antenne Petite Enfance logo

Oui, nous avons travaillé sur notre nouveau logo qui a été validé en janvier de cette année et depuis juillet nous avons notre  nouveau site Web

Categories: Portraits