Madame Descourvières de la Chapraisienne

Claude Descouvrières Présidente de La Chapraisienne

Madame Claude Descouvrières, Présidente de La Chapraisienne,

Interview réalisée le 18 décembre 2014 et publié sur le site web le 18 décembre

48  D rue de Belfort  Contact : 03 81 88 41 96 ou 06 70 24 80 49 (après 18 h 30) ou lachapraisienne@sfr.fr

Depuis quand présidez-vous cette association ?
Depuis trois ans, mais je suis adhérente depuis plus de 10 ans.
Etes-vous originaire de la région ?
Oui, je suis née à Besançon, j’ai d’abord habité dans le quartier Rivotte. J’ai du quitter la ville quelques années. J’y suis revenue en 1970 en habitant rue Romain Roussel (aux Cras). Puis rue de Belfort depuis la retraite de mon mari en 2000.
Qu’est-ce qui vous a attiré dans cette association ?
J’aime bien jouer au tarot. J’ai commencé à jouer au centre Pierre Mendès-France, rue des Chalets. Puis on s’est retrouvés plusieurs à venir à la Chapraisienne, dans une ambiance plus conviviale.
Pouvez-vous nous présenter votre association?
C’est une association qui a été fondée en février 85 par M Ponçot. Voir son portrait. Elle a obtenu un local au titre de comité de quartier.

Inauguration du local de la Chapraisienne

Ce local est bien situé au cœur du quartier, au 48 D de la rue de Belfort, près de la poste et du Supermarché Casino. Nous occupons le rez-de chaussée d’un HLM dont l’entrée est à proximité de la belle sculpture du cheval.

cheval 48  rue de Belfort

C’est un lieu où l’on vient surtout pour jouer aux cartes ?

Jeu de cartes à La Chapraisienne
Oui des personnes se réunissent ici pour jouer aux cartes : la belote le lundi,à partir de 14 heures et surtout le tarot les lundi, mercredi, jeudi et vendredi après midi

Jeu de tarot à La Chapraisienne
La Chapraisienne  se limite-t-elle à ces deux jeux de cartes ?

patchwork à La Chapraisienne
Non, le mardi de 14 heures à 17 heures, on peut venir ici pour faire du patchwork, du tricot ou de la broderie.
Et depuis 2012, une nouvelle activité : les chiffes et les lettres est proposée le lundi soir de 20 h à 22 heures et le jeudi de 14 h à 16 h

écran pour jouer aux chiffres et lettres
Au delà des activités, le but recherché c’est de sortir de l’isolement, c’est la convivialité, les rencontres. Nous proposons un pot de l’amitié après l’assemblée générale. des galettes sont offertes pour les rois, une sortie est prévue au restaurant pour les grenouilles.
Dans le passé, le comité de quartier organisait des activités extérieures comme des sorties ou une brocante sur le terrain prêté par la paroisse. Mais les activités extérieures coûtent cher. Nous avons aussi participé à la fête du quartier.
Combien de personnes participent à vos activités ?
Actuellement, nous avons 42 adhérents avec une proportion d’hommes et de femmes presque similaire. Après une érosion des effectifs, nous avons enregistré de nouvelles adhésions du fait des nouvelles activités. Evidemment, l’après midi nous avons surtout des retraités. Mais le lundi soir, il y a des personnes plus jeunes, actives. Parmi nos adhérents, il y a des personnes à mobilité réduite. L’accès et les toilettes ont été aménagés pour les recevoir.
D’où viennent vos adhérents ?
Ils viennent d’un peu partout et même d’assez loin : de Saint Vit, Avanne, Thise, Saône, La Vèze etc .. Inversement, il y a relativement peu de personnes habitant à proximité de notre local. Nous le regrettons.

lachapraisienne-affiche

Pourtant, des affiches ont été placées dans le quartier, l’information a été publiée sur Vivre aux Chaprais et sur BVV et l’Est Républicain. Certains se plaignent de ne pas trouver la salle.
Comment financez-vous vos activités ?
Il y a une cotisation de 25 euros qui n’a pas augmenté depuis plusieurs années. La mairie (avec la société HLM) nous prête la salle, mais nous devons payer le chauffage qui nous coûte très cher.
A quelles difficultés devez-vous faire face ?
Notre local est assez vaste, avec une cuisine équipée et une grande salle de 60 m² environ que nous avons partagée en deux par une cloison.

Salle de La Chapraisienne avec la cloison

Le problème, c’est le chauffage. Pour économiser la note d’électricité, nous baissons les radiateurs et je dois venir avant les activités pour remettre le chauffage. Le sol est froid, faute de vide sanitaire semble-t-il. Il faudrait des radiateurs plus performants, un revêtement au sol moins froid. Les chaises ne sont guère confortables et les pieds métalliques transmettent le froid. On a du mettre des coussins assez épais. Il faudrait aussi faciliter l’accès.
Comment fonctionne votre association ?
Il y a une assemblée générale fin octobre qui élit un bureau. Actuellement il est composé de 7 personnes Marie Jo Rotschi est la secrétaire, Pierre Penotet est le trésorier et j’en suis la présidente depuis 3 ans en prenant la succession de M Dominique Aliotti qui a quitté la ville. Je souhaiterais qu’il y ait un renouvellement pour pouvoir prendre un peu de recul. Je pense que cela pourra se faire quand de plus jeunes, arrivés récemment,  auront trouvé leurs marques. Actuellement, on ne peut guère faire d’autres projets, faute d’aide pour les mettre en œuvre.
La Présidente de La Chapraisienne

Personnellement, que pensez-vous du quartier ?
C’est un quartier agréable à vivre, où l’on trouve beaucoup de choses, des commerces et des services comme la Poste etc …Je viens dans le bas de la rue de Belfort principalement pour venir jouer dans notre local. Habitant assez haut de la rue de Belfort, il m’arrive de fréquenter aussi le marché de Palente ou Carrefour. J’achète de la viande chez Molard, (en face le Casino) mais je trouve le supermarché Casino un peu trop cher. Un autre regret, ne pas trouver de vêtements à ma taille dans le quartier : tout le monde n’a pas la taille mannequin !
Quelles améliorations pourraient être réalisées ?
Il y a le problème du stationnement, par exemple pour venir au local de La Chapraisienne. Cela peut rebuter les gens. Il y a cependant quelques lignes de bus avec des arrêts à proximité.
Quelle était votre activité professionnelle  ?
Je travaillais à la mairie
Avez-vous d’autres loisirs ?

Pas tellement, j’aime les jeux de cartes et le patchwork, alors je fais cela à la Chapraisienne. En rentrant à la maison, je suis souvent devant l’ordinateur. Je participe à des réunions de l’Association Vivre aux Chaprais dont je suis adhérente.

Categories: Portraits