Portrait de Robert Vernet

M Robert Vernet fondateur des Enfants de l’espoir, vient d’être nommé au grade de Chevalier de La Légion d’honneur. Il dirige désormais la chorale Chant’espoir
Robert Vernet portrait en 2011

Interview réalisée le 22 mars 2011 et republiée en octobre 2014

Vous avez fondé l’association « Les enfants de l’espoir » Pourquoi ?
Je suis passionné par les enfants qui sont des adultes en construction. Je suis convaincu que les adultes sont le résultat de la formation reçue. A 40 ans, j’avais bien installé ma famille, je voulais faire quelque chose et donner le meilleur de moi-même. Or, depuis mon plus jeune âge, j’ai appris le chant. J’estime que le chant est un merveilleux outil pour aider à grandir. J’ai fondé cette association le 2 novembre 1982 pour développer chez les enfants des valeurs comme non seulement la beauté, l’écoute, le respect de l’autre, mais aussi la fraternité et la paix. Dans la chorale, chaque enfant est indispensable au groupe et le groupe lui permet de s’épanouir.

enfantsdelespoir-choeurdenfants

Combien de chanteurs, votre chorale rassemble-t-elle ?
Une soixantaine d’enfants actuellement dont 2/3 de filles et un tiers de garçons. Depuis la création de l’association, ce sont plus de 550 enfants (de 7 à 18 ans) qui ont participé à cette chorale. Au départ, ils venaient surtout du quartier des Chaprais, et progressivement le recrutement s’est élargi à toute la ville de Besançon. Actuellement, l’origine géographique s’étend sur le Grand Besançon voire plus loin : Montbenoît et le Jura. Depuis 2 ans, j’ai mis en route une chorale d’adultes. Aujourd’hui, nous sommes 21 femmes et 5 hommes dont plusieurs sont des Chaprais. Je précise que nous accueillons toujours des enfants dès l’âge de 7 ans et, depuis 2 ans donc, des adultes aussi.

plaquette des Enfants de l'Espoir

Les Enfants de l'Espoir et les pièces jaunes

La chorale se produit lors de différents événements. Ici à la gare de Besançon en janvier 2011, pour l’opération « pièces jaunes » pour améliorer la vie des enfants à l’hôpital. Un grand concert annuel a lieu à l’Eglise des Chaprais en 20011, c’était le vendredi 17 juin à 20h30. D’autres concerts spectacle Hors les Murs pour ses 30 ans au Grand Kursaal mercredi (19 h), jeudi 8 novembre 2012 et vendredi 9 à 20 h 30

Votre association a une dimension humanitaire, en quoi consiste-t-elle ?
Je rêvais d’aider des enfants avec d’autres enfants. L’entraide, me semble une valeur importante. Dès le départ, ce sont des enfants d’une région déshéritée de la Thaïlande (proche du Laos) qui ont, bénéficié de cette aide : depuis le premier concert (de mai 83) 50 % des recettes des concerts sont consacrées à l’habillement et surtout la scolarisation de ces enfants. Sans cela, ils seraient la proie des trafiquants d’enfants (pour la prostitution ou les ateliers clandestins).

Enfants de l'Espoir en Thaïlande

Depuis cette époque, nous n’avons jamais arrêté. Nous avons mis en place un système de parrainage : chaque parrain verse 215 euros pour assurer la scolarité primaire ou secondaire d’un enfant thaïlandais. Depuis la création, 1100 enfants ont été habillés, nourris et scolarisés surtout en Thaïlande et aussi en Côte d’Ivoire.

Les enfants de la chorale participent-ils à cette action humanitaire et internationale ?
Oui, ce sont eux qui décident des projets à soutenir. Par exemple, ils ont décidé de financer l’achat d’un chien guide pour une jeune fille près d’Arbois. Ils ont décidé l’an passé de reconstruire une école à Haïti. etc…Ils ont aussi participé à des déplacements pour rencontrer les enfants qu’ils soutiennent. Il y a eu des voyages plus ou moins périlleux en Thaïlande, en Russie, en Bosnie etc … mais aussi des temps forts pour rencontrer des personnalités aux Nations Unies à New York et à Rome. En tout 26 pays sur 4 continents.

Les Enfants de l'Espoir aux Nations Unies

Toute cette activité doit coûter cher, pouvez-vous compter sur des aides ?

La participation financière des enfants est modeste : 25 euros auxquels il faut ajouter les fournitures, le costume (80 euros). Le local revient cher, il y a maintenant deux salariés (secrétaire et chef de choeur). Heureusement la ville de Besançon et le département nous soutiennent, et aussi la Région pour des projets spécifiques.

Depuis combien de temps êtes vous dans le quartier ?
Depuis 1972, je me suis fixé rue des Tamaris dans une maison qui appartenait à un oncle cheminot.

rue des Tamaris en 2011
Je suis originaire du Doubs (Le Russey, Sancey).

Quelle a été votre activité professionnelle ?
Comme mon père, je suis postier.J’ai fait toute ma carrière à la poste de 1964 à 2001. Et comme tous les débutants dans la Poste, j’ai été envoyé dans la région parisienne avant de revenir en Franche Comté à Villers le Lac. Et en 1972, je suis devenu commercial à Besançon.

Avez vous d’autres loisirs et passions ?
J’aime la nature, je jardine, je greffe, je taille. Je marche beaucoup dans la forêt de Chailluz ou ailleurs. Je bricole.

Vous considérez-vous comme Chapraisien ?
Oui, je suis fier d’être chapraisien. C’est un quartier sympa. L’habitat est assez varié (petites maisons et immeubles). Il reste encore des petits commerces de proximité. J’habite à la limite entre Chaprais-Cras et Palente. Mais je me sens beaucoup plus Chapraisien. Dès mon arrivée, je me suis intéressé à la vie du quartier des Chaprais. A l’époque c’était surtout la paroisse et les commerçants qui animaient le quartier. J’ai participé au Comité de quartier avec M Ponçot. J’ai remis sur pied la chorale paroissiale en 73. J’ai aussi créé une association de parents d’élèves des Chaprais (PEEP). J’ai participé aux animations à titre individuel et avec mon association.

Le premier CD des Enfants de l'Espoir

Le premier CD des enfants de l’espoir comportait d’ailleurs une chanson intitulée « Tous aux Chaprais » qui date des années 20 ou 30, de la commune libre des Chaprais.

Il est toujours possible de se procurer CD (10 albums) et le livre « Point d’orgue » (270 pages + 32 pages de photos couleurs) et son CD attaché un best of de 26 chansons. Dans « Point d’orgue » je raconte 25 ans d’aventure des Enfants de l’Espoir en collaboration avec une biographe-écrivain.

Mais finalement, j’ai été un peu déçu : le chant ne semblait pas beaucoup intéresser les commerçants. Par ailleurs, le développement de mon association nécessitait une ouverture vers d’autres quartiers et vers le monde entier. En 1997, j’ai trouvé un local rue de Chalezeule pour les répétitions. Je me suis moins investi dans la vie du quartier par manque de temps. Nous avons encore des liens avec le Foyer des Jeunes travailleurs Les Oiseaux (tout proche) et avec l’ASEP.

Foyer Les Oiseaux en 2008

Dernière nouvelle en octobre 2014 :

Robert Vernet, à 72 ans, a reçu la croix de la Légion d’Honneur des mains de Madame Marie Noëlle Schoeller en présence de M Jean Claude Duverget. Est mis à l’honneur le fondateur des Enfants de l’Espoir qui durant 30 ans  a « fait chanter pour aider à grandir d’autres enfants dans le monde ». Trente ans,  c’est 705 concerts, 635 petits chanteurs, 470 parrains et 1218 enfants aidés grâce à près de 100 000 heures de bénévolat.

Une chorale : Chant’ espoir répète tous les lundis sous la direction de Robert Vernet, de 19 h 30 à 21 h 30 au centre Jean Paul II , rue de l’Eglise (en face de l’église des Chaprais)
Chant’Espoir, présidée par Marie Thérèse Hansmannel a deux ambitions:
* Partager un vrai moment de plaisir et de détente en s’évadant avec un répertoire sacré, gospel, Noël, et chansons, du Xème siècle à aujourd’hui
* Découvrir ou redécouvrir certaines valeurs humaines et thérapeutiques de l’apprentissage du chant choral, sans oublier la qualité, la fraternité et une solidarité personnalisée de proximité voire Internationale, en partageant systématiquement les recettes de tous nos concert.

Contact : choralechantespoir@gmail.com ou tel Robert Vernet 06.81.71.73.67

Les Enfants de l’Espoir continuent  avec Isabelle Porte, nouvelle Présidente et Jérôme Girardet directeur musical.
Toutes les répétitions se déroulent à la maison des Enfants de l’Espoir : 24 c rue de Chalezeule. Rentrée 2014 :
Concertiste (10 à 18 ans, sur audition) : Mardi 2 septembre à 18h15 – Ensemble Espoir (18 à 35 ans, confirmés sur audition) : Mercredi 3 septembre à 19h30 – Chœur d’adultes (+18 ans, sans limites d’âges ni conditions) : Jeudi 4 septembre à 19h30 – Postulant (7 à 12 ans, sans conditions) : Mercredi 10 septembre à 17h De nouveaux choristes sont accueillis toute l’année. N’hésitez à contacter pour plus de renseignements, assister à une répétition, ou vous pré-inscrire pour l’année suivante, au 03.81.88.00.40 Voir le site web des Enfants de l’Espoir

 

Categories: Portraits