Jean Louis Fousseret aux Chaprais

Bilan à mi-mandat : journée chargée pour le Maire et des élus dans le quartier des Chaprais

Après avoir rencontré des représentants d’associations et d’organismes des Chaprais autour d’un déjeuner,  visité l’ASEP, rencontré des commerçants de la rue de Belfort

Le Maire a posé la première pierre du chantier du pôle administratif de la Viotte à 16 h,

inauguration des travaux de Viotte

il a brièvement présenté ce projet qui lui tient beaucoup à coeur parce qu’il maintient 800 emplois à Besançon

Viotte SERNAM octobre 17

Une plaque commémorative a été dévoilée en présence des personnalités  partenaires et autorités dont  Mme la préfète de la région et le préfet du Doubs

plaque travaux Viotte

puis la parole a été donnée à l’architecte Madame Brigitte Metra

architecte Brigitte Mettra

Les travaux de désamiantage sont en cours

désamiantage du SERNAM

En fin d’après midi, réunion publique au FJT de la Cassotte à 18 h 30

Les habitants pouvaient au préalable poser des questions sur le site web dédié  2020.besancon.fr
Les Chapraisiens ne s’en sont pas privés.  Toutes les questions n’ont pas été publiées, on peut relever parmi celles qui sont en ligne plusieurs questions concernant les piétons place Flore et avenue Denfert Rochereau, ou  concernant les cyclistes Des questions sur le commerce : faut-il continuer à favoriser celui des zones périphériques ? une question sur le devenir des bâtiments administratifs du 11 bis rue Nicolas Bruand et une sur la circulation et le stationnement rue Duchaillut. Par ailleurs une question est posée concernant la réparation de la borne rétractable du pont chemin français, panne signalée dès le 18 /07/2017 à Proximité cité qui  répond que le dossier est transmis au service Voirie  Début octobre 2017 : la borne n’est pas réparée. Depuis le pont n’est plus en « modes doux » avec tout ce que cela implique comme non respect du code de la route.

Lors de l’échange avec le Maire et M Dominique Schauss, les représentants des associations et organismes ont apporté des informations et transmis des demandes.  La directrice du CDN  a remarqué le changement important qu’a entraîné la mise en place du tram en facilitant la mobilité des spectateurs. Elle aimerait qu’on trouve une solution pour la résidence d’artistes de passage. La directrice de la Maison de l’adolescent (13 rue des Jardins) a rappelé son rôle d’accueil et d’écoute de tous les adolescents qui ont des difficultés psychologiques. Les représentants des bailleurs sociaux Grand Habitat 25 et Néolia ont évoqué notamment les difficultés face à la délinquance et le trafic de drogue qui s’installe parfois au pied des immeubles, un problème atténué après l’intervention de la police. Le Président de l’UDAF a parlé du parc de la Famille. Le président de l’association qui gère le Foyer des Oiseaux a signalé les changements de comportements des usagers : la demande se porte davantage sur les studios que sur de petites chambres et la clientèle de la restauration est moins régulière.  Au total des difficultés financières.

Le représentant de Vivre aux Chaprais a transmis les préoccupation des piétons : trottoirs en mauvais état avenue Denfert Rochereau, rue de Belfort entre la poste et la place de la Liberté, rue du Château rose, l’accaparement de la voie publique par les chantiers de construction, l’absence d’abribus près du Gymnase etc … Le représentant des commerçants a regretté le détournement de circulation de la rue de Belfort vers la rue Chopard  d’où un danger auprès des lycées et collèges. Le maire a annoncé qu’à sa demande,  la circulation va être possible vers la rue de Vesoul par les Glacis ce qui devrait limiter les embarras de circulation devant la gare.  Il a évoqué les craintes de certains  face au projet Viotte,  mais la satisfaction vis à vis de l’aménagement rue de Belfort. Quel bilan de l’opération 15 minutes gratuites ? Ce serait positif donc prolongé Pourquoi ne pas allonger un peu (20 minutes) : techniquement c’est possible.

L’insuffisance des salles de réunion dans le quartier a été rappelée,  à relier avec les promesses de réaménager la place de la Liberté. Le budget ne semble pas prévu.

D’ailleurs lors de sa visite à l’ASEP, Claude Maccotta, le directeur de l’ASEP, accompagné de madame Patricia FLEURY, présidente de l’association et madame Valérie Hincelin, coordinatrice du Centre Social ont échangé longuement à propos des activités et des difficultés de développement  liées au manque de locaux  disponibles sur le quartier

Maire à l'ASEP

Le Maire et ses adjoints (Mesdames Zehaf,  Adriantavy et M. Dominique Schauss) ont tenu une réunion au FJT La Cassotte à 18 h 30

maire et adjoints le 6/10/17

devant une soixantaine de personnes, des habitants du quartier, des élus et des responsables de services.

réunion mi-mandat à la Cassotte

Après la présentation des élus, la projection d’une vidéo et la distribution d’une brochure de bilan annonçant qu’à mi-mandat 65 % des engagements sont  tenus

Réunion mi-mandat

2 piliers : agir au plus proche des préoccupations et voir loin préparer le Besançon de demain

4 priorités éducation, sécurité, l’action sociale  et la politique de la ville, sachant que les questions économiques sont maintenant du ressort de l’agglomération.

Le maire rappelle les grands projets urbains : le pôle Viotte, Vauban, les Vaites, Saint Jacques, rénovation de Planoise et aussi la réouverture du Musée des Beaux-Arts etc …

Le maire évoque un grand projet politique : devenir une Communauté Urbaine pour que Besançon subsiste dans un contexte concurrentiel.

Puis Madame Zehaf a présenté un focus sur la voirie et le déplacement, mais aussi propreté, remplacement de l’éclairage,  6 à 7 km de voirie sont rénovés par an. L’objectif est d’assurer la coexistence sur la voie publique de différents modes de déplacements. Un aménagement a été fait rue de Belfort. Il ne semble pas que cette expérimentation soit donc remise en question. L’opération 15 minutes gratuites semble une réussite : 36000 personnes ont utilisé cette possibilité.

Jean Pierre Rouillon président de Vivre aux Chaprais demande d’emblée quand on refera les trottoirs  ? Le maire et Madame Zehaf reconnaît le besoin

Il évoque ensuite l’absence d’abribus devant le gymnase de l’avenue Denfert Rochereau et demande la date de réouverture des aires de jeux

Le représentant du CCH évoque l’aménagement de la rue de Belfort qui devrait se poursuivre après le chantier de la rue de la Viotte. Le maire signale qu’il y aura forcément des nuisances mais les camions du chantier n’iront pas au bout de la rue de la Viotte vers la rue du Chasnot, ils devront sortir du côté de la gare. Un médiateur sera nommé.

Patrick Blin (Vivre aux Chaprais) évoque la  panne de la borne du pont. Elle serait réparée aujourd’hui.

Pierre Pinçon (Vivre aux Chaprais) demande pourquoi ne pas mettre en jaune les expérimentations ? Que faire contre l’envahissement des trottoirs par la végétation ? A signaler par le service voirie. Que pourrait-on faire pour sécuriser pour les piétons qui descendent la rue du Chasnot près du pont ?

Vitesse excessive rue de la Cassotte ? pourquoi a-t-on enlevé le feu au niveau de la rue de la Liberté ?

Une question est posée sur les possibilités d’abonnement pour le stationnement

Salles de réunion ? le Maire note la demande répétée, mais n’a pas de réponse actuellement.

Que deviennent les projets d’aménagement de la place de la Liberté ? Jean Louis Fousseret admet qu’il n’y a pas de crédits pour faire un grand aménagement, il faut faire une minimum. C’est dommage alors que c’est un lieu de centralité pour le quartier

Une représentante du CCH repose la question du clocher de l’église Saint Martin qui pourrait être sécurisé à moindre coût et celle du cimetière des Chaprais. Le maire ne sait pas répondre pour l’instant.

Jean Pierre Rouillon annonce la cérémonie de la place de la Liberté le 1° novembre en hommage aux Résistants qui ont libéré la ville.

Auparavant Madame Anne-Sophie Andriantavy avait rappelé l’utilité de la démocratie participative

Le Maire a remercié tous les participants