Canicule aux Chaprais aussi !

L’été sera chaud : aux Chaprais aussi !

soleil

Selon les prévisions météorologiques le soleil dominera le ciel au moins durant les 10 prochains jours. La température montera à 30 ° lundi 29 juin, 33 ° mardi,  36 ° mercredi, 35 ° jeudi, 34 ° vendredi (avec un peu de pluie), 36 ° samedi 4 juillet, 34 ° dimanche 5 avec un risque d’orage, 28 ° lundi , 30 ° mardi 7 juillet et 31 ° mercredi 8 juillet.
Les nuits ne seront pas très fraîches avec 21 ° jeudi et même 23 ° vendredi 3 et samedi 4 juillet.

Que faire dans le quartier dans ces conditions ?

Rechercher la fraîcheur des parcs : la promenade Micaud

Parc Micaud en juin 2010 pelouse

et le petit parc des Chaprais, rue de l’église

Parc des Chaprais

Ou se plonger dans l’eau de la piscine de Port-Joint

Piscine de port joint au bord du Doubs en mai 2015

Les recommandations usuelles : boire de l’eau (la Bisontine évidemment)

On peut aussi fréquenter les bars et cafés :

La fée verte rue de BelfortBar restaurant Flore

La fée verte rue de Belfort

 

Les points d’eau et les fontaines

Les points d’eau potable
Par temps de canicule, il est utile de savoir où l’on peut se rafraîchir et désaltérer gratuitement. Le site du Grand Besançon a dressé une liste des 23 bornes d’eau potable. Mais il n’y en a que deux à la limite du quartier des Chaprais-Cras : l’une (2 en réalité) Promenade Micaud avenue Droz, l’autre square Salomon rues Paul Bert / de Trémolières. voir le plan   C’est peu !

Square Salomon, rue Paul Bert

« Les premières fontaines sont édifiées à Besançon au XVe siècle dans le quartier Battant. Pendant la seconde moitié du XVIe siècle et tout le XVIIe siècle, les Bisontins s’approvisionnent en eau dans les six fontaines qu’alimentent les sources de Bregille. À la veille de la Révolution, il existe douze fontaines publiques à Besançon. Vers 1800, on commence à utiliser les fontaines pour agrémenter et embellir la ville ; elles ornent les édifices et les places publiques. Les bornes point d’eau le long des trottoirs ayant fait leur apparition, les fontaines n’ont alors plus que pour mission de fêter l’abondance de l’eau. Au milieu du XIXe siècle, chaque Bisontin peut disposer quotidiennement de 300 litres d’eau. Aujourd’hui, plus de vingt fontaines contribuent aux plaisirs des Bisontins. Certaines jaillissent, comme celle de la place de la Révolution récemment rénovée, d’autres coulent de vasques en vasques. Sept d’entre elles fonctionnent en circuit fermé, tandis que les autres fontaines ornementales sont branchées sur le réseau d’eau potable et fonctionnent en circuit ouvert. » extrait du cycle de l’eau dans la ville, plaquette de 2006

Conséquence de ces conditions météorologiques : la qualité de l’air se dégrade de l’indice 3 (bon) le 23 juin  à l’indice 5 (moyen) le 26 juin selon l’ATMO

Les risques allergiques au pollens sont moyens : depuis les orages de la semaine dernière, les concentrations de pollens de graminées ont diminué.

Prévision pour la semaine en cours : Indice 3
Principaux pollens attendus : Urticacées, Graminées, Châtaignier