Dites le…ou vivez avec des fleurs….

des bacs à fleurs provisoires ont été installés, place Flore, au pied de la statue

Le fleurissement de la statue et de la place Flore

Nous connaissons tous l’expression populaire « Dites le avec des fleurs… ». Les fleurs offertes font, en effet, toujours plaisir. Et la ville nous en offre quelques unes aux Chaprais.Et en cette saison automnale, c’est beau et cela pourrait nous laisser croire que nous vivons avec des fleurs. Ces fleurs, notre association les a, pour certaines, réclamées…Et certains grincheux ne manqueront pas de nous dire : si c’est tout ce à quoi vous servez!..Eh bien! nous ne nous enverrons pas des fleurs, mais chacun peut constater l’effet rendu. Tout d’abord place Flore : si lors de l’aménagement de cette place, de nouveaux arbres ont été plantés, la statue Flore réinstallée, le caractère minéral de cette place dominait.

La place Flore revêt son aspect définitif avec ces nouveaux arbres plantés. restent à pérenniser les bacs à fleurs et à éclairer la statue

Côté gauche place Flore avec ses nouveaux arbres

Et la déesse Flore était assez fâchée de devoir semer ses graines sur des dalles. Aussi, à notre demande, des bacs fleuris ont été apportés au pied. Ils seraient provisoires avant une installation plus pérenne. De plus, certains riverains ont suggéré l’éclairage de cette statue. Le Maire a promis que cette question serait étudiée. Reportez-vous également à notre billet d’Humeur du 13 octobre dernier : visiblement, on n’a pas fait une fleur à un des sièges-fleur de cette place. Il a été arraché de son support. Proxim’cité informé par nos soins nous a indiqué, ce que nous savions, bien sûr, que cette place est en gestion Grand Besançon. Ce qui ne simplifie pas les choses. Des employés de la ville s’affairaient hier matin, mercredi, afin de réparer ce siège. Résumons : Proxim’cité a alerté les services de la CAGB, qui ont saisi en retour, les services de la ville. Donc nous n’adresserons pas des fleurs à ceux qui ont pensé cette organisation qui complique, c’est le moins que l’on puisse dire! Serions-nous dans le fameux mille fleurs administratif?

Remarquez aussi la belle vitrine du bar de la place Flore qui honore, à sa façon, la déesse avec un fleurissement abondant.

le fleurissement entraîne d'autres fleurissements: ici la magnifique vitrine du bar Flore

Le bar fleuri de la place Flore

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La déesse Flore implantée provisoirement place de la Liberté a été remplacée, provisoirement, par des vasques fleuries. En attendant une nouvelle sculpture?ce de la Liberté

Des fleurs, place de la Liberté, en attendant une nouvelle sculpture

Place de la Liberté, l’emplacement quitté par Flore a été également fleuri. Fallait bien faire une fleur aux riverains qui déploraient le départ de Flore auquel ils s’étaient habitués! Là aussi, ce serait du provisoire. Une nouvelle statue devrait être installée. Symbolisant la Liberté? C’est du moins ce que le conseil consultatif des habitants du quartier a imaginé en organisant un concours de maquettes. Deux artistes des Chaprais, Dominique Calame et Emilie Godin ont présenté des projets qui ont été récompensés. Fera-t-on une fleur à la Liberté en retenant un de ces projets et en érigeant une sculpture?

Rappelons que Vivre aux Chaprais honorera, le 1er Novembre 2014, à 11h30,avec des fleurs, ces 24 combattants de la liberté qui ont donné leur vie afin de libérer Besançon il y a 70 ans. Nous aurons l’occasion d’y revenir…