Il y a cent ans, que disait Le Petit Comtois du 1er Mai 1914?….

petit comtois 1er mai 1914Le Petit Comtois est un journal républicain fondé en 1883. Son premier numéro paraît le 1er août 1883 et le dernier le 22 mai 1944, l’occupant allemand l’obligeant à cesser de paraître. Nous avons la chance de pouvoir visionner la collection numérisée de ce journal sur le site memoirevive.besancon.fr, collections. Mais aussi de pouvoir accèder à ses contenus, d’une manière plus fine, grâce à un travail réalisé par l’université de Franche-Comté : www.alcost-elliadd-univ-fcomte.fr/petit comtois.

Que dit l’édition parue le 1er Mai 1914? A la une on peut voir deux photos sur la crise mexicaine qui opposent les Etats Unis et le président mexicain Huerta et qui se traduit alors par le bombardement du port de Vera Cruz.

Mais surtout deux articles sous forme d’éditoriaux : l’un intitulé Bas les Masques qui évoque les résultats du premier tour des élections législatives du 26 avril 1914, et le second sous le titre LE BLOC qui est un appel à la formation d’un bloc uni contre le bloc de droite. N’oublions pas que Le Petit Comtois s’intitule :JOURNAL REPUBLICAIN DEMOCRATIQUE QUOTIDIEN…

Voici quelques extraits de l’éditorial signé Jean Valjean….

« Au cours de la campagne électorale nos amis politiques ont pu se convaincre une fois de plus que les candidats les plus notoirement connus comme réactionnaires et cléricaux se présentent tous sans exception comme républicains.

…./ D’ailleurs s’ils portent l’étiquette républicaine au ruban de leur chapeau ils sont loin d’en avoir l’âme car ce n’est ni avec des dépits ni avec des déceptions qu’on fait des serviteurs fidèles et dévoués de la démocratie. »

petit comtois 2Toujours en première page de ce journal qui en compte alors quatre, une rubrique consacrée à l’ETRANGER publie des nouvelles brèves venues d’Allemagne, Autriche-Hongrie, Equateur, Etats-Unis, Grêce, Montenegro, Italie, Russie et Turquie.

En pages intérieures, on peut glaner quelques nouvelles locales… comme ce …

petit comtois 3TAMPONNEMENT. Hier vers midi et demi arrivaient en même temps venant d’un point tout près de l’octroi du pont de Bregille un cycliste mr. Félix Cordier 33 ans comptable demeurant sous Beauregard et une automobile conduite par mr. Sauvageot demeurant également sous Beauregard. Pour éviter une collision qui était inévitable le cycliste n’eut que le temps de sauter à terre, mais sa machine qui était presque neuve fut écrasée par l’auto. Il n’y a pas eu d’accident de personne.

 

IL ETAIT TEMPS. Dans l’après-midi d’hier place Jouffroy au moment où un tram arrivait, un enfant de 4 à 5 ans vint imprudemment s’arrêter sur la voie. Un passant se précipita et emporta le bambin qui n’eut pas de mal.

NOUVELLES EXPRESS. Ayant fait un faux pas dans la rue, un manoeuvre s’est blessé à la tête en tombant. Il s’est fait panser à l’hôpital.

petit comtois 4Enfin, on y apprend que ce 1er Mai 1914, le temps probable sera assez chaud avec des ondées orageuses….

En conclusion, on peut dire que les nouvelles locales étaient pour le moins réduites, voire insignifiantes….