La création de l’avenue Fontaine-Argent

av f argent 2 001Lors de la séance du Conseil Municipal du 29 août 1873, Fabrice Petetin rapporte, dans son mémoire de maîtrise d’Histoire, consacrée au développement des Chaprais au XIX° siècle, le projet suivant étudié : M. le Maire soumet les projets, plans et devis pour l’établissement d’un chemin dit du cimetière ou chemin vicinal n°24, de Besançon à Palente, ayant pour point de départ l’avenue du pont Suspendu….et allant aboutir au carrefour, près du cimetière catholique (il faut noter que sous la Restauration, le cimetière des Chaprais était réservé aux catholiques, les protestants étant relégués au cimetière des Champs Bruley…), où il se raccorde aux chemins allant à Palente par la Pernotte ». Il s’agit de créer une nouvelle voie de circulation dans ce quartier en pleine urbanisation.

avenue fontaine argent tupin 1

 

Le Maire avait émis le voeu que « cette nouvelle voie appelerait la population dans cette partie de banlieue et y faciliterait les constructions ». La levée des servitudes militaires (en 1873) qui exigeaient que toutes les constructions soient réalisées de façon à être rapidement rasées en cas de siège de la ville, permet donc l’édification d’immeubles en pierre.

 

caserne av fontaine argent 001

La procédure est longue : l’ouverture de l’avenue sera déclarée d’utilité publique en janvier 1874. Les expropriations nécessaires ont lieu en 1876. Et l’avenue commence à se dessiner dès 1881. Lors du recensement établi rue par rue en 1886, on compte déjà 275 habitants. L’armée y édifiera une caserne et des entrepôts à fourrage.

Quant au nom donné à cette avenue, Eveline TOILLON dans son étude sur Les rues de Besançon, publié aux éditions Cêtre, indique que Fontaine-Argent voudrait dire Fontaine Arrosante. Une des sources provenant de Bregille aurait été appelée marc d’argent.

vue générale sur casernes chaprais 001

 

Le passage du tram dans cette avenue va profondément modifier son aspect!