La Chine en débat aux Oiseaux avec l’EPI

Quand :
19 juin 2019 @ 18:30 – 20:30
2019-06-19T18:30:00+02:00
2019-06-19T20:30:00+02:00

L’EPI organise un apéritif débat sur le thème Être citoyen en Chine aujourd’hui ?

Mercredi 19 juin à 18 h 30 au FJT Les Oiseaux 48 rue des Cras

Le 1er octobre 1949, à Pékin, Mao Tsé Toung proclame l’avènement de la République populaire de Chine.
Il lance sa proclamation du balcon de la Porte de la Paix céleste, qui donne sur la grande place Tian An Men, non loin de la Cité interdite des anciens empereurs.
4 juin 1989, les étudiants qui manifestent place Tian An Men depuis plusieurs semaines sont écrasés par l’armée, la revendication démocratique est réprimée par le pouvoir communiste.
« Un pouvoir qui tire sur sa jeunesse n’a pas d’avenir » déclarait François Mitterrand au lendemain du massacre. Trente ans plus tard, la puissance du régime chinois semble, à première vue, lui donner tort.
Ces derniers jours, c’est le souvenir d’un autre mouvement étudiant qui occupe le régime. Il y a tout juste cent ans, le 4 mai 1919, 3 000 étudiants d’une autre génération envahissaient cette même place Tian An Men pour protester contre les humiliations notamment japonaises subies par la Chine au lendemain de la première guerre mondiale.
La puissance économique chinoise actuelle peut être ressentie par le peuple chinois comme une revanche historique de se venger de l’humiliation que les occidentaux lui ont fait subir à la fin du XIXe siècle (Guerre de l’opium). Et le Parti Communiste Chinois, ardent propagateur du nationalisme donne le sentiment de réussir cette « mission » laissant entendre que toute critique à son égard heurte les sentiments du peuple chinois et ignore son histoire.
Confucianisme, l’Empire du Milieu, Maoïsme : 5 000 ans d’histoire chinoise ininterrompue.
Alors, Xi jin ping mènerait une politique qui serait la synthèse de ces 5000 ans d’histoire ?
Pourtant le paradoxe est important. Si à l’extérieur, se référant à son discours prononcé à Davos, il est empreint de multilatéralisme et libéralisme en tout cas en économie, en interne c’est une vision plutôt  fermée et inflexible qui ressort.
La Chine « communiste » démontre que l’autoritarisme politique fonctionne parfaitement avec le capitalisme et un libéralisme économique.
Pour tenter, derrière nos lunettes d’occidentaux, d’européens, de français, de comprendre pourquoi la Chine nous est si étrangère nous vous proposons une analyse de
M. Sun, maître de conférences en droit public à l’Université de Franche-Comté,
suivi d’un débat animé par Christian Ménigoz au cours duquel nous pourrons aborder dans un premier temps les questions attachées au thème de la soirée : « être citoyen en chine aujourd’hui ? » ; puis de manière non exhaustive les enjeux géo politiques et économiques qui sont plus qu’émergents
epibesancon@yahoo.fr
http://epibesancon.fr/
Foyer des Oiseaux
48 rue des Cras – Besançon

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*