Bombardement de la gare Viotte : conférence

Quand :
17 juillet 2018 @ 17:00 – 19:00
2018-07-17T17:00:00+02:00
2018-07-17T19:00:00+02:00

A l’occasion du 75° anniversaire du bombardement de la gare Viotte en juillet 1943

Le bombardement de la gare Viotte par l’aviation britannique dans la nuit du 16 juillet 1943 faisait 51 morts et 134 blessés. Le musée de la Résistance et le conseil consultatif des habitants des Chaprais leur rendent hommage en leur consacrant deux conférences. Dernière séance ce mardi, avec Cécile Vast.

Cécile Vast, docteure en histoire, membre du Centre d’Histoire et de Recherches sur la Résistance, conseillère scientifique au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon va retracer, cet événement presque minute par minute avec projection d’un diaporama de photos dont certaines inédites.

Cécile Vast qui a publié plusieurs ouvrages dont « Les Résistants en France et L’Identité de la Résistance » et a participé à la rédaction du « Dictionnaire historique de la Résistance » s’attachera à apporter son expertise pour tenter de répondre à cette énigme : pourquoi ?

Pourquoi Besançon et sa gare, alors que ce raid mené par 165 bombardiers Halifax, qui avaient décollé de bases aériennes au nord de Londres chargés de mille bombes explosives et incendiaires, avait pour objectif de raser les usines Peugeot à Sochaux dont les chaînes depuis avril 1943 assemblaient des moteurs d’avions pour la chasse allemande, a vu douze d’entre eux s’attarder une heure durant dans le ciel bisontin. Et lâcher « 108 bombes de 100 à 500 kilos dont 85 explosèrent » sur la Gare Viotte, les Chaprais avenue Foch, avenue Carnot, rue de Belfort, rue des Villas, avenue Denfert Rochereau, le dépôt de Tram, mais aussi Battant, Saint-Claude et Montrapon.

La gare Viotte au matin du 16 juilletLe CCH organise deux conférences sur ce bombardement

conférence bombardement

La première, lundi est complète, une seconde est ouverte le mardi 17 juillet à 17 h à l’hôtel Florel rue de la Viotte

il convient de s’incrire au préalable auprès de madame Michèle Roche : tel 06 70 29 61 50 mail : mic.roche@wanadoo.fr.

 

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Champs obligatoires*